Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


11-Guidée du Prophète (Saw) en pèlerinage et en Omra

Publié par Baladislam sur 10 Février 2012, 23:00pm

Catégories : #Mohamed (Saw) Prophète de l'Islam

fond islam (179)

 

A- Sa guidée en Omra:

 

1. Il accomplit quatre Omras.

 

La première était celle de Houdaybia au cours de laquelle les mécréants l'empêchèrent d'accéder à la Sainte Kaaba. Il dut abattre ses offrandes, se raser et se désacraliser.

 

La seconde était celle d'Al Qadha. C'était la compensation de la première Omra qu'il n'avait pu compléter.

 

La troisième Omra était celle qu'il accomplit en parallèle avec son pèlerinage.

 

La quatrième était celle d'Al Joarana.

2. Il accomplit toutes ces Omras en venant de l'extérieur de la sainte ville et non de l'intérieur.

 

3. On ne rapporta pas qu'il eut accompli plus d'une Omra en une année.

 

4. Toutes ses Omras étaient accomplies lors des mois du pèlerinage.

 

5. Il dit: "Une Omra au mois de Ramadan équivaut à un pèlerinage".

 

B- Sa guidée en pèlerinage:

 

1. Quand le Hajj (pèlerinage) fut prescrit, il se hâta de l'accomplir sans tarder. Il n'accomplit qu'un seul pèlerinage selon la modalité du Qiran (Hajj et Omra sans pause).

 

2. Il entama les rites après la prière d'Al Dhohr et dit la Talbiya (réponse à l'appel): "Je réponds, Seigneur, à Ton Appel pour le Hajj, je réponds à Ton appel, Tu n'as point d'associé, je réponds à Ton appel, à Toi la louange, la bénédiction et la royauté, Tu n'as point d'associé"(M). Il éleva la voix avec la Talbiya jusqu'à ce que ses compagnons l'eurent entendu. Il leur ordonna d'élever la voix avec la Talbiya conformément à l'ordre divin. Il répéta la même Talbiya. Mais bien que certains gens modifiaient la formule de la Talbiya, il ne désapprouvait pas leur action.

 

3. Il donna à ses compagnons le choix entre trois modalités de sacralisation (Ihram). Il les appela à l'approche de Mekka de transformer le Hajj en Qiran en une simple Omra pour celui qui n'avait pas apporté d'offrande.

 

4. Il faisait le Hajj sur sa monture et ne s'offrait ni civière ni palanquin. Sa provision et ses bagages étaient avec lui.

 

5. A son arrivée à Mekka, il ordonna à celui qui n'avait pas d'offrande de transformer son pèlerinage en Omra et de se désacraliser et à celui qui avait apporté les offrandes de garder son Ihram (sacralisation). Il descendit ensuite à Dhi Touwa et y passa la nuit quatre jours avant le mois de Dhou Al Hajja. Il y accomplit la prière de l'Aube, prit un bain rituel et entra à Mekka de jour en amont empruntant le chemin de la Haute Thaniya qui surplombe Al Houjoun.

 

6. En arrivant à la Mosquée, il se dirigea vers la Kaaba sans y accomplir le Salut de la mosquée (prière).

 

7. Quand il s'approcha de la Pierre Noire, il la toucha de la main sans bousculer ceux qui étaient avec lui. Il avança ensuite laissant la Sainte Demeure à sa droite. Il ne fit pas d'invocation à proximité de la porte de la Kaaba ni sous la gouttière ni de l'autre côté, ni non plus aux coins de la Demeure. Il disait: "Seigneur, accorde-nous des biens ici-bas et des biens dans l'au-delà et préserve-nous du supplice du feu". Il ne désigna pas d'invocations spécifiques pour le Tawaf (circumambulations autour de la Kaaba).

 

8. Il marchait très vite lors des trois premiers tours et rapprochait entre ses pas. Il se découvrit l'une des épaules tout en plaçant l'extrémité de son vêtement sur l'autre épaule.

 

9. Chaque fois qu'il côtoyait la Pierre noire, il la montrait ou la touchait avec sa canne disant:" Allah est le plus grand".

 

10. Il touchait le Coin Yéménite de la Maison d'Allah sans l'embrasser ni embrasser sa main.

 

11. Quand il acheva les tours rituels, il se plaça derrière le Maqam (station d'Abraham) et lit:

 

"Adoptez pour lieu de prière ce lieu où Abraham se tint debout"

(sourate Al Baqarah-verset 125).

 

12. Il fit ensuite deux Rakaats derrière le Maqam en s'orientant vers la Kaaba. Il y récita après la Fatiha les sourates Al Ikhlas qui sont celles commençant par ;"Dis: Ô vous les infidèles" et "Dis: il est Allah unique".

 

13. Après avoir achevé sa prière, il se dirigea vers la Pierre Noire et la toucha de la main.

 

14. Il se dirigea ensuite vers la monticule Assafa et récita en s'y approchant:

 

"Assafa et Al Marwa sont vraiment parmi les lieux sacrés d'Allah"

(Al Baqarah-158).

 

15. Il dit ensuite: "Je commence par ce dont Allah commença". Il monta sur la monticule jusqu'à ce qu'il fût capable de voir la Kaaba. Il s'orienta alors vers la Qibla et dit: "Il n'y a point de divinité à part Allah, sans nul associé, à Lui la royauté et à Lui la louange et il est omnipotent. Il n'y a point de divinité à part Allah Unique. Il a tenu sa promesse, accordé la victoire à son Serviteur et vaincu seul les coalisés" . Il invoqua alors Allah et redit les mêmes propos à trois reprises.

 

16. Il descendit ensuite de la monticule Assafa en marchant en direction de la Marwa; Arrivé dans la vallée, il hâta le pas. Après avoir traversé la vallée, il reprit sa marche -la distance marquée par deux signaux verts- puis il acheva sa traversée sur sa monture quand les gens se rassemblèrent autour de lui.

 

17. Une fois arrivé à la monticule Al Marwa, il y monta dessus, s'orienta vers la Qibla, glorifia Allah et fit la même chose que sur Assafa.

 

18. Après avoir achevé les tours du Sa'yi, il ordonna à tous ceux qui n'avaient pas d'offrandes de se désacraliser obligatoirement, qu'ils aient opté pour la modalité d'Al Qiran ou d'Al Ifrad (le Hajj uniquement sans Omra).

 

19. Il ne désacralisa pas à cause des offrandes qu'il avait apportées avec lui. Il dit: "Si j'avais à recommencer, je n'aurais pas apporté d'offrandes et j'aurais commencé par une Omra".

 

20. Il implora le pardon d'Allah trois fois pour ceux qui se rasèrent le crâne et une fois pour ceux qui se coupèrent les cheveux.

 

21. Tout au long de son séjour à Mekka, il accomplit, dans sa résidence à l'extérieur de la sainte ville, la prière en abrégé jusqu'au jour de la Tarwiya,.

 

22. Le jour de la Tarwiya, avant midi, il se dirigea vers Mina en compagnie des musulmans. Ceux qui s'étaient désacralisés auparavant reprirent leur Ihram à l'endroit où ils étaient.

 

23. En arrivant à Mina, il s'y installa, y accomplit les prières d'Al Dhohr et d'Al Asr et y passa la nuit. Au lever du soleil, il se dirigea vers Arafa. Il écoutait certains de ses compagnons qui disaient : "Allah est le plus grand" alors que d'autres répétaient la Talbiya. Il ne désapprouva personne. On lui installa une tente à Namira, sur son ordre. Namira est une localité au nord d'Arafa dont elle ne fait pas partie. Il s'y installa jusqu'à midi. Il monta alors à dos de sa chamelle Al Qaswa et alla au fond de la vallée dans le lieu dit Ourana. Il sermonna les gens alors qu'il était sur sa monture et dit son célèbre sermon dans lequel il réitéra les fondements de l'islam, rejeta les bases du Shirk (polythéisme) et de la Jahiliya (période avant l'islam). Il décréta l'interdiction des choses illicites que toutes les religions prohibent. Il décréta illicite les fondements de la Jahiliya dont l'usure. Il préconisa de bien traiter les femmes et ordonna à la nation de s'unir autour du Livre d'Allah. Il prit pour témoin Allah d'avoir informé les gens, rempli sa mission et conseillé la nation.

 

24. Après la fin du sermon, il ordonna à Bilal d'appeler à la prière qu'il dirigea en personne. Il accomplit la prière de Midi (Dhohr) en deux Rakaats dans lesquelles il récita silencieusement le Saint Coran -c'était un vendredi- avant d'appeler à la prière d'Al Asr avec un second appel ou Iqama; Il fit la prière d'Al Asr deux Rakaats en compagnie également des gens de Mekka à qui il n'ordonna pas de compléter la prière ni de ne pas accomplir les deux prières simultanément.

 

25. Après avoir achevé son office, il monta à dos de chamelle et alla s'installer à Arafa. Quand les gens crurent qu'il était à jeun, Maymouna lui envoya du lait qu'il but debout alors que les gens le regardaient. Il se plaça à la queue du Mont à proximité des rochers. Il se dirigea vers la Qibla laissant devant lui un chemin pour les passants. Il était à dos de sa chamelle. Il commença à invoquer Allah et à L'implorer jusqu'au coucher du soleil.

 

26. Il ordonna aux gens de ne pas rester au fond de la vallée de Ourana et dit: "je me suis installé ici et toute Arafa est lieu de stationnement".

 

27. Il levait les mains en invoquant le Seigneur et disait; " la meilleure invocation est celle de la journée de Arafa, et la meilleure parole que j'ai dite moi et les prophètes avant moi: Il n'y a d'autre divinité qu'Allah sans associé aucun, à Lui la royauté, à Lui la louange et il est omnipotent" .

 

28. Après le coucher du soleil et la disparition de la couleur jaunâtre, il quitta Arafa en douceur avec Oussama Ben Zayd derrière lui sur sa monture. Il tirait la muselière de sa chamelle au point que le museau de l'animal touchait les bagages. Il disait:"Ô les gens, allez doucement, le bien n'est pas dans la hâte".

 

29. Il quitta Arafa par le chemin de Mazimayn alors qu'il y avait accédé par le chemin de Dhab. Puis il commença à avancer ni lentement ni rapidement. Quand il y avait de la place, il accélérait.

 

30. Il avançait en répétant sans cesse la Talbiya. Il s'arrêta en cours de chemin pour uriner et faire de légères ablutions.. Il poursuivit son chemin sans faire la prière puis en arrivant à Mouzdalifa, il fit ses ablutions pour la prière, ordonna qu'on appelle à la prière. Il présida alors l'office du Maghreb avant de déposer les bagages et de faire agenouiller les chameaux. Après avoir déposé les bagages, il présida à la prière d'Al Isha sans appel à la prière mais avec l'Iqama (second appel à la prière). Il ne fit aucune autre prière entre ces deux obligations et s'endormit jusqu'au matin. Il ne fit pas non plus de prières nocturnes surérogatoires.

 

31. La nuit après la disparition de la lune, il autorisa les faibles de sa famille d'aller à Mina avant l'aube. Il leur ordonna de ne pas lapider les Jamarats avant le lever du soleil.

 

32. A l'aube, il accomplit la prière du Fajr sans tarder avec un appel à la prière et une Iqama, puis il se dirigea vers Al Machaar Al Haram tout en disant aux gens que la totalité de Mouzdalifa est lieu de stationnement. Il s'orienta vers la Qibla et invoqua Allah jusqu'à ce que le jour se fît très clair. Il quitta alors Mouzdalifa avant le lever du soleil sur sa monture avec Al Fadhel Ben Abbas derrière lui.

 

33. En route, il ordonna à Ibn Abbas de ramasser les 7 cailloux du Jimar et se mit à les épousseter dans la paume de la main et à dire:"Avec des cailloux de cette taille, lapidez (les jamarats) et gare à l'extrémisme en religion".

 

34. En arrivant à la vallée de Mouhassar, il se hâta et emprunta le chemin du milieu qui donnait sur la grande Jamara sans cesser de dire la Talbiya. A son arrivée, il commença à lancer les cailloux. Il lapida la grande Jamara à dos de sa monture après le lever du soleil, du fond de la vallée, laissant la Maison d'Allah à sa gauche et Mina à sa droite et disant " Allah est le plus grand" à chaque jet de caillou.

 

35. Il revint par la suite à Mina et sermonna les gens. Il les mit au courant de la sacralité et du mérite du Jour du sacrifice, et de la sacralité de Mekka. Il leur ordonna d'obéir à ceux qui les commandaient avec le Livre d'Allah et leur enseigna leurs rites. Il alla ensuite à l'abattoir de Mina où il égorgea de sa propre main 63 chameaux. Il les égorgea debout la patte avant gauche liée. Il ordonna à Ali de les distribuer en charité aux pauvres et d'égorger ce qui restait des cent bêtes et de n'en rien donner en guise de salaire aux bouchers.

 

36. Il dit aux gens que toute la vallée de Mina est abattoir et que toute Mekka est route et abattoir.

 

37. Quand il acheva l'abattage des bêtes, il appela le coiffeur et lui demanda de lui raser le crâne. Il commença par lui raser le côté droit puis gauche. Il donna les cheveux des deux côtés à Abou Talha et lui dit: "Partage-les entre les gens".

 

38. Il invoqua Allah et lui demanda trois fois de pardonner à ceux qui se rasèrent le crâne et une fois à ceux qui se coupèrent les cheveux. Aïcha le parfuma avant de se désacraliser complètement.

 

39. Avant midi, il se dirigea vers Mekka sur sa monture. Il y effectua les tours rituels d'Al Ifadha. Il n'effectua ni d'autres circumambulations ni les tours rituels du Sa'y entre Assafa et Al Marwa. Il ne se hâta pas (rite du Ramal) lors de l'accomplissement de ce rite tout autant que lors des tours d'adieu contrairement à ce qu'il avait fait lors des circumambulations d'arrivée.

 

40. Après le Tawaf, il alla au puits de Zamzam. On lui donna un seau d'eau, il en but debout puis il revint à Mina où il passa la nuit. On divergea sur le lieu où il accomplit la prière de midi ce jour-là. Ibn Omar rapporta qu'il l'accomplit à Mina alors que Jaber et Aïcha dirent qu'il l'effectua à Mekka.

 

41. Le matin, il attendit midi avant de se diriger à pied de son lieu de résidence vers la zone des Jamarats. Il commença par la petite stèle située au-delà de la mosquée Al khif. Il la lapida avec sept cailloux tout en disant à chaque jet: "Allah est le plus grand".

 

42. Il avança par la suite un peu loin des gens, s'orienta vers la Qibla en élevant la voix et invoqua longuement Allah le temps de lire la sourate Al Baqarah.

 

43. Il se dirigea ensuite vers la stèle intermédiaire et la lapida, s'éloigna un peu vers la gauche, s'orienta vers la Qibla et invoqua Allah aussi longtemps que lors de sa première invocation.

 

44. Il alla enfin à la troisième stèle à savoir celle d'Al Aqaba au fond de la vallée de sorte que la Kaaba soit à sa gauche et Mina à sa droite. Il la lapida aussi avec sept cailloux. Après avoir achevé la lapidation, il quitta les lieux sans s'y arrêter.

 

45. Il était fort probable qu'il avait lapidé les stèles avant d'accomplir la prière de Midi. Il revint à sa résidence et pria. Il autorisa son oncle Al Abbas à passer la nuit à Mekka pour donner à boire aux pèlerins.

 

46. Il ne se hâta pas en deux jours à Mina mais il passa une journée supplémentaire et compléta la lapidation des trois jours du Tachriq. Il partit ensuite l'après-midi vers Al Mouhassab où il effectua les prières d'Al Dhohr, d'Al Asr, d'Al Maghreb et d'Al Isha. Il s'endormit un peu puis alla à Mekka où il fit les tours rituels d'adieu avant l'aube. Il ne se hâta pas lors des trois premières circumambulations. Il autorisa Safia qui eut ses menstrues de ne pas accomplir les tours d'adieu.

 

47. Il permit à Aïcha cette nuit de faire une Omra avec son frère Abderrahman à partir du lieu dit Attan'im et ce, en vue de la réconforter. Après que Aïcha eut achevé sa Omra, il appela les gens à partir.

 

Source : Guidée du Prophète Mohamed dans son culte, ses transactions et sa morale

30 domaines du bon exemple tirés de sa biographie

Sélection faite de l'ouvrage Provisions pour l'au-delà de l'Imam Ibn Qayyim

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents