Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Chapitre 34 Les recommandations au sujet des femmes

Publié par Baladislam sur 5 Mai 2011, 22:01pm

Catégories : #Hadiths

 fond islam (85)

 

Dieu le Très-Haut dit :

 

 

Comportez-vous envers elles de manière bienveillante. Coran 4/19

 

Vous ne parviendrez jamais à traiter toutes vos femmes sur le même pied d'égalité, que! que soit le soin que vous y apportez. Ne soyez donc pas trop partiaux au point de laisser l'une d'entre elles dans une fausse situation. Si vous établissez la concorde dans vos foyers, si vous craignez Dieu, sachez que Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. Coran 4/129

 

273. Abu Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu : « Recommandez-vous la bonté envers les femmes. La femme a été créée à partir d'une cote, or c' est la partie supérieure de cette cote qui est la plus courbe. Si tu cherches à la redresser, tu la briseras, et si tu la laisses telle quelle, elle demeurera courbe. Recommandez-vous donc la bienveillance envers les femmes. » Bukhari et Muslim

 

Une version des Sahihayn (les deux recueils authentiques de Bukhari et Muslim) mentionne: « La femme est à l'image d'une cote: si tu la redresses, tu la brises, et si tu veux y puiser quelque bien-être, tu ne le pourras qu'en l'acceptant telle quelle est. »

 

Une version selon Muslim stipule: « La femme a été créée à partir d'une cote que tu ne pourras redresser. Ainsi, donc, si tu veux y puiser quelque bien-être, tu ne le pourras qu'en l'acceptant telle qu'elle est (avec sa courbure), et si tu tentes de la redresser, tu la briseras, ce qui signifie sa répudiation. »

 

Ce qu'il faut retenir:

 

Ce hadith est une incitation ) se montrer bienveillant et patient envers les femmes et à faire preuve de clémence à leur égard, car l'islam a honoré et préservé les droits de la femme.

 

274. 'Abdullah ibn Zam'a a entendu le Prophète (saw) au cours d'un sermon évoquer l'histoire de la chamelle du prophète $alih et de celui qui l'a égorgée. Le Prophète (saw) racontait :

 

« Lorsque le plus misérable d'entre eux se leva [pour accomplir son forfait]. (coran 91/12)

 

Il s'agit d'un être rare en son genre, malfaisant et jouissant de ma protection de son clan. »

 

Puis il nous sermonna au sujet des femmes en ces termes : « L'un de vous frapperait-il sa femme comme on frappe un esclave alors que, parvenu au soir, il se peut qu'il ait des rapports avec elle ? » Puis il les mit en garde contre les rires moqueurs provoqués par les flatulences et leur dit : « Pourquoi donc rire de ce que vous faites vous-mêmes ? » Bukhari et Muslim

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Le Prophète (saw) donne les règles de savoir-vivre et de nos relations au niveau de la sphère familiale d'abord en mettant en garde les musulmans contre le fait de frapper son épouse, quelles qu'en soient les raisons. Ensuite, au niveau plus large, il rappelle que la bienséance veut qu'on se retienne d'avoir des gaz en public. mais si cela arrive, il ne convient pas de se moquer ni de le faire remarquer.

 

275. Abu Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu (saw) : « Qu'aucun croyant ne déteste une croyante (son épouse), car s'il déteste un trait de son caractère, il en appréciera un autre. » Muslim

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Le croyant doit savoir apprécier les qualités de son conjoint et être patient à l'égard de ses défauts.

 

276. 'Amr ibn al-Ahwas rapporte ces propos tenus par l'Envoyé de Dieu (saw) au cours du pèlerinage d'Adieu, après qu'il eut loué et glorifié Dieu : « Recommandez-vous la bienveillance envers les femmes, car elles sont telles des captives chez vous. Vous n'avez pas d'autres droits sur elles, à moins qu'elles ne commettent un acte répréhensible clair. Dans ce cas-la, ne partagez pas leur lit et admonestez-les de façon non violente. Si elles vous obéissent de nouveau, ne cherchez plus alors à leur causer du tort. Vous avez certainement des droits sur vos femmes comme elles en ont sur vous. Les vôtres sont qu'elles ne peuvent faire entrer qui que ce soit dans vos demeures sans votre autorisation ni laisser quelqu'un s'y installer. Quant à leurs droits (les femmes), vous devez les vêtir et les nourrir convenablement. » Rapporté par Tirmidhi qui le considéré hasan sahih

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Le Prophète (saw) s'attache dans ce hadith à la sphère du couple et des relations entre le mari et son épouse. Il rappelle les devoirs de chacun. Avant tout, il recommande aux hommes la bienveillance envers les femmes. En cas de désobéissance, il est permis d' exprimer sa réprobation sans excès ni violence et sans volonté d'humilier son épouse. Lors de conflits conjugaux, le dialogue reste toujours préférable. En outre, le mari a pour devoir d' entretenir correctement son épouse. Quant à l'épouse, elle doit préserver le foyer; la demeure conjugale est sacrée, nul ne peut y faire entrer quelqu'un sans l'approbation du mari.

 

277. Mu'awiya ibn Hayda rapporte: Je demandai : « Envoyé de Dieu, quels sont nos devoirs envers nos épouses ? » II répondit : « Tu lui dois nourriture et habillement lorsque tu te nourris et te vêts, tu ne dois pas la frapper au visage ni lui dire: "Que Dieu t'enlaidisse !" Enfin, si tu décides de t'éloigner d'elle, ne le fais qu'à l'intérieur de ta demeure. » Rapporté par Abu Dawud qui le juge Hasan

 

Ce qu'il faut retenir :

 

II ne faut pas blâmer sa conjointe sur son aspect physique. Ne pas partager le lit conjugal n'empêche pas pour autant le dialogue. En outre, il ne faut pas divulguer les affaires du couple, cela doit rester au sein de la demeure.

 

278. Abu Hurayra rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu (saw) : Les croyants dont la foi est la plus parfaite sont ceux dont les caractères sont les plus nobles. Et les meilleurs d' entre vous sont les meilleurs avec leurs femmes. Rapporté par Tirmidhy qui le considère hasan sahih

 

Ce qu'il faut retenir :

 

L'incitation à s'entretenir de manière bienveillante avec son épouse et faire montre de patience. Le Prophète (saw) était celui qui se comportait le mieux avec sa famille. Hasan al-Basri a défini le bon comportement en ces termes ; « C'est répandre le bien, s'empêcher de commettre ce qui cause du tort et montrer un visage souriant. »

 

279.Iyas ibn 'Abdillah ibn Abi Dhubab rapporte ces propos de l'Envoyé de Dieu (saw) : « Ne frappez pas les femmes. » C'est alors que 'Umar alla trouver le Prophète (saw) et lui dit : « Les femmes sont devenues insolentes envers leurs maris.» Le Prophète autorisa alors qu'on les frappa. Cependant, de nombreuses femmes se plaignirent de leurs époux auprès des femmes du Prophète (saw). Ce dernier déclara: « Nombre de femmes sont venues se plaindre de leurs époux auprès de la famille de Mhtammad. Assurément, ils ne sont pas les meilleurs d' entre vous. » Rapporté par Abu Dawud salon une chaine authentique

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Recourir aux coups à l'encontre de son épouse est réprouvé. Nasay rapporte ces propos de Aïcha : « Le Prophète (saw) n'a jamais frappé une de ses épouses ou un de ses servants. Il na pas non plus levé la main contre qui que ce soit, si ce n'est au service de Dieu (la guerre) ou lorsqu'un interdit divin était transgressé. »

 

280. Selon 'Abdullah ibn 'Amr ibn al-Ali, le Prophète (saw) a dit: « Ce monde est jouissance éphémère et le meilleur de ce qu'il contient est une femme vertueuse. » Muslim

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Ce hadith encourage le musulman à prendre pour épouse une femme pieuse, car elle contribuera au bonheur de son époux et ce sera pour lui un soutien dans sa pratique cultuelle.

 

Le Prophète (saw) a défini la femme vertueuse ainsi : « Lorsque son mari la regarde, il s'en réjouit; lorsqu'il lui confie une tache, elle l'accomplit ; et lorsqu'il s'absente, elle conserve sa chasteté et préserve ses biens. » Abu Dawud et Nasay

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents