Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Chapitre 38 Le devoir de prescrire a sa famille l'obéissance à Dieu

Publié par Baladislam sur 19 Mai 2011, 22:00pm

Catégories : #Hadiths

fond islam (144)

 

Dieu le Très-Haut dit :

 

«Ordonne la salat à ta famille et persévère dans son accomplissement. Coran 20/132

 

0 vous qui avez cru! Préservez vos personnes et vos familles d'un Feu dont le combustible sera les gens et les pierres. Coran 66/6

 

298. Abu Hurayra rapporte : Hasan, fils de 'Ali, prit un jour une datte qui était destinée à l'aumône et la mit dans sa bouche. L'Envoyé de Dieu (saw) s'exclama alors: « Crache! Rejette-la! Ne sais-tu donc pas qu'il ne nous est pas permis de consommer les biens de l'aumône ? » Bukari et Muslim

 

Et dans une autre version: «L'aumône ne nous est pas permise.»

 

Ce qu'il faut retenir :

 

L'homme doit être vigilant à l'égard de sa famille et il doit la mettre en garde contre les interdits divins en évoquant les motifs d'une telle interdiction quand cela est possible. C'est ce que le Prophète a fait dans ce cas, car il était interdit pour la famille du Prophète (saw) de bénéficier de la zakat et de l'aumône.

 

299. Abu Hafs 'Umar ibn Abi Salama, beau-fils du Prophète (saw), rapporte : Alors que j'étais enfant sous la tutelle de l'Envoyé de Dieu (saw), ma main se baladait un jour autour du plat. Le Prophète (saw) me recommanda alors : « Petit, invoque le Nom de Dieu [lorsque tu t'apprêtes ) manger], utilise ta main droite et mange ce qui se trouve devant toi » Depuis, cela n'a cessé d'être ma façon de manger. Bukhari et Muslim

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Les convenances à adopter à table sont les suivantes : invoquer le Nom de Dieu avant de commencer (dire bismiLldh), manger de sa main droite, manger ce qui se trouve devant soi et ne pas tendre sa main du coté des autres personnes qui mangent avec nous (dans un même plat). Les savants ont jugé cet acte répréhensible (makrub) sauf si la nourriture s'avère être des fruits et que les autres ne voient pas d'inconvénient à ce qu'on se serve. Tel est le comportement que le Prophète a ordonné d' appliquer à table. Il ne rechignait jamais à expliquer et éduquer les gens, fussent-ils des enfants. Et il commençait toujours par ses proches (épouses et enfants).

 

300. Ibn 'Umar rapporte : J'ai entendu le Prophète (saw) dire: « Chacun de vous est un berger et chacun est responsable de son troupeau. L'imam est un berger, responsable de son troupeau. L'homme est un berger pour les membres de sa famille, responsable de son troupeau. La femme est un berger dans la maison de son mari, responsable de son troupeau. Le servant, concernant les biens de son maître, est un berger responsable de son troupeau. Chacun de vous est donc un berger et chacun est responsable de son troupeau. » Bukari et Muslim

 

301. 'Amr ibn Shu'ayb rapporte de son père, qui l'a rapporté lui-même de son père, ces propos de l'Envoyé de Dieu (saw) : Ordonnez l'accomplissement de la salat vos enfants alors qu'ils sont âgés de sept ans et frappez-les à partir de dix ans s'ils la délaissent, et faites-les dormir dans des lits séparés. Hadith hasan rapporte par Abu Dawud

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Les parents doivent enseigner la salat à leurs enfants et la leur ordonner à sept ans afin qu'ils s'y habituent. II est de leur devoir également de faire dormir leurs enfants ayant atteint l'age de dix dans des lits différents afin que chacun air son intimité. Et si la demeure le permet, l'idéal serait de réserver à chacun une chambre indépendante.

 

302. Selon Abu Thurayya Sabra ibn Ma'bad al-Juhani, le Prophète (saw) a dit : Enseignez à l'enfant agé de sept ans la salat et à partir de dix ans, contraignez-le s'il la délaisse. Hadith hasan rapporté par Abu Dawud et Tirmidhi

 

La version d'Abu Dawud dit: «Ordonnez à l'enfant d'accomplir la prière lorsqu'il atteint l'age de sept ans.»

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Les enfants imitent scrupuleusement leurs parents, ces derniers doivent donc être un modèle de bonne conduite et d'assiduité aux actes cultuels.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents