Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Chapitre 47 Les signes de l'amour de Dieu pour Son serviteur

Publié par Baladislam sur 14 Juillet 2011, 22:00pm

Catégories : #Hadiths

fond islam (156)

 

Dieu le Très-Haut dit :

 

Dis-leur: "Si vous aimez Dieu réellement, suivez-moi et Dieu vous aimera et vous pardonnera vos péchés. Dieu est Indulgent et Miséricordieux."Coran 3/31

 

O vous qui croyez ! Si certains d'entre vous renient leur foi, Dieu fera alors surgir d'autres hommes qu'Il aimera et qui L'aimeront. Humbles avec les croyants, durs envers les négateurs, ils combattront au service de Dieu, sans la crainte d'un reproche quelconque. Telle est la grâce de Dieu, qu'Il accorde à qui Il veut, car Dieu est le Détenteur des faveurs et l'Omniscient.Coran 5/54

 

386. Selon Abu Hurayra, le Prophète (saw) a dit : Dieu le Très-Haut dit: « Quiconque se montre hostile envers l'un de Mes proches (wally), Je lui déclare la guerre. Parmi les actions que Mon serviteur accomplit pour se rapprocher de Moi, aucune ne M'est plus agréable que la pratique de ce que Je lui ai imposé. Mon serviteur ne cesse de se rapprocher de Moi par des œuvres surérogatoires jusqu'à ce que Je l'aime. Et quand Je l'aime, Je deviens son ouïe par laquelle il entend, sa vue par laquelle il voit, sa main avec laquelle il saisit et son pied avec lequel il marche. S'il Me demande, Je lui accorderai et s'il cherche Ma protection, Je le protègerai sans nul doute. »Bukhari

 

Ce qu'il faut retenir :

 

L'être humain gagne l'amour de son Créateur tout d'abord par la pratique des obligations, ensuite cet amour croit en accomplissant des œuvres surérogatoires. Ainsi, ne pas effectuer ce que Dieu a prescrit mérite un châtiment, accomplir une œuvre surérogatoire mérite une récompense, et la délaisser ne constitue pas pour autant un péché. Mais s'y attacher élève au rang de wally. Le wally de Dieu est celui qui s'est rapproché de son Créateur en accomplissant ce que Dieu a prescrit et en s'éloignant de ce qu'Il a proscrit. Dieu a dit:

 

En vérité, les rapproches de Dieu ne connaitront ni crainte ni peine, car ceux qui ont la foi et se prémunissent recevront la bonne nouvelle en ce monde et dans la vie future.(Coran 10/62)

 

Ce niveau est tel que Dieu le pousse à la bonne action, Il le guide et le préserve de ce qui peut susciter Sa désobéissance. Ainsi, cette crainte n'absorbe le serviteur si ce n'est celle de son Seigneur car Dieu Se venge de celui qui fait du tort à l'un de Ses protégés. Et toute invocation devient alors exaucée, sans aucun doute.

 

387. Toujours selon lui, le Prophète (saw) a dit:Lorsque Dieu aime un serviteur, Il appelle Gabriel en ces termes : « Dieu le Très-Haut aime untel, aime-le donc! » C'est alors que Gabriel se met à l'aimer puis appelle a son tour ceux qui peuplent le Ciel et les interpelle ainsi : « Dieu aime untel, aimez-le donc! » Il devient alors aime des habitants du Ciel, puis l'agrément lui est accorde sur Terre.Bukhari et Muslim

 

Une version de Muslim rapporte que le Prophète (saw) a dit : « Lorsque Dieu aime un serviteur, II appelle Gabriel et lui dit : "J'aime untel, aime-le donc !" Gabriel I'aime alors et s'écrie dans le Ciel : "Dieu aime untel, aimez-le donc !" Les habitants du Ciel l'aiment alors puis l'agrément lui est accordé sur Terre. Lorsque Dieu déteste un serviteur, Il lance cet appel à Gabriel: "Je déteste untel, déteste-le donc!" Alors Gabriel se met à le détester et interpelle à son tour les habitants du Ciel ainsi : "Dieu déteste untel, détestez-le donc !" Puis l'animosité lui est assignée sur Terre. »

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Les habitants du Ciel désignent ici les anges, l'amour des habitants des Cieux et de la Terre pour l'homme est consenti aux gens de piété et de vertu.

 

388, 'Aïsha rapporte : le Prophète (saw) envoya un homme à la tète d'une armée. C'est lui qui présidait la salat de ses compagnons et la clôturait toujours par la récitation de la sourate (112) :

Dis: "C'est Lui, Dieu l'Unique.

A leur retour, ils évoquèrent ce fait au Prophète qui leur dit: « Demandez-lui pourquoi il agit ainsi. »Ils l'interrogèrent alors et eurent la réponse suivante : « Car elle contient les attributs du Miséricordieux, j'aime donc la réciter. » Le Prophète (saw) leur dit alors: « Annoncez-lui que Dieu le Tres-Haut l'aime. »Bukhari et Muslim

 

Ce qu'il faut retenir :

 

Il est possible, d'après ce hadith, de lire plusieurs sourates (hormis la fatiha) au cours d'une même rak'a, comme il est possible de répéter une sourate plusieurs fois au cours d'une mémé salat. Pour la sourate évoquée ici (112, al-Ikhlas;), elle affirme l'unicité divine et désapprouve l'associationnisme. Elle met en avant le devoir de n'adorer que Dieu et de ne demander secours qu'à Lui, le Suprême Refuge. C'est la raison pour laquelle ce Compagnon aimait la réciter. Enfin, il faut préciser que les autres Compagnons n'avaient pas pour but de stigmatiser leur frère, mais ils avaient pour habitude de questionner le Prophète sur des questions liées au culte. lis étaient soucieux d'appliquer correctement les préceptes divins et n'agissaient jamais sans savoir.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents