Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Comment se dissuader de commettre un péché?

Publié par Baladislam sur 7 Juin 2012, 22:00pm

Catégories : #Rappels sur les pêchés

 Fond coran et paysages (48)

 

 

Venu voir Ibrâhîm ibn al-Adham (qu'Allah lui fasse miséricorde) un homme lui dit : "Ô Abû Ishâq ! Je ne cesse de me vautrer dans les péchés, veux-tu me donner un conseil qui me permettra de m'en détourner et donc de me sauver ?".

Ibrâhîm lui dit : "Si tu acceptes et réussis à respecter cinq principes eh bien les péchés ne te nuiront jamais ?", "lesquels ?" lui dit-il.

 

Pour ce qui est du premier, il s'agit "d’éviter, quand tu voudras désobéir à Allah, de manger de ce qui lui appartient". "Mais", reprit l'interlocuteur, "où est-ce que je vais manger alors, étant donné que tout ce qui se trouve sur terre lui appartient ?".

Alors lui dit Ibrâhîm :"Ô toi est-ce qu'il te conviendrait de manger de Ses biens et de Lui désobéir ensuite ?". "Assurément non".

 

Et le deuxième ? "Si tu veux désobéir à Allah évite d'habiter sur une quelconque parcelle de Ses terres". "Mais c'est encore plus difficile, car où est-ce que je pourrais alors vivre".

Alors Ibrâhîm lui dit : "Ô toi est-ce qu'il te conviendrait de manger de ses biens, d'habiter sur Ses terres et de Lui désobéir ensuite ?". "Assurément non".

 

Et le troisième ? "Si tu veux Lui désobéir, manger de ses biens et habiter sur ses terres cherche au moins une place où il ne te verra pas pour commettre tes péchés". Son interlocuteur lui dit alors : "Mais où se cacher ? Il arrive à percer les secrets les plus intimes".

Alors lui dit Ibrâhîm : "Ô toi est-ce qu'il te conviendrait de manger de ses biens, d'habiter sur ses terres et de lui désobéir ensuite alors qu'Il te voit et sait ce que tu fais ouvertement ou en cachette ?". "Assurément non".

 

Et le quatrième ? "Lorsque l'ange chargé de prendre ton âme arrivera, dis-lui de te donner du répit pour que tu puisses te repentir sincèrement et faire de bonnes œuvres". "Mais", lui dit son interlocuteur, "il n'acceptera pas".

Alors lui dit Ibrâhîm : "Ô toi si tu ne peux pas repousser la mort pour avoir du temps pour te repentir et tu sais que quand elle viendra nul ne peut la retarder, comment peux-tu espérer avoir le salut ?".

 

"Et le cinquième ?". "Lorsque les anges gardiens de l'Enfer te visiteront au Jour de la Résurrection pour t'emmener avec eux tu ne devras pas leur obéir". "Mais ils ne me laisseront pas et n'accepteront pas de m'accorder un délai supplémentaire", conclut l'interlocuteur.

Alors Ibrâhîm lui dit : "Comment peut-on alors espérer rester sain et sauf ?". L'interlocuteur lui dit alors : "Ô Ibrâhîm, cela me suffit largement, je demande pardon à Allah et je me repens".

 

Son repentir était si sincère qu’il resta en adoration tout en évitant les péchés jusqu'à son départ définitif de ce monde.

 

Rappelle-toi avant de désobéir à Allah :

 

- Qu'Allah te voit et qu'il sait ce que tu caches et ce que tu fais au grand jour

- Que les anges recensent et inscrivent dans un registre tout ce que tu dis, fais ou écris sans rien négliger fût-il le poids d'un atome ou même moins

- Le jour où le soleil s'approchera des têtes jusqu'à être à la distance d'un mile et où la sueur coule à flot et les gens seront submergés par la sueur selon la gravité des péchés qu’ils ont commis. Elle arrivera à la hauteur de la bouche pour certains, de la poitrine, des cuisses ou des chevilles pour d’autre.

- Le jour où les gens seront rassemblés nu-pieds et nus

- L'ange de la mort qui viendra pour prendre ton âme

- Les tourments, l'exiguïté, les ténèbres, les vers et les reptiles de la tombe qui est soit un jardin du Paradis soit une fosse de l'Enfer

- Ta comparution devant Allah le Jour de la Résurrection sans qu'il y ait entre Lui et toi un voile ou un interprète

- La déposition des membres des corps des désobéissants contre eux. « Ils diront à leurs peaux : “Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ?”. Elles diront : “C'est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C'est Lui qui vous a créés une première fois et c'est vers Lui que vous retournerez”»

- Quel que soit le plaisir découlant du péché, il est toujours éphémère et suivi de douleur et de remords ainsi que d'une misère dans ce bas monde

- Que les péchés sont des ténèbres qui se superposent et que le cœur s'affaiblit, devient malade et peut mourir définitivement.

 

Comment ! Tu désobéis à Allah et tu espères profiter de Sa grâce

 

Il y avait un maître qui possédait un esclave qu'il faisait travailler dans sa ferme. Avant de partir le maître intima l'ordre à son esclave de planter du froment dans sa ferme. Mais comme l'esclave était intelligeant et sain d'esprit il décida de planter l'orge au lieu du froment. À son retour, après un certain temps, le maître trouva que la culture était mure et qu’il était grand temps de procéder à la récolte. Quand il s'est rendu compte que ce qui était planté était l'orge et non le froment, il lui fit savoir que cela allait à l'encontre de ses instructions.

L'esclave lui répondit qu'il nourrissait l'espoir de voir l'orge produire du froment. "Mais tu es stupide”, lui lança le maître, « tu espères que l'orge produise du froment ?» "Maître", reprit l'esclave, "Toi tu désobéis à Allah et cependant tu espères recevoir Sa grâce, désobéis-tu à Allah et cependant tu espères être admis dans son Paradis". Sidéré, le maître paniqua et se rappela qu’un jour il devra comparaitre devant Allah. Alors il dit : "Je reviens à Allah et je lui demande de m’accorder le pardon ; quant à toi tu es libre pour le plaisir d'Allah ». Comme tu punis tu seras puni, la peine est de la nature de l'œuvre et ton Seigneur ne fait de tort à personne.

 

Rappelle-toi de la chaleur de l’Enfer

 

Sa'îd abû 'Uthmân Taymî a dit qu’un homme parmi les fils d'Israël est passé à côté d’une none si belle que son charme finit par le subjuguer. Étant monté pour la rejoindre dans son ermitage, il essaya de la convaincre de se soumettre à ses caprices, mais elle refusa en lui disant : "Ne te laisse pas leurrer par ce que tu vois, ce n’est que l’apparence et rien qu’elle !". Mais il refusa de la croire et tenta de la violer. Il y avait à côté d’elle un brasier. Elle mit sa main dedans jusqu’à ce qu’elle fût brûlée ! Il lui demanda, après l’avoir violée, de lui dire les raisons qui l’ont poussée à agir ainsi ?

"Lorsque tu m’as forcée", lui dit-elle, "à commettre le péché, j’ai eu peur de partager avec toi le plaisir de l’interdit et, par conséquent, le péché et la punition ; c’est pourquoi j'ai fait ce que tu as vu !". L'homme dit alors : "Je jure par Allah que je ne lui désobéirai jamais !". Et il se repentit de ce qu’il avait fait. Gloire à Allah.

 

Rappelez-vous mes frères avant de commettre un péché, de la gravité du feu de l'Enfer et demandez vous vous-mêmes si vos corps sont en mesure de résister aux tourments de l’Enfer, s’ils en ont la capacité alors vous pouvez vous pécher, mais personne n’a la capacité de supporter ni le feu de ce monde ni, encore moins, celui de la géhenne qui est soixante-dix fois plus chaud que celui de ce monde. Alors craignez-Allah et méfiez-vous de la perpétration des péchés.

 

L’un de nos ancêtres pieux avait l’habitude de dire : « lorsqu’il te prend de vouloir commettre un péché, rappelle-toi d’Allah, si cela ne t’en détourne pas rappelle-toi des autres, si cela ne donne pas les résultats escomptés rappelle-toi du scandale qui sera suscité une fois les autres au courant, si cela te repousse tant mieux sinon, sache qu’à l’instant tu t’es changé en un animal. »

 

Source : http://www.islamweb.net/frh/

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents