Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


« Exhortations purificatrices de l'âme » Sur l’assurance et l’insouciance

Publié par Baladislam sur 2 Mars 2012, 23:02pm

Catégories : #Exhortations et rappels

 fond islam (77)

 

Il y a trois qualités auxquelles ton cœur doit s’attacher :

 

La première qualité c’est la croyance que ce qui a été décrété arrivera et que ce qui n’a pas été décrété, tu ne l’auras jamais, car on est riche par Allâh. Celui qui attache son cœur à cela, cela lui apporte trois propriétés : l’une d’elle, c’est que son cœur se rassure quant au fait de rater ce qui a été décrété pour lui. L’autre propriété c’est qu’il en désespère. La troisième, c’est que celui qui oblige son cœur à s’en tenir au fait que ses subsistances ne le rateront pas, et au désespoir de pouvoir avoir ce qui n’a pas été décrété pour lui, devient riche. Il n’aura que peu de soucis, de soumission aux créatures et de ménagement à leur égard dans l’espoir d’en tirer un quelconque profit. Voilà celui qui se passe de tout ce qui est autre que Allâh.

 

La deuxième qualité, c’est d’avoir à l’égard d’Allâh l’appréhension de tomber dans l’insouciance pour ne pas trébucher et perdre Son estime parce que l’appréhension le réveille, et l’éveil lui donne de se rappeler, et le rappel l’avertit pour qu’il soit vigilant à l’égard de son Maître.

 

La troisième qualité, c’est le fait de se rappeler qu’Allâh connaît ce qui se trame dans sa conscience et dans ses facultés, car cela lui procure la pudeur devant Allâh Ainsi s’il s’expose à quelque chose de détestable à son Seigneur, il se rappelle qu’Il le voit et il craint le courroux divin s’il s’y fie.

 

S’il fait preuve de négligence à l’égard des faveurs d’Allâh, même si cela n’est pas en soi illicite, il aura honte devant Allâh de le voir manquer à Son amour malgré ce qu’Il a déposé en lui comme science et comme connaissance de Sa Toute Puissance et de Son Orgueil majestueux.

 

En somme, partout où tu te rends, que ce soit dans ton marché ou ailleurs, tu dois attacher ton cœur à trois choses : La certitude, la vigilance et la vision. Grâce à la certitude on devient vigilant. Grâce à la vigilance on devient éveillé et grâce à la vision on a de la pudeur devant Celui qui voit tout – qu’Il soit exalté et magnifié -.

 

« Exhortations purificatrices de l'âme »

 Mu‘âtabat an-Nafs » Par l’Imâm al-Hârith al-Muhâsibî

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents