Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Explication concrète des deux noms d’Allah: ar-Rahman et ar-Rahim, et la nature de la miséricorde divine universelle

Publié par Baladislam sur 26 Février 2012, 00:08am

Catégories : #Exhortations et rappels

Fond coran et paysages (67)

 

Si quelqu’un venait à demander « qui est ton Dieu? », la réponse d’un musulman serait, « Le Tout Clément, le Très miséricordieux ». Selon les sources islamiques, les prophètes, tout en soulignant le Jugement de Dieu, proclamaient aussi Sa Grâce, Sa Clémence et Sa Miséricorde. Dans le Coran, qui est l’Écriture de l’islam, Dieu se présente ainsi :

 

« C’est Lui Dieu, en dehors de qui il n’y aucune autre divinité, le Connaisseur de l’invisible et du visible; Il est le Tout Clément, le Très Miséricordieux. »

(Coran 59:22)

 

Dans le vocabulaire islamique, ar-Rahman and ar-Rahim sont des noms propres de Dieu l’Éternel. Ils sont tous deux dérivés du nom commun rahmah qui signifie « miséricorde », «compassion », et « attention affectueuse ». Ar-Rahman décrit la nature de Dieu à être Tout Clément alors qu’ar-Rahim décrit Ses actes de miséricorde envers Sa création; une différence subtile, mais une différence qui démontre le caractère universel de Sa miséricorde.

 

« Dis (aux gens) : « Invoquez Dieu ou invoquez le Miséricordieux; quel que soit le nom par lequel vous L’invoquez, Il a les plus beaux noms. »

(Coran 17:110)

 

Ces deux noms sont parmi les noms de Dieu les plus fréquemment utilisés dans le Coran : ar-Rahman est cité cinquante-sept fois, alors qu’ar-Rahim revient deux fois plus fréquemment (cent quatorze fois). L’un exprime un plus grand degré de gentillesse affectueuse. Le prophète a dit : « Dieu est bienveillant et il aime la bienveillance. Il accorde par bonté ce qu’il n’accorde pas par sévérité. »(Sahih Mouslim)

 

Les deux noms sont aussi des attributs divins qui font référence à la relation de Dieu avec Sa création :

 

« Louange à Dieu, Seigneur des mondes; le Tout Clément, le Très Miséricordieux »

(Coran 1:2-3)

 

Dans une prière que les musulmans récitent au moins dix-sept fois par jour, ils commencent en disant :

 

« Au Nom de Dieu, le Tout Clément, le Très Miséricordieux. Louange à Dieu, Seigneur des mondes; ;le Tout Clément, le très Miséricordieux. »

(Coran 1:1-3)

 

Ces mots puissants suscitent une réponse divine : « Lorsque Mon serviteur dit : « Louange à Dieu, Seigneur des mondes », Je (Dieu) dis : « Mon serviteur M’a loué ». Lorsqu’il dit, « Le Tout Clément, le Très Miséricordieux », Je (Dieu) dis : « Mon serviteur M’a glorifié. » (Sahih Mouslim)

 

Ces noms rappellent constamment au musulman qu’il est entouré par la miséricorde divine. À part un seul, tous les chapitres du Coran commencent par la phrase, « Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Très Miséricordieux ». Avant de manger, de boire, d’écrire une lettre ou d’entreprendre quelque chose d’important, les musulmans disent ou écrivent « au nom de Dieu » afin de Lui exprimer leur totale dépendance et de se rappeler de Sa Grâce. La spiritualité fleurit dans le quotidien. Cette invocation, au début de chaque acte quotidien banal, lui confère de l’importance, et invoquer la bénédiction divine sur cet acte le purifie. La formule « Au nom de Dieu, Le Tout Clément, Le Très Miséricordieux » est un motif de décoration souvent utilisé dans les manuscrits et dans les ornementations architecturales.

 

Se montrer miséricordieux nécessite qu’il y ait quelqu’un envers qui en faire preuve. Celui à qui elle est accordée doit donc avoir besoin de cette miséricorde. Ainsi, la miséricorde parfaite se préoccupe de ceux qui ont besoin qu’on la leur accorde, alors que la miséricorde infinie touche aussi ceux qui ne sont pas dans le besoin en plus d’atteindre non seulement le monde ici-bas, mais également le merveilleux monde de l’au-delà.

 

Dans la doctrine islamique, les être humains ont la chance de pouvoir apprécier une relation personnelle avec un Dieu attentionné et miséricordieux, toujours prêt à pardonner les péchés et à exaucer les prières; mais Il n’est pas miséricordieux au sens humain d’éprouver de la peine et de ressentir de la pitié pour ceux qui sont en détresse. Dieu n’a pas besoin de devenir humain pour comprendre la souffrance. La Miséricorde de Dieu et Sa Clémence sont plutôt des attributs convenant à Sa Sainteté, en vertu desquels Il attribue l’aide et les grâces divines.

 

La miséricorde de Dieu est vaste :

 

« Dis : « Votre Seigneur est le Seigneur de l’immense miséricorde… »

(Coran 6:147)

 

Elle s’étend à toute chose :

 

« …et Ma miséricorde embrasse toute chose…»

(Coran 7:156)

 

La création elle-même est une expression de la grâce, de la miséricorde et de l’amour divins. Dieu nous invite à observer les effets de Sa grâce tout autour de nous :

 

« Regarde donc les effets (visibles) de la miséricorde de Dieu (sur la création) ; vois comment Il redonne vie à la terre après qu’elle ait été morte… »

(Coran 30:50)

 

Dieu aime les compatissants

 

Dieu aime la compassion. Les musulmans considèrent l’islam comme une religion de miséricorde et de compassion. Pour eux, leur prophète est le cadeau de miséricorde de Dieu à toute l’humanité :

 

« Et Nous ne t’avons envoyé (Ô Muhammad) qu’en miséricorde pour l’univers. »

(Coran 21:107)

 

Tout comme ils croient que Jésus était une miséricorde divine et une miséricorde pour les gens :

 

« Et Nous ferons de lui un signe pour les gens et une miséricorde émanant de Nous. »

(Coran 19:21)

 

Une fois, l’une des filles du Prophète Mohammed (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) lui envoya des nouvelles de son fils qui était souffrant. Il lui rappela que Dieu est Celui qui donne, qu’Il est Celui qui prend et que chacun a un terme déjà fixé à sa vie. Il lui rappela d’être patiente. Mais lorsque la nouvelle de la mort de son petit-fils lui fut annoncée, ses yeux s’emplirent de larmes de compassion. Ses compagnons en furent surpris. Mais le prophète de miséricorde dit : « C’est là une compassion que Dieu a mise dans le cœur de Ses serviteurs. Parmi tous Ses serviteurs, Dieu n’accorde Sa miséricorde qu’à ceux qui font preuve de pitié envers autrui et sont capables de s’attendrir sur leur sort. » (Sahih Al-Boukhari)

 

Bénis soient ceux qui sont compatissants, car la miséricorde divine leur sera accordée, comme l’a dit le prophète Mohammed : « Dieu ne sera pas miséricordieux avec quelqu’un qui n’est pas compatissant envers les gens. » (Sahih Al-Boukhari)

 

Il a aussi dit : « Le Miséricordieux fera preuve de miséricorde envers les gens qui sont compatissants et cléments. Soyez cléments envers ceux qui sont sur terre et Celui qui est au-dessus des cieux vous fera Miséricorde. » (At-Tirmidhi)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents