Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Introduction à la sourate Al-Jâthiyah

Publié par Baladislam sur 1 Juin 2012, 22:01pm

Catégories : #Explication des sourates

 21

 

Nom

Il est extrait de la phrase "wa tarâ kulla ummatin jâthiyah" du verset 28.

 

Période de Révélation

La période de révélation de cette sourate n’a pas non plus été mentionnée dans aucune tradition authentique, mais son thème porte à croire qu’elle a été révélée après la sourate Ad-Dukhân (sourate 44 : La Fumée). La proximité entre les contenus de ces deux sourates les rapproche au point d’en faire des sourates jumelles.

 

Thèmes et Sujets Abordés

Elle répond aux doutes et objections des mécréants de la Mecque à propos du Tawhîd (monothéisme) et de l’Au-Delà et elle les met en garde contre leur attitude envers le message du Coran.

 

Le texte commence avec les arguments en faveur du Tawhîd. Il y est fait référence aux Signes infinis qui sont fournis dans le monde, en partant du propre corps de l’être humain jusqu’à la terre et aux cieux, et il est souligné que partout autour de lui, l’homme trouve des éléments qui témoignent du Tawhîd qu’il refuse de reconnaître. Si l’homme regarde avec attention la variété d’animaux, le jour et la nuit, la pluie et son effet sur la végétation, les vents ainsi que sa propre création et les considèrent avec intelligence et sans préjugés, il trouvera ces signes suffisamment convaincants de la vérité que cet univers n’est pas sans Dieu ni sous le contrôle de plusieurs dieux, mais qu’il a été créé par Un Dieu et Lui Seul est le Gouverneur et le Législateur. Cependant, le cas d’une personne qui est déterminée à ne pas reconnaître et qui veut rester dans les doutes et les suspicions est différent. Elle ne peut être bénie par la Foi et la conviction de quoi que ce soit dans le monde.

 

Plus loin, au début de la deuxième section, la sourate réitère que les choses que l’homme exploite dans le monde, ainsi que les forces et moyens infinis qui servent ses intérêts dans l’univers ne sont ni accidentels ni la providence de dieux et déesses, mais c’est Un Seul Dieu qui les lui a fournis et assujettis de Lui-même. Si seulement une personne utilise son esprit correctement et justement, sa propre intelligence proclamera que Dieu seul est le réel Bienfaiteur de l’homme et Lui seul mérite que l’homme Lui obéisse.

 

Ensuite, les mécréants de la Mecque sont réprimandés et blâmés pour leur entêtement, leur arrogance, leur moquerie, leur persistance dans leur incrédulité avec lesquels ils résistent à l’invitation du Coran. Ils ont été prévenu que le Coran apportait la même bénédiction que celle accordée aux enfants d’Israël, grâce à laquelle ils se sont distingués au dessus de tous les peuples du monde. Mais, ils n’ont pas réussi à reconnaître la vraie valeur de sa bénédiction. Ils se sont disputé la religion et l’ont perdu. Malgré cela, cette même bénédiction leur est maintenant envoyée. C’est un code de conduite qui montre clairement à l’homme la grande route de la Religion. Le peuple qui la repousse par sa propre folie, ne fait que préparer sa propre perte et seul un peuple qui adopte une attitude obéissante envers Dieu et mène une vie de piété et de droiture pourra recevoir le secours et la clémence de Dieu.

 

Dans ce contexte, les disciples du Saint Prophète sont ordonnés de s’abstenir et pardonner le comportement absurde et fou qu’ils subissent de la part de ceux qui ne craignent pas Dieu, car si ils se montrent patients, Dieu Lui-Même s’occupera de leurs opposants et Il les récompensera pour leur fermeté d’âme.

 

Ensuite, la sourate critique les idées erronées que les mécréants soutiennent à propos de l’au-delà. Ils disaient que la vie consistait seulement en la vie dans ce monde et qu’il n’y avait pas de vie après la mort. L’homme meurt au bout d’un certain temps tout comme une montre s’arrête de fonctionner tout à coup. Aucune âme ne survit à un corps, âme qui pourrait être saisie et ensuite soufflée encore dans le corps humain à tout moment du futur. A cet égard, ils mirent au défi le Saint Prophète, en disant : " Si tu proclames cela, alors ramène à la vie nos ancêtres. " En réponse à cela, Allâh a donné les arguments suivants :

1."Vous ne dites pas cela sur la base d’un quelconque savoir. Vous proférez cette parole grave par conjecture. Avez-vous réellement connaissance du fait qu’il n’y a pas de vie après la mort, et que les âmes ne sont pas retirées mais annihilées ?"

2."Votre déclaration repose principalement sur le fait que vous n’avez vu aucun mort revenir à la vie et revenir à ce monde. Cette base est-elle suffisamment forte pour qu’une personne revendique que les morts ne reviennent pas à la vie ? Le fait que vous n’avez connu ni observé une chose vous donne-t-il la certitude qu’elle n’existe pas ?"

3.Il est complètement contre raison et justice que le bien et le mal, l’obéissant et le désobéissant, l’oppresseur et l’opprimé soient égaux au final. Qu’une bonne action n’implique pas nécessairement un bon résultat ni une mauvaise action un résultat mauvais, que les souffrances de l’opprimé ne soient pas soulagées, et l’oppresseur puni, et que tout le monde connaisse le même sort au final, quiconque a cette conception du monde créé par Dieu se trompe manifestement. Les gens malfaisants et injustes adoptent cette position car ils ne veulent pas faire face aux conséquences funestes de leurs actions, mais le monde qui appartient à Dieu n’est pas un royaume sans lois. C’est plutôt un système basé sur la vérité, d’où est exclue l’injustice consistant à traiter les bons et les mauvais de la même manière.

4.Le principe de la négation de l’Au-Delà est hautement destructeur de la notion de moralité. Il est seulement adopté par des personnes asservies par leurs désirs et ce, uniquement pour justifier leur totale liberté à assouvir leurs envies. Puis, une fois ce principe adopté, Il deviennent de plus en plus perverses jusqu’à ce que leur sens moral meurt et que tous les chemins de la droiture leur soient fermés.

 

Après avoir donné ces arguments, Allâh dit avec emphase :"Tout comme vous n’êtes pas venu au monde par votre accord, mais par Notre pouvoir, vous ne mourrez pas selon votre accord mais lorsque Nous vous enverrons la Mort. Une heure viendra surement où vous serez réunis tous ensemble. Si vous ne croyez pas à cela, peut-être est-ce en raison de votre ignorance et votre folie aujourd’hui. Quand le moment viendra, vous verrez par vous même que vous êtes présents devant votre Dieu et que le registre entier et précis de votre conduite est prêt et témoignera de chacune de vos mauvaises actions. Là, vous vous rendrez compte à quel point votre négation de l’Au-Delà et votre moquerie vous coûtera.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents