Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Introduction au début et la fin du monde par Abdou Rahman ibn Abdoul Karim

Publié par Baladislam sur 19 Juin 2011, 22:05pm

Catégories : #La Création du monde

fond islam (105)

 

Louanges à Allah, Seigneur de l’univers ; que la prière et la paix soient sur notre prophète Muhammad (r), sur sa famille et ses compagnons …

 

La création de l’univers, son origine et son évolution sont des sujets qui ont préoccupé nombres d’humains au cours des siècles, excepté les musulmans. La raison en est que pour les musulmans, c’est un sujet clair : l’islam a tranché ce sujet depuis son apparition. Il l’a éclairci et expliqué à l’homme ce qui a besoin d’être expliqué, et élucidé tout ce qui nécessite une élucidation dans l’intérêt des êtres humains. Pour cette raison, l’on ne trouve chez les musulmans les hésitations que vivent les non musulmans. Ils avancent des suppositions et des théories qui, aussitôt exposées, se voient contredites par d’autres, et ainsi de suite. Nous sommes tout à fait certains que l’éclaircissement de ce sujet tel que le révèlent le Qur’an et la tradition authentique du Prophète (r), est une explication véritable et juste dont toutes les théories, jusqu'à l’heure du Jugement dernier sont incapables de s’en écarter, ou d’en apporter une autre. En effet tout ce qui va à l’encontre de ces deux sources se détruit et s’écroule devant les réalités divines.

 

Allah, le Créateur du monde –visible et invisible-, se passe de Ses créatures tandis que toutes les créatures sont des pauvres qui ont besoin de Lui. Allah dit :

 

Ô hommes, vous êtes les indigents ayant besoin d’Allah, et c’est Allah, Lui qui se dispense de tout et Il est le Digne de louange. S’Il voulait, Il vous ferait disparaître, et ferait surgir une nouvelle création. Et cela n’est point difficile pour Allah 35 Fâtir, 15-17.

 

Donc la foi de l’individu et ses bonnes œuvres fondées sur le respect de la voie du Prophète (r) ne profitent qu’à lui-même. Allah dit à ce sujet :

 

Si vous ne croyez pas, Allah se passe largement de vous. De Ses serviteurs cependant, Il n’agrée pas la mécréance. Et si vous êtes reconnaissants, Il l’agrée pour vous 39 Az-Zumar, 7.

 

Allah dit dans un hadith al qodsi : « Ô Mes esclaves ! Certes, Je me suis interdit l’injustice et Je l’ai rendue interdite entre vous ; ne vous faites pas d’injustice. Ô Mes esclaves ! Vous êtes tous des pécheurs, sauf celui que J’ai guidé ; demandez-Moi la guidée et Je vous guiderais. Ô Mes esclaves ! Vous êtes tous des affamés, sauf celui que J’ai nourri ; demandez-Moi de vous nourrir et Je vous nourrirais. Ô Mes esclaves ! Vous êtes tous nus, sauf celui que J’ai habillé ; demandez-Moi de vous habiller et Je vous habillerais. Ô Mes esclaves ! Certes, vous péchez la nuit et le jour et Moi Je pardonne tous les péchés ; demandez-Moi donc pardon et Je vous pardonnerais. Ô Mes esclaves ! Vous ne parviendrez jamais à Me nuire et ne parviendrez jamais à m’être utile. Ô Mes esclaves ! Si les premiers et les derniers d’entre vous, les humains et les djinns parmi vous avaient tous le cœur de l’homme le plus pieux, cela n’aurait rien ajouté à Ma royauté. Ô Mes esclaves ! Si les premiers et les derniers d’entre vous, les humains et les djinns parmi vous avaient tous le cœur de l’homme le plus corrompu, cela n’aurait rien retranché à Ma royauté. Ô Mes esclaves ! Si les premiers et les derniers d’entre vous, les humains et les djinns parmi vous se mettaient tous sur un seul rocher pour invoquer Mes faveurs et que Je donnais à chacun d’eux ce qu’il demande, cela ne diminuerait de ce que Je possède que comme l’eau de la mer aurait diminué, si l’on y avait trempée une aiguille. Ô Mes esclaves ! Ce ne sont que vos œuvres ; Je les compte pour vous et Je vous en récompense, que celui qui trouve du bien loue Allah et que celui qui trouve le contraire n’accuse que sa propre personne » Muslim page : 1994, N : 2577.

 

Ainsi l’Islam est la religion qu’Allah a agréée et légiférée pour Ses serviteurs. L’humanité tout entière a besoin de cette législation pour ordonner leurs affaires publique  et leur vie privée. C’est une religion qui accorde un intérêt aux fondements sans toutefois négliger les branches ; une religion qui cherche un équilibre entre l’âme et le corps. Sa mise en application apporte à l’homme dans la vie présente bonheur, tranquillité, quiétude de l’âme et sérénité spirituelle. Allah (I) dit à ce propos :

 

Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers. 21 Al Anbiyâ, 107.

 

Dans l’au-delà, elle lui garantit l’agrément du Seigneur des mondes et la pérennité dans le Paradis. À ce sujet, Allah dit :

 

Ceux qui croient et font de bonnes œuvres auront pour résidence les Jardins du “Firdaws” (Paradis), où ils demeureront éternellement, sans désirer aucun changement 18, Al Kahf, 107-108.

 

C’est une religion qui reste sous la protection d’Allah jusqu’au jour de la résurrection, comme Il le révèle Lui-même :

 

En vérité c’est Nous qui avons fait descendre le Qur’an, et c’est Nous qui en sommes gardien 15 Al Hijr, 9

 

et ce, quels que soient les efforts de ses ennemis ou les préjugés qui s’y collent. Allah dit à propos du Qur’an :

 

Le faux ne l’atteint [d’aucune part], ni par devant ni par derrière : c’est une révélation émanant d’un Sage, Digne de louange 41 Fussilat, 42.

 

La fin verra le triomphe de la religion d’Allah, l’élévation de Sa parole et la victoire de Son armée. Allah dit fort à propos que :

 

Ceux qui s’opposent à Allah et à Son messager seront culbutés comme furent culbutés leurs devanciers. Nous avons déjà fait descendre des preuves explicites, et les mécréants auront un châtiment avilissant.

58 Mujadalah, 5

 

Ainsi, malgré les ruses que déploient les ennemis de l’islam pour en détourner les gens, et malgré l’aversion qu’ils ont de l’Islam, ils ne connaîtront à la fin que l’échec et le regret, comme le dit Allah :

 

Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner les gens du sentier d’Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tout ceux qui ne croient pas seront  rassemblés vers l’Enfer. 8 Anfal, 36.

 

La législation d’Allah est exécutoire, Son ordre effectif et Sa religion éternelle. Allah dit :

 

Ils veulent éteindre de leurs bouches la lumière d’Allah, alors qu’Allah parachèvera sa lumière en dépit de l’aversion des mécréants 61 As Saff, 8

 

Allah a promis sa victoire et son triomphe en ces termes :

 

C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l’islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin 48 Al Fath, 28

 

 

Dans le même ordre d’idées, le Prophète (r) a dit : « Cette religion parviendra là où parviennent le jour et la nuit et Allah ne laissera aucune maison, sédentaire ou nomade, sans y introduire cette religion, par une gloire puissante ou par une humiliation méprisable. Une gloire par laquelle Allah fortifie l’islam, et une humiliation par laquelle Allah avilit la mécréance » Musnad de l’imam Ahmad, volume 4, p.103, hadith no 16998.

 

L’essence de cette religion est en parfaite harmonie avec la nature de l’homme, elle lui permet de réaliser ses ambitions, et assure sa stabilité sur tous les plans (psychologique, socioéconomique, politique, etc.). Comme Allah l’a, par ailleurs, dotée d’une force interne reposant sur Son soutien, elle connaît une forte expansion et attire les gens en masse, malgré le peu de moyens dont elle dispose et l’insouciance des musulmans qui font peu d’efforts pour la propager et la transmettre aux gens. À l’opposé, l’on constate une réelle mobilisation chez ses ennemis qui rassemblent tous les moyens financiers, humains ou militaires à leur disposition pour la combattre, la contrecarrer, freiner son expansion et susciter la crainte chez les gens en la faisant passer pour une religion génératrice de sous-développement, de terrorisme et de conservatisme. Ils n’agissent ainsi que parce que les lois de l’islam sont un obstacle à la réalisation de leurs projets et contrecarre leurs ambitions d’exploiter leur peuple ou les peuples du monde. En effet, l’islam interdit toutes les formes d’agression, d’injustice et d’exploitation. De même, il condamne l’asservissement, car l’homme ne peut être l’esclave de nul autre qu’Allah. Ce crime est encore plus grave lorsqu’il frappe les plus faibles. C’est une religion qui rejette la supériorité d’une communauté, d’un groupe ou d’un individu sur les autres. Allah dit à cet égard :

 

Ô hommes ! nous vous avons créés d’un mâle et d’une femelle, et nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez. Le plus noble d’entre vous auprès d’Allah est le plus pieux 49 Al Hujurat, 13.

 

Dans cet opuscule, la plupart des références sont tirées du Qur’an, livre révélé qui rejette l’idée que la connaissance des débuts de la création soit du domaine des sciences que l’être humain peut connaître par lui-même. Allah dit à cet effet :

 

Je ne les ai pas pris comme des témoins de la création des cieux et de la terre, ni de la création de leur propre personnes. Et Je n’ai pas pris comme aides ceux qui égarent 18 Al Kahf, 51.

 

Mon exposé s’appuiera également sur les hadiths authentiques de l’Envoyé d’Allah (saw). Ce faisant, il n’est pas dans mon intention de chercher des similitudes entre, d’une part, le Qur’an et les hadiths authentiques du Prophète (r) et, d’autre part, les théories et découvertes de la science moderne. En effet, une théorie considérée comme juste à une époque peut être démentie à une autre, comme nous avons pu le constater avec le développement actuel de la science. Allah, le Très Majestueux, a dit vrai lorsqu’Il relève :

 

on ne vous a donné que peu de connaissance Al Isrâ, 85.

 

Tiré du livre Le début et la fin du monde

de Abdou Rahman ibn Abdoul Karim

Traduit de l’arabe par Mounchili Nsangou Adam

Editions ASSIA

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents