Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Ismael (Isma'il), sur lui le salut par Ibn Kathir

Publié par Baladislam sur 21 Février 2011, 23:01pm

Catégories : #Les histoires des Prophètes

Fond écran islam coran (182)

 

Abraham, nous l'avons vu, avait des enfants mais les plus célèbres d'entre eux furent les deux nobles Prophètes : Ismaël et Isaac. Ismaël était le plus âgé des deux; il est le sacrifié, celui qu'Abraham a eu de Agar la copte égyptienne, sur elle le salut.

 

Dieu a fait son éloge et l'a qualifié de magnanime, de patient, de fidèle aux promesses et d'assidu dans la prière qu'il commandait à sa famille. II appelait aussi les gens à l'adoration du Seigneur. Dieu dit :

 

« Nous lui fîmes donc la bonne annonce d'un garçon (Ismaël) longanime. Puis quand celui-ci fut en age de l'accompagner, (Abraham) dit : "O mon fils, je me vois en songe en train de t'immoler. Vois donc ce que tu en penses." (Ismael) dit : "0 mon cher père, fais ce qui t'est commandé : tu me trouveras, s'il plait à Dieu, du nombre des endurants." » (37, 101-102)

 

Il a donc obéi à son père lui promettant d'être patient et certes, il l'a été. Dieu dit aussi :

 

«Et mentionne Ismaël dans le Livre. Il était fidèle à ses promesses ; et c'etait un Messager et un prophète. Et il commandait a sa famille la prière et la zakat ; et il était agrée auprès de son Seigneur. » (19, 54-55) ;

 

«Et rappelle-toi Abraham, Isaac et Jacob. Nos serviteurs puissants et clairvoyants. Nous avons fait d'eux l'objet d'une distinction particulière : le rappel de l'au-delà. Ils sont auprès de Nous, certes, parmi les meilleurs élus. Et rappelle-toi Ismael et Elisee, et Dhûl-Kifl, chacun d'eux parmi les meilleurs. » (38, 45-48)

 

« Et Ismaël, Idriss, et Dhûl-Kifl qui étaient tous endurants; que Nous fîmes entrer en Notre miséricorde car ils étaient vraiment du nombre des gens de bien. » (21,85-86)

 

« Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus » (4, 163) ;

 

« Dites : "Nous croyons en Dieu et en ce qu'on nous a révélé, et en ce qu'on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus. » (2, 136)

 

«Ou dites-vous qu'Abraham, Ismael, Isaac et Jacob et les Tribus étaient Juifs ou Chrétiens ?" Dis: "Est-ce vous les plus savants ou Dieu ? » (2, 140)

 

Dieu a attribué ainsi à Son serviteur Ismaël toutes les vertus. II a fait de lui un Prophète et un Messager et l'a blanchi de tout ce que lui ont attribué les ignorants. II a aussi ordonne à Ses serviteurs croyants d'ajouter foi à ce qui lui a été révèle. Les généalogistes ont dit qu'Ismael fut le premier it monter sur les chevaux et il les apprivoiser, car avant lui ils étaient sauvages.

 

Sa'id Ibn Yahya al-Amawi a rapporté d'après Muhammad Ibn Ali Ibn al-Husayn, d'après ses pères, que le Prophète, sur lui la grâce et la paix, a dit : « Le premier à avoir parlé un arabe clair fut Ismaël, alors qu'il n'avait que quatorze ans. »

 

Nous avons rapporté, plus haut, qu'une fois devenu jeune homme, il épousa une femme de la tribu des jurhum et que son père lui ordonna de s'en séparer, ce qu'il fit. Selon al-Amawi il s'agit de 'Imara fille de Sa'd, fils de Usama, fils de 'Akil al'Imlaqi. Il épousa ensuite une autre femme qu'il garda, suivant la recommandation de son père. II s'agit de Sayyida fille de Mugag, fils de 'Amril aj-Jurhuml. On rapporte que celle-ci fut sa troisième femme et qu'elle lui donna douze garçons.

 

Ismaël, sur lui le salut, fut envoyé en tant que Messager aux habitants de cette contrée et aux tribus qui y vivaient comme les jurhum, les 'Amaliq et les gens du Yemen.

 

A la fin de sa vie, il recommanda à son frere Ishaq de suivre sa voie et donna sa fille Nasma en mariage à son neveu al-'Ays, Ie fils d'Ishaq. On rapporte que les Romains -qu'on appelle les Bani al-Asfar à cause de la pâleur du visage d'al-'Ays -descendent d'elle, de même que les Grecs selon une autre version.

 

Ismaël mourut à l'age de cent trente-sept ans et fut enterré à al-Hijr à coté de sa mère Agar. On rapporte que 'Umar Ibn 'Abdul'Aziz a dit qu'Ismaël s'est plaint à son Seigneur de la chaleur de La Mecque. II lui a alors inspire qu'Il lui ouvrirait une porte donnant sur le Paradis, à l'endroit où il sera enterré, de façon à ce que la fraicheur paradisiaque lui parvienne jusqu'au jour de la Résurrection.

 

Tous les Arabes du Hijaz descendent de ses fils Nabit et Qaydar.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents