Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


L'entrée au Paradis

Publié par Baladislam sur 3 Avril 2012, 22:01pm

Catégories : #Le Paradis

fond écran noms allah (73)

 

Le Paradis a huit portes

 

Allâh -qu'Il soit exalté et magnifié- a dit :

 

« ses portes s'ouvriront à leur arrivé »

(Sourate 39, verset 73)

 

D'après ‘Omar Ibn Al-Khattab -qu’Allah l’agrée-, l'envoyé de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- à dit : « Celui d'entre vous qui a accompli ses ablutions parfaitement ou comme il le faut, puis dira [Ach hadou an la ilaha illa allah wa ach hadou ana mohamaden rassoulou llah], les 8 portes du Paradis s'ouvriront à lui. Il entrera par la porte qu'il a choisi. » [Rapporté par Mouslim]

 

D'après Sahil -qu’Allah l’agrée- le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- à dit : « Il y a dans le Paradis une porte qui s'appelle Ar-Rayyan ; c'est par là qu'entreront au jour de la résurrection ceux qui ont jeûné; personne d'autre qu'eux n'entrera par cette porte". on dira : où sont ceux qui ont jeûné? alors ils se lèveront et personne d'autre qu'eux n'entrera par cette porte. »

 

Les gens du Paradis entreront en groupe

 

Allâh -qu'Il soit exalté et magnifié- a dit :

 

« Et ceux qui avaient craint leur Seigneur seront conduits par groupe au Paradis. »

(Sourate 39, verset 75)

 

Selon Abou Hourayra -qu’Allah l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Le premier groupe d'hommes qui entrera au Paradis auront la splendeur de la pleine lune. Ceux qui, les suivront auront l'éclat de la plus brillante étoile du firmament. » Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim

 

L'accueil fait par les anges

 

Allâh -qu'Il soit exalté et magnifié- a dit :

 

« Les Jardins d'Eden, aux portes ouvertes pour eux »

(Sourate 38, verset 50)

 

« Puis, quand ils y parviendront et que ses portes ouvriront ses gardiens leur diront : "Salut à vous! vous avez été bons : entrez donc, pour y demeurer éternellement". »

(Sourate 39, verset 74)

 

Selon Abou Sa‘id et Abou Hourayra -qu’Allah les agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit :« Quand les gens du Paradis entrent au Paradis, un crieur lance un appel : "Il vous appartient désormais de vivre et de ne jamais plus mourir. Il vous appartient désormais d'être en bonne santé et de ne plus tomber malade. Il vous appartient désormais d'être jeunes et de ne jamais plus vieillir. Il vous appartient désormais de jouir et de n'être jamais plus misérables. » [Rapporté par Mouslim]

 

70.000 y entreront en même temps sans jugement ni châtiment

 

Selon Abou Hurayra -qu’Allah l’agrée-, l'Envoyé de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dit :« Soixante-dix mille de ma Communauté entreront au Paradis sans jugement".

Un homme dit alors : "Ô Envoyé de Dieu! Invoque Dieu pour que je sois l'un d'eux".

-"Seigneur, s'écria le Prophète, fais qu'il soit parmi eux!".

Un autre homme se leva et dit : "Ô Envoyé de Dieu! Invoque Dieu pour que je sois l'un d'eux".

Mais, l'Envoyé de Dieu lui répondit : "'Oukkâcha t'a devancé". » [Rapporté par Mouslim n°317]

 

D'après Abou Hâzim, Sahl Ibn Sa'd -qu’Allah l’agrée- transmet que le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Entreront au Paradis soixante-dix mille ou sept cent mille de ma Communauté (Abou Hâzim ne sait pas lequel des deux nombres est le plus correct) liés les uns aux autres de sorte que leur premier ne franchira pas le seuil (du Paradis) sans que le dernier aussi le franchisse. Leurs visages auront l'aspect de la lune quand elle est pleine. »(Rapporté par Mouslim n°322]

 

Ceux qui sortiront de l'Enfer pour entrer au Paradis

 

D'après Abou Said al- Khoudri -qu’Allah l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Quant aux vrais habitants de l'enfer, ils y demeureront entre la vie et la mort. Quant aux gens amenés en l'Enfer (à titre transitoire) à cause de leurs pêchés ou de leurs fautes, Dieu leur donnera la mort et les laissera en Enfer jusqu'à ce qu'ils se transforment en charbon, puis Il autorise l'intercession. Ils seront amenés alors en groupe et installés aux bords des rivières du Paradis. Ensuite on dira : "Gens du Paradis ! Déversez de l'eau sur ceux-ci !. Et ils seront immédiatement régénérés tels un grain dans le lit d'un torrent". » [Rapporté par Mouslim]

 

Les dernières personnes à entrer au Paradis

 

D'après Abou Hourayra -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Puis, quand Dieu achèvera le jugement de Ses serviteurs, et qu'Il voudra faire sortir par Sa miséricorde et selon Sa volonté certains des réprouvés de l'Enfer, Il donnera l'ordre aux anges de faire sortir du Feu, quiconque ne Lui associait rien parmi ceux à qui Il voudra accorder Sa miséricorde parce qu'ils attestaient qu'il n'y avait d'autre divinité que Dieu. Les anges les reconnaîtront grâce aux traces de la prosternation (marquées sur leur front), car le Feu dévorera entièrement le corps du fils d'Adam, à l'exception de cette partie, parce que Dieu lui a interdit de le faire. Ils sortiront donc de l'Enfer consumés par le Feu; mais grâce à l'eau de la vie qu'on versera sur eux, ils renaîtront comme renaît le pourpier dans le limon de l'inondation. Quand Dieu achèvera de régler les comptes des hommes et qu'il ne restera qu'un seul homme, ayant la face tournée vers le Feu.

Celui-ci entrera au Paradis le dernier. Il s'écriera : "Seigneur! Détourne mon visage de l'Enfer dont le souffle m'étouffe et les flammes me brûlent!".

L'homme implorera Dieu autant qu'Il lui inspirera. - "Mais, lui dira-t-Il alors, est-ce que si J'exauce ton vœu, me demanderas-tu un autre?".

- "Non, je ne Te demanderai pas autre chose", dira l'homme en faisant maintes promesses et en prenant maints engagements vis-à-vis de Dieu qui détournera alors son visage de l'Enfer. Mais quand il arrivera au seuil du Paradis et qu'il le verra, l'homme gardera le silence aussi longtemps que Dieu le voudra et finira par dire : "Seigneur! Approche-moi de la porte du Paradis".

- "N'as-tu pas pris, répliquera Dieu, l'engagement formel de ne plus jamais rien Me demander après ce que Je t'ai déjà donné. Malheur à toi, ô fils d'Adam ! Combien tu es perfide !".

- "Si Seigneur", dira l'homme qui continuera à invoquer et à implorer Dieu jusqu'à ce qu'Il lui dise : "Me promets-tu de ne Me rien demander si J'exauce ton vœu?".

L'homme Lui promettra et confirmera sa promesse par autant d'engagements formels que Dieu voudra. Puis, Dieu l'approchera de la porte du Paradis, qui s'ouvrira alors devant lui. Voyant les biens et les félicités qu'il renferme, il gardera d'abord le silence aussi longtemps que Dieu voudra, puis s'écriera : "Seigneur! Fais-moi entrer au Paradis".

- "N'as-tu pas pris l'engagement formel de ne Me plus rien demander. Malheur à toi, ô fils d'Adam! Combien tu es perfide!".

"Ô Seigneur! Fais que je ne sois pas le plus malheureux de Tes créatures", dira l'homme qui poursuivra ses implorations jusqu'à provoquer le rire de Dieu (que soient exaltées Sa toute puissance et Sa grandeur).

Dieu le fera alors entrer au Paradis et lui dira ensuite : "Demande ce que tu désires".

L'homme ne cessera de demander et de formuler ses désirs, Dieu, de même, lui rappellera des vœux oubliés, jusqu'à ce que l'homme n'ait point de souhaits à exprimer et ce sera alors que Dieu lui dira : "Tout cela est à toi et autant encore". »Rapporté par Mouslim n°267

 

D'après 'Abdoullah Ibn Mas'oûd -qu’Allah l’agrée- le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Certes, je connais bien celui qui sortira le dernier de l'Enfer et qui entrera le dernier au Paradis. C'est un homme qui sortira de l'Enfer en se traînant et Dieu (que Son nom soit béni et exalté) lui dira : "Entre au Paradis".

L'homme s'y rendra et ayant l'impression que le Paradis est encombré, il retournera dire à Dieu : "Seigneur, je l'ai trouvé encombré".

- "Va, lui répétera Dieu, et entre au Paradis". L'homme s'y rendra de nouveau; et ayant toujours l'impression qu'il est encombré, il retournera dire à Dieu : "Seigneur, je l'ai trouvé encombré".

- "Va, répétera Dieu, et entre au Paradis; tu y auras ce qui équivaut aux biens temporels et dix fois plus encore ou, suivant une variante, ce qui équivaut au décuple des biens temporels".

- "Tu Te moques de moi ou, suivant une variante, Tu ris de moi Toi qui es le Souverain Maître", répliquera l'homme.

- "J'ai vu alors, ajoute 'Abd-Allah, l'Envoyé de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- rire à gorge déployée. Et on disait que cet homme occuperait le rang le plus inférieur parmi les bienheureux du Paradis". » Rapporté par Mouslim n°272

 

D'après Jâbir -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Ceux-ci seront rassemblés à la cour du Paradis; les hôtes du Paradis les aspergeront d'eau ce qui les ranimera et les fera renaître tout comme l'inondation fait renaître une graine et leurs brûlures alors disparaîtront. Ils ne cesseront d'implorer Dieu jusqu'à ce qu'ils obtiennent tout le bien du bas-monde ainsi que son décuple". » Rapporté par Mouslim n°278

 

Selon Al Moughyra Ibn Sho‘ba -qu’Allah l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Moïse demanda à son Seigneur : "Comment sera celui qui occupera le plus bas degré du Paradis?"

Il dit : "C'est un homme qui viendra après que tous les gens du Paradis y auront été introduits. Dieu lui dit : "Entre au Paradis".

Il dit : "Seigneur! Comment est-ce que j'y entre alors que les gens ont déjà occupé leurs places et reçu les biens qu'on leur y avait préparés?"

On lui dit : "Serais-tu satisfait d'avoir un royaume égal à celui de l'un des rois du bas-monde?"

Il dit : "Seigneur! J'accepte".

Il dit : "Tu as cela ainsi qu'un autre pareil et un troisième et un quatrième..."

Il dit au cinquième : "Seigneur! J'accepte".

Il dit : "Tu as tout cela et dix fois plus encore. Tu as aussi tout ce que ton âme désire et tout ce qui fait le délice de tes yeux".

Il dit : "Seigneur! J'accepte".

Moïse dit : "Seigneur! Comment sera alors celui qui aura la plus haute position?"

Il dit : "Ceux-là sont ceux que J'ai voulu pour Moi-même. J'ai planté de Ma propre Main l'arbre des honneurs qu'ils recevront et J'ai placé sur lui un cachet. Ainsi nul œil ne le voit, nulle oreille n'en entend parler et nul cœur d'humain ne se l'imagine". » Rapporté par Mouslim

 

D'après Abdullah Ben Mas’ud -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Allah rassemblera pour un jour désigné, les premières et les dernières générations.

Elles se mettront debout, quarante ans durant, les yeux hagards (dirigé vers le ciel), attendant que le jugement soit rendu. 

Allah descendra dans des nuages du Trône au repose pied (d'une façon qui n'est connu que par Allah) on entendra un appel :

" Ô hommes, acceptez-vous, de la part de votre Seigneur, qui vous a crées, dotés de biens et vous a ordonné de l'adorer et de ne rien lui associer, que chacun de vous suive ce qu'il adorait, dans la vie antérieure ; N'est-ce pas de la justice de votre Dieu ? "

Ils diront : "Si".

Chaque communauté se dirige vers son idole.

Ils leur seront présentés toutes les idoles qu'ils adoraient.

Il y en aura qui se dirigent vers le soleil, (d'autres) vers la lune, d'autres vers les pierres.

Pour ceux qui adoraient Jésus, le démon qui était affecté à Jésus lui sera présenté.

Ceux qui adoraient 'Uzayr, le démon de 'Uzayr leur sera présenté.

Mouhammed -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- et sa nation attendront. 

Allah se présentera et leur dira : " Pourquoi n'êtes-vous pas partis comme les autres gens ? "

Ils diront : "Nous avons un Dieu que nous n'avons pas vu".

Il dira : " Est-ce que vous le reconnaitrez si vous le voyez ? ".

Ils diront : " Il y a entre nous et lui un signe, on pourra l'y reconnaître ".

Il dira : " Lequel ? ".

Ils diront :" Qu'il découvre sa jambe !".

A ce moment il découvre la Jambe.

Et voilà que même les polythéistes se prosternent (passage Sahih, Tabarany).

A l'exception des gens ayant des dos semblables aux cornes des vaches.

Ils voudront se prosterner, mais ne le pourront pas, alors qu'on les invitaient à la prosternation pendant qu'ils étaient sains.

Allah dira ensuite aux croyants : " Levez vos têtes ! ", Il leur donnera leurs lumières en fonction de leurs œuvres.

Il y en aura qui recevront leur lumière comme une montagne géante, entre leurs mains, certains en recevront moins, (quand à) certains ils n'en recevront (auront) que l'équivalent d'un palmier-dattier, et certains d'entre eux moins encore jusqu'à que le dernier d'entre eux n'en recevra qu'un tout petit bout sur l'orteil, qui tantôt s'allume tantôt s'éteint.

Et leur Seigneur sera devant eux les guidant pour traverser le pont jeté  (3) sur l'abîme de l'enfer, laissant une trace semblable à celle du tranchant de l'épée (dans un autre hadith authentique on trouve sa description comme suit :

"Le chemin étroit sera jeté sur l'enfer. Il sera aussi étroit que la lame d'une épée, il sera glissant et périlleux, il y a au-dessus des barres de fer tout enflammées, avec lesquelles les gens seront happés. Celui qui sera accroché tombera au feu...")

Il leur dira de traverser.

Leur passage sera relatif à leur lumière.

Ainsi, certains passeront aussi vite qu'un clin d'œil, d'autres comme l'éclair, d'autres comme le nuage, d'autres comme des comètes, d'autres comme le vent, d'autres comme les chameaux, d'autres comme la course de l'homme.

Viendra enfin celui qui recevra la lumière sur le bout de son orteil, rampant sur son visage, ses pieds et ses mains.

Ses flancs seront touchés par le feu.

Mais il continuera à se traîner jusqu'à ce qu'il soit sauf.

Là, il se mettra debout au bord de l'enfer et dira :"Qu'Allah soit Loué pour m'avoir accordé ce qu'il n'a accordé à personne, en me délivrant de l'enfer, après l'avoir vu de mes propre yeux". 

On l'emmènera vers une source à la porte du Paradis pour se laver.

Il acquiera l'odeur des ses élus du paradis ainsi que leur mine.

A travers une fente dans la porte du Paradis, il observera ce qu'il y aura au Paradis, il dira :

"Seigneur, faites-moi rentrer au Paradis".

Allah lui répondra (dira) : " Tu me demandes à présent le paradis alors que Je viens de te sauver de l'enfer ? ".

Il dira : "Seigneur met entre moi et elle (l'enfer) un voile jusqu'a je n'entende plus son bouillonnement".

Il sera alors introduit (par la Clémence d'Allah) au Paradis et il verra (devant lui) ou on bâtira une demeure si somptueuse qu'il se sentira comme dans un rêve et il dira : "Seigneur, donne-moi cette demeure".

Allah lui dira : " Ne demanderas-tu donc pas une autre si je te donne celle-ci ? ".

Il dira : "Non, je le jure par Ta puissance je n'en demanderai pas d'autre, et puis y'a t-il une demeure meilleur que celle-ci ?".

Alors il lui donnera (accordera) et il s'y installera.

(Puis) il verra devant sa demeure une autre demeure, qui paraît comme un rêve par rapport à celle qu'il occupe.

Il dira (alors) : " Seigneur donnez-moi cette maison ".

Et Allah lui dira : "Peut-être demandera tu une autre si je te donne celle-ci ?".

Il dira : " Non par ta Toute Puissance (je ne demanderai pas), d'ailleurs qu'elle maison pourrait être meilleur que celle-ci ?".

Il lui accordera et il s'y installera.

Ensuite il gardera le silence.

Alors Allah exalté lui dira : "Pourquoi ne me demandes-tu rien ?".

Il dira : "Seigneur je vous-ai demandé tellement de choses que j'en suis embarrassé".

Allah lui dira : "Seras-tu satisfait si je te donne l'équivalent des biens du bas-monde depuis que le l'ai créé jusqu'à ce que Je l'ai anéantis, et dix fois plus ?".

Il dira : "Vous vous moquez de moi alors que vous êtes le Seigneur de la Toute Puissance ?". (Son Seigneur lui accordera alors se qu'il lui a dit -dans une version-).

Allah exalté dira : "Non, j'en suis capable".

L'homme demandera : " Permettez-moi de rejoindre les élus du Paradis".

Allah le lui permettra.

Il s'en ira, pressant le pas dans le Paradis.

Avant d'atteindre les gens, un palais de perle se dressera devant lui.

Il se jette aussitôt prosterné par terre, on lui dira : "Lève-toi, qu'as-tu donc ?"

Il dira : "J'ai vu mon Seigneur", on lui dira :"ce n'était qu'une de tes demeures".

Il trouvera ensuite un homme pour lequel il s'apprêtera à se prosterner lorsque celui lui dira : "Je ne suis qu'un de Vos trésoriers et servants, 1000 (mille) autres qui me ressemblent son sous mes ordres, tous à Votre service".

Le gardien le devancera pour lui ouvrir la porte du palais.

C'est un palais creusé dans une perle, dont les plafonds, les portes, les serrures et les clefs sont tous faits de perles.

Face à l'entrée se trouve une pierre précieuse de couleur verte aux creux de laquelle se trouve une autre rouge comportant soixante-dix portes qui mènent chacune à une chambre de couleur en pierre précieuse verte dont chacune mène à son tour à une autre chambre de couleurs différentes d'entre elles les unes des autres.

Chacune de ses chambres contient des lits, des épouses et des servantes.

La moindre de celle-ci est une houri vêtue de soixante-dix habits.

La moelle sera visible à travers la chair, les os et même les habits de cette houri.

Son cœur sera un miroir pour elle et réciproquement.

A chaque fois qu'il s'en éloigne un moment, elle deviendra soixante-dix fois plus belle à ses yeux et il lui dira :"Je jure par Allah que je vous trouve soixante-dix fois plus belle qu'avant".

Elle lui répondra pareil.

On lui dira : "Regardez".

Il regarde et voilà qu'on lui dira : " Voici votre propriété."

Elle s'étend sur une distance de cent ans de marche que tu pourra quand même embrasser du regard".

(alors) Ibn Ma'soud -qu’Allah l’agrée- rapporte ensuite : Omar -qu’Allah l’agrée- dit :

"N'entends-tu pas ce que nous rapporte Ibn Oum 'Abd, ÔKa'b au sujet des élus du Paradis qui occupent le rang le plus bas ?

Qu'en est-il alors de ceux aux rangs élevés  ?". Il lui répondit :

"Ô Commandeur des croyants (il y au Paradis) ce que nul oeil n'a vu, et ce que nulle oreille n'a jamais ouïe", (puis il cita le reste du hadith.) » Rapporté par Ibn Abi Dounya, Tabarany et el Hakim authentifié par Albani : Sahih (authentique).

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents