Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


L'histoire de Moise (Musa) l'interlocuteur de Dieu, sur lui le salut partie 14

Publié par Baladislam sur 25 Juillet 2011, 22:02pm

Catégories : #Les histoires des Prophètes

fond islam (169)

 

 

Les mérites de Moïse, sur lui le salut, ses qualités innées, ses caractéristiques et sa fidélité

 

Dieu dit :

 

« Et mentionne dans le Livre Moïse. C'était vraiment un élu, et c'était un Messager et un prophète. Du coté droit du mont (Sinai) Nous l'appelâmes et Nous le fîmes approcher tel un confident. Et par Notre miséricorde, Nous lui donnâmes Aaron son frère comme prophète. Et mentionne Ismaël, dans le Livre. II était fidèle à ses promesses ; et c'était un Messager et un Prophète. » (19,51-54) ;

 

«Et (Dieu) dit : "O Moïse, Je t'ai préfère à tous les hommes, par Mes messages et par Ma parole." » (7, 144)

 

En outre, nous avons vu, plus haut, le hadith où le Prophète, sur lui la grâce et la paix, dit : «Ne me préférez aux autres Prophètes ; car lorsque les gens seront foudroyés le jour de Ia Résurrection, je serai le premier à reprendre connaissance et je trouverai Moïse se tenant à l'un des pieds du Trône. Je ne sais pas s'il avait repris connaissance avant moi ou s'il avait été exempte du foudroiement parce qu'il avait été foudroyé sur le mont Tûr. »

 

Nous avons précisé que ces propos du Prophète, sur lui la grâce et la paix, ne découlaient que de sa modestie et de son humilité, car en réalité, il est le sceau des Prophètes et le maitre incontesté des Enfants d' Adam en ce monde et dans l'au-delà.

 

Dieu dit aussi :

 

« Nous t'avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux Prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus »

 

jusqu'à dire:

 

«Et il y a des Messagers dont Nous t'avons raconté l'histoire précédemment, et des Messagers dont Nous ne t'avons point racontée l'histoire -et Dieu a effectivement parle à Moise. » (4, 163-164) ;

 

« O vous qui croyez ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Dieu l'a déclaré innocent de leurs accusations, car il était honorable auprès de Dieu. » (33, 69)

 

L'imam al-Bukhari a rapporté, d'après Abu Hurayra, que l'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, a dit : « Moïse était un homme très pudique qui ne laissait rien paraitre de la peau de son corps. Cela a donné l'occasion à quelques Enfants d'Israël de jaser ace sujet et de dire: "S'il se couvre ainsi le corps, c'est qu'il a quelque défaut dans sa peau qu'il veut cacher; il doit avoir la lèpre ou une autre maladie de la peau." Dieu a voulu alors le blanchir de cette accusation proférée par ces personnes. Un jour, tandis qu'il était seul, Moïse, décida de se laver. Il enleva ses vêtements et les mit sur une pierre avant de se laver le corps. Lorsqu'il finit, il voulut reprendre ses vêtements, mais la pierre se déplaça en emportant ses habits. Prenant son bâton, il se mit à suivre la pierre en lui disant : "Donne-moi mes vêtements, O pierre ! Donne-moi mes vêtements, O pierre !" Il marcha derrière la pierre jusqu'à ce qu'il arrive devant une assemblée des Enfants d'Israël. Ils le virent, ainsi, nu, le corps parfait, exempt de tout défaut. Dieu le déchargea ainsi de tout ce qu'ils disaient à son sujet. La pierre arrêta alors sa course et Moïse reprit ses vêtements et se couvrit le corps. II prit ensuite son bâton et frappa la pierre a plusieurs reprises. Par Dieu, la pierre garda les traces des coups de bâton, trois, quatre ou cinq marques. » II ajouta: « C'est ce à quoi fait allusion cette parole de Dieu:

 

"0 vous qui croyez ! Ne soyez pas comme ceux qui ont offensé Moïse. Dieu l'a déclaré innocent de leurs accusations, car il était honorable auprès de Dieu." » (33, 69)

 

AI-Bukhari a rapporté, d'après 'Abdullah: «L'Envoyé de Dieu, sur lui la grâce et la paix, a partagé entre les gens un butin. Un homme ayant reçu sa part dit alors : "Ce partage n'est pas motivé par la recherche de la Face de Dieu". J'informai le Prophète, sur lui la grâce et la paix, à ce sujet et il se mit tellement en colère que je vis la colère sur son visage. Il dit ensuite : "Que Dieu ait en Sa miséricorde Moïse; il a été offensé plus que cela, et il a patienté." » Rapporté également par Muslim.

 

Les deux Recueils authentiques rapportent, d'après Malik Ibn Sa'saa, que lorsque le Prophète, sur lui la grâce et la paix, monta au Ciel, lors de son Ascension, il vit Moïse au septième Ciel. Il demanda à Gabriel qui était cet homme et il lui répondit qu'il s'agissait de Moïse. Il le salua et Moïse lui dit : «Bienvenue au vertueux Prophète et au vertueux frère ! » En s'éloignant, le Prophète vit que Moïse se mit à pleurer. On lui en demanda la raison et il répondit : « Je pleure parce que de la communauté d'un homme envoyé après moi, ceux qui entreront au Paradis seront plus nombreux que ceux qui y accèderont parmi les miens. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents