Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


L'innovation : Notre position vis-à-vis de l’innovateur

Publié par Baladislam sur 26 Mai 2011, 22:02pm

Catégories : #Rappels sur les pêchés

fond islam (163)

 

Allah a dit :

 

« Suivez ce qui vous a été descendu venant de votre Seigneur et ne suivez pas d’autres alliés que Lui »

7 Al A’râf, 3.

 

Si l’innovateur est victime de l’ignorance et que son innovation reste discrète, on doit l’instruire et lui expliquer avec des preuves tirées du Qur’an et de la Sunna que son œuvre est invalide et contraire à la législation divine. Si son innovation résulte de la passion et de l’égarement, on doit lui prodiguer des conseils, lui rappeler l’importance de craindre Allah et lui démontrer avec des preuves tirées du Qur’an et de la Sunna que son œuvre est vaine par la sagesse et la bonne exhortation. S’il refuse, s'obstine, fait preuve d’arrogance et persiste dans son innovation, il devient obligatoire d’exposer son innovation et la fausseté dans laquelle il se trouve conformément aux preuves tirées du Qur’an et de la Sunna, de mettre les gens en garde contre lui et contre son innovation afin qu’ils l’évitent et se méfient de lui. Par ailleurs, selon les cas l'innovation fait de son adepte un mécréant ou reste en deçà de ce stade. S’il s'agit d'une innovation qui rend son auteur mécréant, il incombe de le mettre en quarantaine si malgré les conseils, il persiste dans sa position ; s’il s’agit d’une innovation qui ne rend pas son auteur mécréant, on ne met son adepte en quarantaine que si nécessaire, pour ne pas aider le Diable contre lui. Il se peut en effet qu’à force de recevoir des conseils en permanence, il abandonne ces pratiques. Le Prophète (saw) a dit à ce propos : « Il n’est pas permis à un musulman de mettre son frère en quarantaine pendant plus de trois jours » Al Bukhari 5/2253 n° 5718.

 

Combattre l’innovation dès qu’elle apparaît et expliquer qu’elle est invalide en s’appuyant sur le Qur’an et la Sunna, telle est la voie qu’ont empruntée les pieux prédécesseurs de cette communauté. Ce n’est pas là l’apanage des seuls savants, bien au contraire, c'est une obligation qui incombe à toute personne qui voit une chose nouvelle dans la religion n'ayant aucun fondement dans le livre d'Allah ou dans la Sunna authentique de Son messager (r). Si elle est du nombre de ceux qui peuvent mettre en évidence l’erreur, qu’elle le fasse, sinon elle a le devoir de s'en référer aux savants dignes de ce nom, qui peuvent clarifier et réfuter ces innovations.

 

Abdou Rahman ibn Abdoul Karim

Editions ASSIA

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents