Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La chaleur de l’Enfer et ce qui s’y trouve comme nourriture et breuvages pour ses habitants

Publié par Baladislam sur 15 Novembre 2011, 23:03pm

Catégories : #L'enfer

fond islam (82)

 

La chaleur intense de l’Enfer, de même que la nourriture et les breuvages préparés pour ses habitants, sont décrits dans différentes sources islamiques.

 

Sa chaleur

 

Dieu dit:

 

« Et les gens de la gauche – qui sont les gens de la gauche ? Ils seront au milieu d’un souffle brûlant et d’une eau bouillante, à l’ombre d’une fumée noire, ni douce ni rafraîchissante. » (Coran 56:41-44)

 

Tout ce que les gens utilisent pour se rafraîchir en ce monde – l’air, l’eau et l’ombre – ne servira à rien en Enfer. L’air de l’Enfer sera en fait un vent chaud et l’eau sera de l’eau bouillante. L’ombre ne sera ni réconfortante ni rafraîchissante; ce sera l’ombre d’une fumée noire, tel que le mentionne le verset :

 

« … à l’ombre d’une fumée noire… » (Coran 56:43)

 

Dans un autre verset, Dieu dit :

 

« Mais celui dont les bonnes œuvres pèseront peu dans la balance, sa destination sera un abîme très profond. Et qui te dira ce que c’est? C’est un Feu ardent. » (Coran 101:8-11)

 

Dieu décrit comment l’ombre de la fumée de l’Enfer s’élèvera au-dessus des flammes. La fumée qui s’élèvera de l’Enfer sera divisée en trois colonnes dont l’ombre ne rafraîchira pas et n’offrira aucune protection contre le feu déchaîné. Les étincelles seront grosses comme des châteaux et semblables à des chameaux jaunes avançant en file :

 

« Allez vers cette ombre [de fumée montant] sous forme de trois colonnes, qui n’apporte ni fraîcheur ni protection contre les flammes, car [le feu] jette des étincelles grosses comme des châteaux, qu’on prendrait pour des chameaux jaune clair. » (Coran 77:30-33)

 

Le feu consume tout et n’épargne rien sur son passage. Il brûle la peau jusqu’aux os, fait fondre les entrailles, atteint le cœur et expose les organes vitaux. Dieu parle de l’intensité du feu et de ses effets sur le corps :

 

« Je le lancerai dans le feu intense de Saqar. Et qui te dira ce qu’est Saqar ? Il ne laisse rien et n’épargne rien ; il brûle la peau et la noircit. » (Coran 74:26-29)

 

Le prophète Mohammed a dit : « Le feu, tel que nous le connaissons, n’équivaut qu’à un soixante-dixième du feu de l’Enfer. » Quelqu’un dit : « Ô messager de Dieu! Il nous suffit tel qu’il est! » Il répondit : « Le feu de l’Enfer est soixante-neuf fois plus chaud que celui que nous connaissons. » (Sahih Al-Boukhari)

 

Le feu de l’Enfer ne s’éteint jamais :

 

« Alors goûtez donc, aujourd’hui, (à ce que vous avez acquis) ; Nous ne ferons qu’accroître vos tourments. » (Coran 78:30)

 

« … chaque fois que son feu s’affaiblit, Nous en accroissons l’ardeur. » (Coran 17:97)

 

Le tourment ne sera jamais allégé et les mécréants n’auront aucun répit :

 

« Leur châtiment ne sera pas allégé et ils ne seront point secourus. » (Coran 2:86)

 

La nourriture de ses habitants

 

La nourriture des habitants de l’Enfer est décrite dans le Coran. Dieu dit :

 

« Il n’y aura d’autre nourriture, pour eux, que des fruits épineux et amers qui n’engraissent pas et n’apaisent pas la faim. » (Coran 88:6-7)

 

Cette nourriture ne sera ni consistante ni bonne au goût. Elle ne servira que de châtiment supplémentaire aux gens de l’Enfer. Dans d’autres passages, Dieu décrit l’arbre de Zaqqoum, spécifique à l’Enfer et produisant une nourriture destinée aux pécheurs. C’est un arbre repoussant dont les racines sont profondément enfoncées au fond de l’Enfer et dont les branches s’étendent dans toutes les directions. Ses fruits affreux sont semblables à des têtes de diables.

 

« Certes, l’arbre de Zaqqoum sera la nourriture du pécheur. Comme du laiton en fusion, il bouillonnera dans leur ventre comme de l’eau surchauffée. » (Coran 44:43-46)

 

« Un tel accueil [le Paradis] vaut-il mieux, ou alors l’arbre de Zaqqoum? Nous l’avons certes destiné comme épreuve pour les injustes; c’est un arbre qui prend racine au fond de l’Enfer et dont les fruits ressemblent à des têtes de diables. Ils devront certainement en manger et s’en remplir le ventre. Et par-dessus, ils seront abreuvés d’une mixture bouillante. Puis, ils retourneront au brasier. » (Coran 37:62-68)

 

« Et vous, les égarés, qui traitiez (la Résurrection) de mensonge, vous mangerez certainement [les fruits] de l’arbre de Zaqqoum. Vous vous en remplirez le ventre, puis vous boirez par-dessus cela de l’eau bouillante ; vous en boirez tels des chameaux assoiffés. Voilà le repas d’accueil qui leur sera servi, au Jour de la Rétribution. » (Coran 56:51-56)

 

Les gens de l’Enfer seront si affamés qu’ils mangeront de l’arbre dégoûtant de Zaqqoum. Lorsqu’ils s’en empliront le ventre, cela produira un bruit semblable à de l’huile bouillonnante, provocant chez eux de terribles souffrances. Ils se précipiteront alors pour boire, mais ne trouveront qu’une eau bouillante. Ils en boiront comme boit un chameau assoiffé, mais ils ne seront jamais désaltérés; l’eau bouillante leur déchirera les entrailles. Dieu dit :

 

« … à qui on donnera à boire une eau bouillante qui leur déchirera les entrailles. » (Coran 47:15)

 

Les buissons épineux et l’arbre de zaqqoum resteront coincés dans leur gorge et les feront s’étouffer :

 

« Nous avons [pour eux] de lourdes chaînes et un brasier ardent, de même qu’une nourriture avec laquelle ils s’étoufferont et un douloureux châtiment. » (Coran 73:12-13)

 

Le prophète Mohammed a dit : « Si une seule goutte de l’arbre de zaqqoum atterrissait en ce monde, les habitants de la terre et tous leurs moyens de subsistance seraient détruits. Alors qu’est-ce que ce doit être pour ceux qui doivent en manger? » (Tirmidhi)

 

Une autre nourriture servie aux habitants de l’Enfer sera du pus issu de leur peau, les sécrétions issues des parties intimes des adultères et la peau et la chair décomposées des gens entrain de brûler. Ce sera là le « jus » des habitants de l’Enfer. Dieu dit :

 

« Il n’a donc aucun ami dévoué, ici, aujourd’hui, ni d’autre nourriture que du pus dont seuls les pécheurs se nourriront. » (Coran 69:35-37)

 

« Là, ils goûteront tour à tour une eau bouillante et un affreux breuvage glacé, de même que d’autres tourments tout aussi horribles, [composés de deux extrêmes]. » (Coran 38:57-58)

 

Enfin, certains pécheurs seront nourris du feu même de l’Enfer. Dieu dit :

 

« Certes, ceux qui disposent injustement des biens des orphelins ne font qu’introduire du feu (dans leurs entrailles). » (Coran 4:10)

 

« Certes, ceux qui cachent en partie le Livre que Dieu a révélé et en tirent un prix dérisoire ne s’emplissent le ventre que de feu. » (Coran 2:174)

 

Ses breuvages

 

Dans le Coran, Dieu décrit ce que trouveront à boire les habitants de l’Enfer :

 

« … à qui on donnera à boire une eau bouillante qui leur déchirera les entrailles. »

(Coran 47:15)

 

« Et s’ils implorent quelque soulagement, on leur donnera une eau semblable à du métal fondu, qui leur brûlera le visage. Quel terrible breuvage et quelle détestable retraite! » (Coran 18:29)

 

« L’Enfer se trouve devant lui, et il y sera abreuvé d’une eau purulente qu’il tentera d’avaler à petites gorgées; mais c’est à peine s’il pourra la faire passer. La mort l’assaillira de toutes parts, mais il ne mourra pas pour autant; et il y aura, devant lui, un sévère châtiment. » (Coran 14:16-17)

 

« …une eau bouillante et un affreux breuvage glacé... » (Coran 38:57)

 

Les types de breuvages offerts aux habitants de l’Enfer sont les suivants :

 

ф De l’eau extrêmement bouillante :

 

« Ils feront le va-et-vient entre l’Enfer et une eau terriblement bouillante. » (Coran 55:44)

 

« (Ils) seront abreuvés à une source bouillante. » (Coran 88:5)

 

ф Le pus s’écoulant de la chair et de la peau des mécréants. Le Prophète a dit: « À tous ceux qui boi­vent des boissons fermentées, Dieu a donné l’assurance qu’il leur fera, un jour, boire la boue de khabal. » Ses compagnons demandèrent : « Ô messager de Dieu ! Qu’est-ce que la boue de khabal ? » Il répondit : « La sueur des damnés de l’Enfer [ou le « jus » des damnés de l’Enfer]. » (Sahih Mouslim)

 

ф Un breuvage semblable à de l’huile brûlante, tel que décrit par le Prophète : « C’est comme de l’huile bouillante; lorsqu’on l’approche du visage d’une personne, la peau s’en détache et tombe dedans. » (Mousnad Ahmad, Tirmidhi)

 

source: IslamReligion.com

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents