Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La croyance au destin

Publié par Baladislam sur 25 Mai 2012, 22:00pm

Catégories : #La foi en Islam

 Fond coran et paysages (41)

 

Depuis le moment où la foi islamique a causé cette violente et grande réforme du monde aux bases fragiles, mettant ainsi fin au mal, à l'incrédulité et aux œuvres illicites, l'Islam fait face à d'amères critiques provenant des ses ennemis les plus invétérés, Juifs, chrétiens. Mages et Athées. Ceux-ci savaient clairement que cette importante réforme mondiale eut lieu grâce aux Compagnons du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, et leurs loyaux suivants et était axée autour de la foi islamique.

 

Les ennemis se sont mis à critiquer et douter de son authenticité au point qu'ils purent s'allier les âmes des musulmans. C'est alors qu'ils réussirent à éteindre ses lumières et replonger le monde dans les ténèbres.

 

Citons en guise d'exemple que la croyance au destin, un des piliers de la foi musulmane, affronta des diffamations horribles et fut mise en question.

 

Lorsque les traces de la lumière mouhammadite s'éteignit avec la mort des suivants des compagnons du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, les musulmans virent apparaître le principe réfutant le destin et confirmant la prédestination fatale ainsi que la doctrine des mu'tazélites, et du chiisme.

 

C'est alors que la nation musulmane, tant ses doctrines que ses états, fut troublée par les tremblements dus aux coups des vindicateurs.

 

Lorsque le Soleil de l'Islam qui illumina le monde et le guida vers ce bien et la bonne Direction tomba, les incrédules dirent, en guise de vengeance et poussés par un esprit malsain, que cette chute est due à certains de leurs croyances et citèrent tout spécialement la croyance au destin. Ce n'était, qu'un mensonge horrible déformant la vérité car en fait, la faiblesse et l'humiliation qui frappèrent les musulmans n'étaient pas dues à leur croyance au destin telle qu'il le faut, mais à cause d'une croyance erronée au destin.

 

Ces erreurs privent leurs origines des interprétations illicites effectuées par les ennemis.

 

Mais il est un fait encore plus désolant: les ennemis de l'Islam poursuivent leurs mission et corrompent les croyances des musulmans afin que ceux-ci en doutent et les abandonnent attirant ainsi sur eux faiblesse et humiliation. Ces ennemis ne s'arrêtent pas à ce stade mais annoncent que la faiblesse des musulmans est causée par leurs croyances.

 

Il est malheureux que la plupart des musulmans demeurent jusqu'à ce jour dans l'ignorance complète de leurs maladies et des œuvres ennemies.

 

Nombreux sont ceux qui critiquent la croyance au destin et la prend comme prétexte tantôt pour expliquer son incrédulité et son sens d'irresponsabilité, et tantôt pour s'adresser insolemment à Son créateur. L'accuse d'injustice et critique Ses décrets.

 

Toutes ces causes m'ont incité à étudier ce pilier de la foi du croyant dans le but qu'Allah en fasse bénéficier celui qui le lit ou l'entend parmi ceux qui souffrent de perturbations, l'exhorte à croire, accepter le sort et œuvrer en obéissant aux prescriptions du Seigneur pour se préserver et atteindre le bonbheur.

 

Premièrement:

 

L'Univers et les signes de son organisation

 

Le terme «univers» désigne l'ensemble des mondes inférieurs et supérieurs tels que la terre et le ciel ainsi tout ce qu'ils contiennent et tout qui existe entre eux.

 

Cet univers a des dimensions grandioses et contient des mondes en nombre illimité. La raison humaine ne peut qu'exprimer sa surprise en regardant chacun de ses mondes. En effet, il existe dans le ciel inférieur uniquement des milliards de planètes et d'étoiles de dimensions et volumes différentes, suivent des orbites diversifiés et ont des contenus et des propriétés propres à chacune d'elles.

 

Il existe également dans cette terre que nous peuplons des mondes aussi extraordinaires que les mondes supérieurs. Les mondes humain, animal et végétal suscitent l'étonnement grâce à leurs diversifications, leurs nombres et leurs caractéristiques.

 

Des systèmes et des lois divines précises et étonnantes lient les différentes parties, tant supérieures qu'inférieures, de cet univers.

 

L'univers devient, grâce à eux, un tout bien coordonné destiné à une fin qu'il n'a pas encore atteinte. Car lorsqu'il arrive à ce but, il aurait épuisé toute son énergie.

 

Le Seigneur dit:

 

C'est lui qui vous a créés d'argile, puis il a décrété un terme pour chacun de vous, un terme fixé par lui. Mais vous restez dans le doute

Coran VI, 2

 

Il se passe dans cet univers admirable des événements prestigieux causés par des facteurs et des raisons propres.

 

La rotation des planètes, la circulation des étoiles, le souffle des vents et leur diversification, l'amassement des nuages, la chute des pluies, la germination des plantes, la reproduction des hommes et des animaux ainsi que la vie et la mort sont tous régis par des lois qui les conduisent vers des finalités vertueuses et des nobles moralités.

 

Aucun des événements qui ont lieu dans cet univers n'est privé d'une sagesse requise et ne survient point sans qu'il ait pour base une loi constante le liant à toutes les parties de la vie, c'est grâce à cette organisation universelle que les ulémas et les savants n'ont point douté que le Seigneur de cet univers a tout organisé avant la création et décrété le système entier avant son existence. C'est ce même système qui explique le prolongement de la vie présente jusqu'à la fin qui lui avait été prescrite-en conséquent, c'est le destin auquel les messagers d'Allah ont exhorté à croire en lui et à accepter au bien et au mal prescrits.

 

Deuxièmement:

 

Comment l'univers existait-il?

 

Il n'est pas possible de nier l'existence de l'univers et il ne sert à rien de la prouver mais les chercheurs des diverses époques ont surtout étudié l'âge du monde. Ils voulaient surtout savoir si l'existence est ancienne et éternelle ou bien créée après un moment de néant.

 

La plupart des chercheurs ont confirmé la création du monde à cause des changements qu'il a subi: il est donc créé et non point éternel. C'est de cette façon que les savants ont déduit que le monde est créé.

 

Au dix-neuvième siècle, la loi de l'énergie fut découverte et utilisée pour confirmer que le monde n'est point éternel mais fut créé et arrivera un jour à une fin.

 

L'énergie thermique passe d'un corps thermique à un autre corps différent et le contraire n'est pas possible.

 

Mais il faut auparavant que cette énergie soit pourvue à ce monde à la suite du néant préexistant. L'on déduit alors que le Créateur de cet univers est, quant à lui, étemel.

 

C'est de cette façon que les données des philosophes athées furent abolies confirmant ainsi la création de l'univers qui a ainsi un début et sûrement une fin.

 

En démontrant cette réalité scientifique, un chercheur des pays occidentaux déclara: Les études scientifiques ont prouvé, tout à fait par hasard, que cet univers a un début, ce qui confirma de ce fait l'existence du Seigneur. Chaque chose qui a un début a sûrement besoin du premier initiateur, à savoir le Seigneur Tout

Puissant qui dit dans son Noble Livre:

 

Nous leur montrerons bientôt nos Signes, dans l'univers et en eux-mêmes, jusqu'à ce qu'ils voient clairement que ceci est la Vérité

Coran XLI, 53

 

Puisque l'énergie passe d'un corps thermique à un autre de façon continue, elle s'épuisera un jour, mettant ainsi fin à la vie. C'est de cette façon que les savants expriment leur théorie irréprochable.

 

La fin de la vie se terminera, selon les dires de son Créateur, lorsque sa durée prescrite s'achèvera non point avec l'épuisement de l'énergie thermique mais avec la perturbation des orbites conformément aux versets suivants:

 

Lorsque celle qui est inéluctable surviendra, nul ne traitera sa venue de mensonge. Elle abaissera et elle exaltera! Lorsque la terre sera violemment secouée, lorsque les montagnes seront mises en marche et qu'elles seront une poussière disséminée

Coran LVI, 1-6

 

Lorsque le soleil sera décroché et les étoiles obscurcies; lorsque les montagnes se mettront en marche

Coran LXXXI, 1-3

 

et aussi:

 

Lorsque le ciel se rompra et que les étoiles seront dispersées

Coran LXXXII, 1-2

 

Mais ces savants se sont limités à prouver, de leurs façons propres à eux, la création du monde, son caractère non-éternel et la nécessité de son extinction conduisant à celle de la vie présente.

 

Comment l'existence a vu le Jour? ou bien comment cet univers débuta?

 

Questions qui ne trouvèrent pas de réponses plausibles chez les savants matérialistes. Ils firent appel à des aberrations, des suppositions et des mensonges dont on cite la supposition suivante:

 

La terre se sépare du soleil sous forme d'une flamme puis se refroidit des millions d'années plus tard, se durcit, devint une écorce sablonneuse et habilitée à être peuplée.

 

Quant à la vie, ils dirent à son propos qu'elle était une simple cellule qui se développa et se multiplia jusqu'à arriver à son état actuel.

 

Mais on pourra alors demander: Si la terre s'est séparée du Soleil ainsi que les divers astres et planètes, quelle était la cause de cette séparation?

 

A propos de la cellule de la vie, ils diront:

 

Il se peut qu'elle provint sous forme d'un microbe d'autres planètes.

 

Pourquoi un autre microbe pareil à celui-là n'est pas tombé sur une autre planète, telle que la lune, et s'est développée à l'instar de la terre, créant sur cette planète un monde biologique similaire au nôtre? Pourtant, ils affirment qu'il n'existe pas de vie sur terre compte tenu de leurs observations de la surface lunaire lorsqu'ils y sont arrivés.

 

Louange au Seigneur qui dit:

 

Je ne les ai pas pris comme témoins lors de la création des cieux et de la terre, ni de leur propre création. Je n'ai pas pris, comme aides, ceux qui égarent les hommes

Coran XVIII, 51

 

Le Seigneur a dispensé ses serviteurs croyants de tous ces soucis et suppositions lorsqu'il a décrit la façon avec laquelle il créa l'univers.

 

Les incrédules n'ont-ils pas vu que les cieux et la terre formaient une masse compacte? Nous les avons ensuite séparés et nous avons créé, à partir de l'eau, tout chose vivante. Ne croient-ils pas? Nous avons placé sur la terre des montagnes comme des piliers afin qu'elle ne branle pas et les hommes non plus. Nous y avons disposé des défilés semblables à des chemins. -Peut-être les hommes seront-ils dirigés? -Nous avons fait, du firmament, une voûte protégée, mais ils se détournent de nos Signes. C'est lui qui a créé la nuit et le jour, le soleil et la lune; chacun voguant dans une orbite

Coran XXI, 3—33

 

Dis: «Serez-vous incrédules envers celui qui a créé la terre en deux jours? Lui donnerez-vous des égaux? C'est lui, le Seigneur des mondes!». Il a fixé sur la terre des montagnes comme des piliers. Il l'a bénie. Il y a réparti, en quatre jours exactement, des nourritures pour ceux qui en demandent. Il s'est ensuite tourné vers le ciel qui était une fumée, et il lui a dît, ainsi qu'à la terre: «Venez, tous deux de gré ou de force!» Il a établi sept cieux en deux jours. Il a révélé à chaque ciel tout ce qui le concerne. Nous avons décoré le ciel le plus proche de luminaires et de gardiens: Tel est le décret du Tout-Puissant, de celui qui sait!

Coran XLI, 9-12

 

Le Seigneur décrit également dans le Noble Coran la création des humains, des Djinns, des animaux et des végétaux:

 

II a créé l'homme d'argile, comme la poterie; II a créé les Djinns d'un feu pur

Coran LV, 14-15

 

Nous avons créé l'homme d'une argile, extraite d'une boue malléable. Quant aux Djinns, nous les avions créés, auparavant, du feu de la fournaise ardente

Coran XV, 26-27

 

Dieu a créé tous les êtres vivants à partir de l'eau. Certains d'entre eux rampent sur leurs ventres; certains marchent sur deux pattes, et d'autres sur quatre. -Dieu crée ce qu'il veut. Dieu est puissant sur toute chose

Coran XXIV, 45

 

Que l'homme considère sa nourriture. Nous avons répandu l'eau avec abondance, puis nous avons fendu la terre profondément nous en avons fait sortir des céréales, des vignes et des légumes, des oliviers et des palmiers, des jardins touffus, des fruits et des pâturages dont vous jouissez, vous et vos troupeaux

Coran LXXX, 24-32

 

Grande est la différence entre cette croyance protectrice et ce récit certain relatif à la création des hommes et de l'univers et entre ces paroles démunies des sens, basées sur des suppositions et des mensonges évidents; la différence est pareille à celle qui existe entre l'existence et le néant, la vue et l'ouïe!

 

Les croyants ont été guidés par leur foi vers la connaissance de la vérité.

 

Ils l'ont accepté et en ont éprouvé une satisfaction. Quant aux incrédules, ils se sont égarés et ont préféré les ténèbres à la bonne Direction en contredisant la vérité par des doutes et des suppositions.

 

Le Seigneur accorda aux croyants la lumière de la révélation évidente et ils virent alors les gens des ténèbres plongés dans leur égarement et leur doute.

 

Quant aux incrédules ils virent un mirage qui les attira parce qu'ils croyaient qu'il était la sagesse et la meilleure des choses. Mais arrivé à ce mirage, ils furent déçus:

 

Les actions des incrédules sont semblables à un mirage dans une plaine. Celui qui est altéré croit voir de l'eau; mais quand il y arrive, il ne trouve rien; il y trouve Dieu qui lui paiera son compte-Dieu est prompt dans ses comptes! -Elles sont encore comparables à des ténèbres sur une mer profonde: une vague la recouvre, sur laquelle monte une autre vague; des nuages sont au-dessus. Ce sont des ténèbres amoncelées les unes sur les autres. Si quelqu'un étend sa main, il peut à peine la voir. Celui à qui Dieu ne donna pas de lumière, n'a pas de lumière

Coran XXIV, 39-40

 

Troisièmement:

 

Tous les chercheurs dans ce domaine savent que les mondes supérieur et inférieur suivent un système extrêmement précis. La plus grande des créations, telles que le soleil, autant que la plus minime telle le noyau de l'atome, fonctionnent grâce à des lois inaltérables conformément au verset suivant:

 

Tu ne trouveras ni changement ni déviation dans la coutume de Dieu

Coran XXXV, 43

 

Si une des lois de ce système vient à se perturber, tout le monde en pâtira.

 

Si le système solaire se perturbe par exemple dans le monde

 

supérieur du fait de la déviation de certaines planètes de leur orbite allant heurter d'autres planètes, le monde arrivera sûrement à sa fin.

 

Si la température du soleil augmente ou baisse, la vie sur terre brûlera dans le premier cas et gèlera dans le deuxième.

 

Si par exemple, le taux d'oxygène, (21%) augmente, dans le monde inférieur et croît pour atteindre 80%, toute chose combustible s'enflammera. De même, si ce taux baisse au dessus de 21%, les hommes étoufferont et mourront.

 

Nous venons de citer des exemples sur les systèmes généraux créés par le Seigneur Tout Puissant en vue de régir la vie.

 

Mais chaque être vivant est également régi par un système spécial créé pour lui tout spécialement.

 

Ces lois concernent sa naissance, son existence, le développement de sa vie, sa façon de vivre, de se reproduire, de conserver son espèce et enfin sa mort et son extinction.

 

La plupart de ces lois sont évidentes et peuvent être appréhendées par quiconque méditent et y réfléchissent.

 

Je cite de ces lois trois exemples relatifs à la fécondation des hommes, des animaux et des végétaux:

 

Le penchant instinctif qui pousse l'homme vers sa femme et la femme vers son époux ainsi que les relations sexuelles de la fécondation sont des œuvres régies par une loi destinée à l'homme afin de conserver son espèce.

 

Il existe un phénomène dont le but est de garder une coopération entre les époux afin que les enfants soient éduqués et sauvegardés: l'homme ressent le besoin d'avoir des relations sexuelles avec sa femme même lorsqu'elle est enceinte. Par contre, lorsque la femelle des animaux, porte en son sein ses petits, le mâle l'abandonne et ne l'approche plus. Nous pouvons ainsi déduire que son instinct le pousse vers elle non point par désir mais à titre de fécondation. Le but de ces relations servirait à assurer aux hommes leur nourriture: viande, lait et dérivés, ainsi que la laine et les poils qui constitueront leurs lits et leurs habits;

contrairement à l'homme, l'animal abandonne sa femelle lorsqu'elle attend leur petit parce que leur coopération n'est pas nécessaire à l'éducation et la sauvegarde des enfants.

 

Quant au monde végétal, nous y verrons des phénomènes encore plus surprenants, à l'instar de la pollinisation des figuiers.

 

Il existe parmi les figuiers des mâles et des femelles. Au milieu du printemps, les deux sortes d'arbres se remplissent de feuilles et l'on voit bourgeonner leurs fruits habituels. Mais nous remarquons que les fruits des arbres mâles grandissent plus rapidement et lorsque les arbres femelles deviennent prêtes à la pollinisation selon la coutume divine propres à eux, l'agriculteur prend le fruit mâle mûr et le suspend aux branches des arbres femelles. Sortiront alors des fruits mâles de petites mouches qui reconnaîtront par elles-mêmes leurs chemins vers le fruit femelle et y entre par un endroit déterminé pareil au sexe des animaux. Elles introduisent une matière blanche qui se serait accrochée à leurs petits corps sortent une fois la pollinisation achevée et poursuivent leur mission en entrant dans d'autres petites figues. Lorsqu'elles accomplissent leur tâche que le Seigneur leur a destiné, les mouches meurent.

 

C'est ainsi que s'effectue cette opération compliquée qui assure, en vérité, une des meilleures preuves sur l'existence d'Allah, Sa puissance, Sa science et Ses décisions. Pureté à Celui qui a créé et guidé ses créature; il n'y a point de dieu que Lui,

 

En conclusion, il serait convenable d'inscrire les mots suivants, des mots qui nous seraient bénéfiques au Jour de la Résurrection.

 

Le phénomène de pollination de cet arbre béni ne peut, en aucun cas, exister par nécessité, par hasard ou être l'œuvre de la nature selon les dires des Athées et des naturalistes. Il est la création d'un Dispensateur savant et sage: c'est le Seigneur, maître des deux mondes. Dieu des cieux, de la terre et ce qui se trouve entre eux, le Seigneur de Tout. J'atteste, d'une attestation sûre et certaine, qu'il est Allah, et qu'il n'y a point de dieu que Lui.

 

Seigneur, nous te confions ce témoignage pour que tu nous le rends au Jour de la Résurrection.

 

Enfin, le système de l'univers tant inférieur que supérieur, fut la conséquence d'un savoir préexistant; c'est le destin qui régit tout cet univers. La foi du serviteur ne peut se compléter que par la croyance en ce destin.

 

La Foi du Croyant

Par Abou Bakr Jaber Al Jazaeri

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents