Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La croyance aux anges

Publié par Baladislam sur 8 Mai 2012, 22:01pm

Catégories : #La foi en Islam

Fond coran et paysages (55)

 

Deuxième pilier de la foi du croyant : La croyance aux anges

 

Introduction:

 

Avant d'étudier ce pilier de la foi du croyant en détails, il serait opportun de présenter les trois réalités suivantes:

 

Premièrement: L'univers entier se divise en Mystère et Evidence.

 

Le Mystère englobe toute chose non visible par l'œil bien qu'elle soit une réalité bien ancrée dans les esprits et pareille à toutes les réalités de la terre et du ciel.

 

L'Évidence est le contraire du Mystère et renferme toutes les choses que l'homme peut voir ou appréhender par un des cinq sens suivants: l'ouie, la vue, le toucher, l'odorat et le goût.

 

Deuxièmement: La nature de la vue impose à l'homme de croire au Mystère sans lui laisser la possibilité de s'en échapper sauf s'il manque d'intelligence et désire abandonner sa dignité et son honneur humains pour s'abaisser au niveau d'un animal dégradé dont on n'espère aucun bien ou d'une machine complètement sourde dénouée de raison.

 

La raison en est que lorsque l'homme se trouve en un endroit, il ne peut en aucun cas se trouver, en même temps dans un autre endroit. Ainsi, tous les endroits éloignés où il ne se trouve pas deviennent des mystères. Mais il est forcé de croire en ces mystères et en tout ce qu'ils renferment dès que des preuves y font allusion ou des nouvelles authentiques les prédisent.

 

En outre, les sens de l'homme par lesquels il acquiert le savoir sont limités à un degré déterminé qu'ils ne peuvent outrepasser.

 

Son ouie est effectivement limité aux hautes voix; il est impossible d'entendre des voix qui ont baissé jusqu'à atteindre un certain degré; sa vue est elle aussi bornée à la vision des grandes corps; si ceux-ci se rapetissent jusqu'à une dimension déterminée, l'homme devient incapable de les voir.

 

Son toucher est soumis à la même règle: il touche les corps denses mais son sens n'arrive plus à fonctionner quand ces corps deviennent légers jusqu'à un certain point. Quant à son cerveau, il cesse d'appréhender des choses logiques et n'arrive plus à les imaginer.

 

C'est pour cela que l'homme est en devoir de croire et de faire foi à des choses qu'il n'avait ni vu, ni appréhendé par l'intermédiaire d'un de ses sens, ni compris grâce à son cerveau. Il n'a point le choix que d'agir ainsi s'il désire accorder une importance à sa dignité et sauvegarder le respect dû à sa valeur en tant qu'homme.

 

Comment est-il possible de réfuter cette réalité alors qu'il nous arrive de rencontrer un homme vivant dans un pays déterminé et qu'il n'avait jamais quitté mais croit en l'existence des nombreux autres pays bien qu'il ne les ait jamais vu ni même vu, quelqu'un qui y a déjà voyagé.

 

Un autre homme n'a jamais vu l'éléphant de toute sa vie et pourtant il croit en l'existence de cet animal que lui-même n'a jamais vu ni a vu quelqu'un qui l'a déjà vu.

 

Un troisième croit parfaitement en l'existence de la gravité, ce phénomène universellement connu mais invisible.

 

Un quatrième vient au monde et grandit sans avoir connu son père, décédé avant sa naissance. Pourtant, il croit en l'existence passé de son père et n'imagine point le contraire de ce fait.

 

Il est donc complètement risible de voir l'homme prétendre qu'il ne croit pas au Mystère ou qu'il peut vivre en ce monde sans croire au Mystère.

 

Troisièmement: L'homme acquiert son savoir grâce aux réalités existantes appréhendées à la fois par sa raison et ses sens:

 

Par sa raison, il appréhende toutes les conceptions et par ses sens, ils appréhende toutes les choses matérielles visibles, entendable, touchables, goûtables et sensibles.

 

C'est grâce à sa raison qu'il comprit la signification du mérite de la sincérité et du méfait du mensonge. Il appréhendit également, par cet outil, des réalités impossibles, telle qu'un objet qui se trouve en un endroit ne peut se trouver dans un autre, des réalités obligatoires, telles qu'un corps doit occuper un certain volume, toute chose fabriquée doit avoir un fabricateur, et enfin des réalités possibles telles que il se peut que le malade guérisse ou ne guérisse pas, et il se peut que le voyageur retourne au pays ou ne retourne pas.

 

Grâce à la vue, il appréhende les choses visibles: leurs longueurs, leurs largeurs et leurs descriptions.

 

Par l'ouie, il appréhende les voix, distingue les unes des autres, comprend les nouvelles et leurs significations.

 

Par le goût, il appréhende les goûts, distingue le sucré de l'amer et l'acide du mauvais.

Par l'odorat, il sent toutes les odeurs, tant les bonnes que les mauvaises.

Par le toucher, il appréhende les corps et distingue les rugueux des lisses et les chauds des froids.

 

C'est ainsi que l'homme acquiert ses connaissances et son savoir et il est toujours prêt à incorporer ces renseignements par leur intermédiaire.

 

L'homme comprend par la raison puis prononce son jugement soit par l'affirmation, la réfutation, l'obligation, l'impossibilité ou la possibilité. Il regarde toute chose et juge sa taille courte ou élevée, sa couleur blanche ou noir; il entend la voix et juge qu'elle provient de telle ou telle personne ou autre créature.

 

C'est de cette façon que l'homme connaît les choses existantes divisées en deux catégories, le Mystère et l'Evidence, par l'intermédiaire de la raison et de sens. Quant aux choses existantes appartenant au Mystère, la seul façon de les connaître et croire en elles serait d'entendre parler d'elles ou de voir des traces qui les désignent.

 

Il arrive qu'on rapporte à quelqu'un qu'un tel est mort, a voyagé ou est rentré de voyage. Bien que ce dernier se trouve loin de lui, il a connu son état grâce aux nouvelles rapportées par des gens doués de raison.

 

Il se peut également qu'on passe sur des terres et on y trouve des torrents et des routes, inondées d'eau. L'on saurait immédiatement que des pluies y sont tombées sans pour autant les voir ni en entendre parler. Son savoir est dû à la vue des traces c'est-à-dire l'écoulement de torrents et l'inondation des routes.

 

L'on pourrait aussi passer par un endroit et sentir de bonnes odeurs. On penserait aussitôt à l'existence d'arbres diffusant ces bonnes odeurs même si on ne les voit pas ni on en entend parler par les gens.

Aussi l'homme croit-il au Mystère d'une croyance certaine grâce aux nouvelles provenant de sources sûres ou par les traces qui le désignent.

 

Nous pouvons donc dire qu'il est possible, voire facile, de croire en l'existence des anges. Même si les anges sont invisibles, leurs existence est signalée par les preuves qui confirment l'existence de toutes les créatures invisibles, à savoir les nouvelles provenant de sources sûres et les traces de ces créatures.

 

Ajoutons à tout cela:

 

Lorsque l'homme doué de raison entend une source sûre lui rapporter telle ou telle nouvelle possible, ne croit-il pas cette nouvelle? Lorsque l'homme doué de raison entend une voix lointaine et ne voit pas sa source, ne croit-il pas en l'existence de cette source comme s'il l'a vue?.

 

Lorsque l'homme doué de raison voit une chaise installée dans une chambre, ne croit-il pas en l'existence d'une personne qui a effectué cet agir même sans le connaître ou le voir? Lorsque l'homme doué de raison voit un livre, ne croit-il pas aussitôt en l'existence d'un homme qui a dicté son contenu et d'une machine qui l'a imprimé?

 

L'appréhension de tous ces faits a eu lieu grâce à la transmission de nouvelles ou à la vue de leurs traces, ces deux outils qui constituent la preuve logique aboutissant à la croyance à toutes les choses du Mystère.

Ce qui vient de précéder constituerait le point de départ de notre étude sur les anges. Nous confirmons l'existence de ces derniers; leur existence est une réalité confirmée qu'aucun homme doué de raison n'est capable d'annuler ou de réfuter. Quant à ceux qui ont mécru et outrepassé ce que leur raison leur indiquait, ils ne croient plus en rien, même pas en leur propre existence. Il ne faudrait pas leur accorder une quelconque importance, mécroyants furent-ils ou croyants.

 

Voici la preuve confirmant l'existence des anges, le salut soit sur eux. Cette preuve-même fut l'outil utilisé pour que les hommes doués de raison croient en toute chose mystérieuse n'appartenant pas à la catégorie des Evidences.

 

Parlons, en premier lieu des récits:

 

1- Les récits:

 

A- Les récits d'Allah Tout Puissant, Maître des mondes, Créateur des anges, des Djinns et des humains.

 

Les récits rapportés par le Seigneur constituent une preuve. suffisante car II est le plus au courant des nouvelles de Ses créatures.

 

De Ses récits divins, citons:

 

Lorsque Ton Seigneur dit aux anges: «Je vais établir un lieutenant sur la terre», ils dirent: «Vas-tu y établir quelqu'un qui fera le mal et qui répandra le sang, tandis que nous célébrons tes louanges en te glorifiant et que nous proclamons ta sainteté?»

Coran II, 30

 

Ce verset nous indique l'existence des anges avec lesquels le Seigneur a établi une conversation, preuve évidente sur l'existence des anges.

 

Il a également dit:

 

Lorsque nous avons dit aux anges: «Prosternez-vous devant Adam!» ils se prosternèrent à l'exception d'Iblis qui refusa et qui s'enorgueillit: il était au nombre des incrédules

Coran II, 34

 

Ce verset nous informe que le Tout Puissant donna aux anges l'ordre de se prosterner devant Adam. Tous se prosternèrent à l'exception d'Iblis. S'ils avaient été inexistants, auraient-ils reçu un ordre et y auraient-ils répondu?

Quand le Seigneur dit:

 

Le Messie n'a pas trouvé indigne de lui d'être serviteur de Dieu; non plus que les Anges qui sont proches de Dieu

Coran IV, 172

 

Il nous informe que les anges proches de Lui ne trouveront pas indigne d'eux d'adorer le Seigneur, ni y feront preuve d'orgueil? S'ils avaient été inexistants, auraient-ils agi de la sorte?

 

En outre, quand II dit:

 

Ils considèrent les Anges, serviteurs du Miséricordieux, comme des femelles. Ont-ils été témoins de leur créations?

Coran XLIII, 19

 

Il blâme les polythéistes d'avoir prétendu que les Anges appartiennent au sexe féminin. Ils ont affirmé des choses qu'ils ignorent. Le Seigneur aurait-il blâmé les polythéistes à propos de créatures inexistantes.

 

Que d'anges dans les cieux dont l'intercession sera inutile sinon après que Dieu l'aura permise pour qui il voudra et avec son agrément

Coran LUI, 26

 

 

Dans ce verset, le Seigneur annonce que l'intercession d'un grand nombre d'anges sera vaine. Si ces anges avaient été inexistants, auraient-ils pu intercéder ou ne pas intercéder?.

 

Enfin, tous les récits divins relatifs aux anges, à leurs caractéristiques, leurs états, leurs cultes et œuvres, ne constituent-ils pas une preuve certaine sur l'existence des anges? Ils le sont sûrement.

 

B- Les récits des messagers d'Allah, qu'Allah les bénisse et les salue. Les messagers décrivent, dans leurs récits, les anges et annoncent qu'ils ont reçu la révélation par leur inermédiaire.

 

Vu le grand nombre de ces récits, limitons-nous à ceux du ; dernier des messagers, le Prophète Mouhammad, qu'Allah le bénisse et le salue, qui exprima le hadith authentique suivant:«Les anges n'entreront pas dans une maison où se trouve un chien ou une idole» Rapporté par Moslim.

 

et aussi «Le Seigneur a des anges qui circulent sur terre et me rapportent le salut que m'adresse ma • communauté» Rapporté par Moslim.

 

Il a également dit: «Lorsque l'imam dit: «Amen», dites-le aussi, car si cela coïncide avec celui des anges qui disent aussi Amen, tous les péchés passés de l'homme seront pardonnés. » Rapporté par Moslim et Al Boukhari

 

Il disait dans ses invocations:

 

«O Allah, Seigneur de Gabriel, Michael, Israfil, créateur des cieux et de la terre, celui qui connaît ce qui est caché et ce qui est apparent. Tu juges entre tes esclave dans leurs différends, guide-moi vers la vérité devenue objet de litige avec Ta permission, Tu guides ceux que tu choisis vers la Bonne Direction» Rapporté par Moslim d'après le hadith de 'Aicha , qu'Allah l'agrée.

 

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, parla également de l'ange de la mort et de ses assistants, de l'âme, des deux anges de la tombe, des anges qui enregistrent les actes, les anges scribes, Radwan le guardien du Paradis, du guardien du Feu ainsi que d'autres anges dans des hadiths fréquents et authentiques. Comment la raison et la logique pourraient elles connaître ces récits divins et prophétiques, les récits les plus authentiques au monde et ne pas croire en l'existence des anges?

 

Passons maintenant aux traces confirmatives.

 

2- Les traces.

 

Les traces des Anges confirmant leur existence sont nombreuses. Nous nous limitons à quelques-unes.

 

Citons par exemple le Noble Coran, le Livre d'Allah aux multiples sourates et versets. Ce Coran est une des traces laissées par les Anges puisque le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, l'a reçu par un intermédiaire et non point directement du Seigneur.

 

Cet intermédiaire n'était autre que Gabriel conformément aux paroles de son Expéditeur qui a dit:

 

Oui, le Coran est une Révélation du Seigneur des mondes, -L'Esprit fidèle est descendu avec lui sur ton cœur pour que tu sois au nombre des avertisseurs- c'est une Révélation en langue arabe claire

Corran XXVI, 192-195

 

L'ange de la mort qui nous enlève chaque jour mettant ainsi fin à notre vie et sépare nos âmes de nos corps. Devons-nous nécessairement les voir alors que les traces de leurs agirs sont visibles sur nous? La réponse est bien sûr négative.

 

Si nous demandons à notre créateur: «- Qui nous recueille?» Il dira:

 

Dis: «L'Ange de la mort auquel vous êtes confiés vous recueillera; puis vous serez ramenés vers votre Seigneur»

Coran XXXII, 11

 

De plus, tant Gabriel que l'ange de la mort, les meilleurs des Anges, le salut soit sur eux, ont été vus à différentes reprises.

 

Gabriel entra un jour dans la mosquée où se trouvaient des dizaines de priants. Il s'approcha du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, assis, s'installa à ses côtés, colla ses genoux aux siens, posa ses mains sur ses cuisses et commença à lui poser des questions auxquelles le Prophète répondait. L'Ange qui était alors sous forme d'homme posa des questions sur la croyance, l'Islam, la bienfaisance et les signes de la Dernière Heure Hadith rapporté par Moslim et Al-Boukhari.

 

Des récits rapportent que l'Ange de la mort fut également vu à plusieurs reprises au chevet d'un malade pour lui enlever son âme. Nombreux furent les malades qui en parlèrent peu de temps avant leur mort.

La croyance aux Anges, un des piliers du dogme islamique:

 

II n'est plus nécessaire de citer plus de preuves sur l'existence des anges. Aussi pouvons-nous affirmer que la croyance aux Anges constitue un des piliers de la foi du croyant: le Seigneur fit allusion aux piliers du dogme islamique dans plusieurs versets de son Livre et mentionna, entre autres, la croyance aux Anges quand II dit:

 

La piété ne consiste pas à tourner votre face vers l'orient ou vers l'occident. L'homme bon est celui qui croit en Dieu, au dernier Jour, aux anges, au Livre et aux Prophètes

Coran II, 177

 

et aussi:

 

Le Prophète à cru à ce qui est descendu sur lui de la part de son Seigneur- Lui et les croyants: tous ont cru en Dieu, en ses Anges, en Ses livres et en Ses Prophètes. Nous ne faisons pas de différence entre Ses Prophètes

Coran III, 285

 

ainsi que dans le verset suivant:

 

Quiconque ne croit pas en Dieu, à Ses Anges, à ses Livres, à ses prophètes et au Jour dernier se trouve dans un profond égarement

Coran IV, 136

 

D'après le hadith rapporté par "Omar connu sous le nom du hadith de Gabriel, le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, cita les six piliers de la foi où figurait la croyance aux anges. Cette affirmation fut confirmée par Gabriel puisqu'il était apparu à l'image d'un homme devant des centaines de compagnons et posait des questions au Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue. Celui-ci déclara, à la sortie de l'homme, qu'il n'était autre que Gabriel, le salut soit sur lui Hadith rapporté par Moslim et Al-Boukhari.

 

Ainsi la croyance aux anges est un des piliers indispensables à la foi du croyant. Tout homme qui en doute ou tente de le traiter de non-valable serait un incrédule à bannir de l'Islam et des musulmans car il traite de menteurs le Seigneur, Son messager et les croyants et a réfuté les réalités de la logique et ses évidences.

 

La création des Anges

 

La création des Anges est un acte grandiose. Les Anges se trouvent en grand nombre que seul Dieu peut délimiter. Allah les créa de lumière, les forgea pour qu'ils deviennent bons. Aussi ne connaissent ils point le mal, ne l'ordonnent pas, et ne le commettent point.

 

En outre, ils obéissent à leur Seigneur et ne Lui désobéissent point.

 

Ils Le glorifient nuit et jour, ne se lassent point de L'adorer ni s'enorgueillissent.

 

Le Prophète parla de la matière dont ils furent créés quand il dit: «Les Anges furent créés de lumière, les Djinns d'un feu pur et Adam de la façon déjà décrite»Le hadith est rapporté par Moslim.

 

La derniere partie fait allusion aux versets suivants :

 

Oui, il en est de Jésus comme d'Adam auprès de Dieu: Dieu l'a créé de terre, puis il lui a dit: «Sois», et il est

Coran III, 59

 

et

 

Nous avons créé l'homme d'une argile, extraite d'une boue malléable

Coran XV, 26

 

La différenciation des anges

 

Même les Anges ne sont pas au même degré de rapprochement du Seigneur Tout Puissant.

 

Certains de ces Anges sont proches de Dieu conformément aux paroles divines suivantes:

 

Le Messie n'a pas trouvé indigne de lui d'être serviteur de Dieu; non plus que les Anges qui sont proches de Dieu

Coran IV, 172

 

D'autres sont des porteurs du Trône selon le verset suivant:

 

huit d'entre eux porteront le Trône de Ton Seigneur

Coran LXIX, 17

 

Il y a également les Anges (Chérubins) comme il y eu a d'autres, mais les meilleurs sont Gabriel, Michael, Israfel et Izra'il l'ange de la mort.

 

Mais le plus grandiose est bien Gabriel le salut soit sur eux tous.

 

Les œuvres des Anges.

 

Les Anges effectuent des œuvres extrêmement nombreuses et diversifiées. Les œuvres qu'on citera ci-après sont mentionnées dans le Coran et la sunna et ce sont les fonctions que leur Seigneur leur assigna en guise de culte et d'obéissance à Son égard:

 

1- Gabriel, le salut soit sur lui, surnommé également le Saint-Esprit.

 

Le Seigneur le décrit comme étant un Ange puissant et fidèle quand II dit:

 

Ceci est la Parole d'un noble Messager, doué de force auprès du Trône inébranlable, obéi autant que fidèle

Coran LXXXI, 19-21

 

Il lui assigna la plus éminente des fonctions puisqu'il est l'ambassadeur de Dieu et Son intermédiaire qu'il envoie à Ses messagers, le salut soit sur eux, auxquels il leur apportait la révélation selon le verset suivant:

 

Oui, le Coran est une Révélation du Seigneur des mondes, L'Esprit fidèle est descendu avec lui sur ton cœur pour que tu sois au nombre des avertisseurs

Coran XXVI, 192-1941

 

D'après un hadith authentique, Gabriel accompagna le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dans le plus grandiose des voyages au monde, à savoir le voyage nocturne et l'ascension du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, au septième ciel.

 

L'Ange Gabriel l'accompagna à partir de la Mecque et jusqu'à la mosquée Al-Aqsa (à Jérusalem) et ensuite au jujubier de la limite au Royaume suprême L'histoire du voyage nocturne et de l'ascension au Royaume Suprême est confirmée dans les deux sahihs. Réf. (A; Lou'Lou' wal Mourjane) Al-Boukhari et Moslim. Elle fut auparavant confirmée dans le Coran sous la sourate du voyage nocturne. Nous y reviendrons en détails dans le chapitre de «la Révélation et ses moyens».

 

2- Michael qui était chargé des pluies et de la végétation.

 

3- Israfil qui a pour mission de souffler dans la trompette le Jour de la Résurrection.

 

4- Izra'il, l'ange de la mort, chargé de séparer les âmes des corps. Mais il ne travaille pas seul et est aidé par ses assistants conformément au verset suivant:

 

Ainsi lorsque viendra l'heure de la mort pour l'un d'entre vous, nos envoyés le rappelleront aussitôt, car ils ne sont pas négligents

Coran VI, 611.

 

5- Les assistants de l'Ange de la Mort sont de deux sortes:

 

- Les Anges de miséricorde.

- Les Anges du supplice.

 

Dieu les désigna ainsi que l'ange de la mort quand II dit:

 

nos envoyés le rappelleront aussitôt car ils ne sont pas négligents

Coran VI, 61

 

6- Les Porteurs du Trône du Seigneur sont au nombre de quatre. Au Jour de la Résurrection, leur nombre augmentera pour atteindre huit, dit le Seigneur dans les versets suivants:

 

Ceux qui portent le Trône et ceux qui se tiennent autour célèbrent les louanges de leur Seigneur

Coran XL, 7

 

et aussi:

 

huit d'entre eux porteront le Trône de Ton Seigneur

Coran LXIX, 17

 

7- Radwane chargé de garder le Paradis; il est donc le gardien du paradis et le plus grand de ses serviteurs.

 

8- Les serviteurs du Paradis sont innombrables Seul le Seigneur peut délimiter leur nombre. Il dit à leur propos:

 

Les anges entreront auprès d'eux, par toutes les portes. «Que la paix soit sur vous, parce que vous avez été constants». -La demeure finale est excellente-

Coran XIII, 23-24

 

On rapporte que chacun des habitants du Paradis aura à son service plus de quatre-vingt mille serviteurs.

 

9- Les gardiens du Feu sont au nombre de dix-neuf anges et sont chargés de faire torturer les habitants de la Géhenne. Le Seigneur, glorifié soit-Il, dit à leur égard:

 

Je vais l'exposer au Feu ardent. Comment pourrais-je comprendre ce qu'est ce Feu ardent? Il n'épargne rien; il ne laisse rien, il dévore les mortels. Ses surveillants sont au nombre de dix-neuf. Nous n'avons pris que des Anges comme gardiens du Feu. Nous n'avons choisi ce nombre que pour éprouver les incrédules

Coran LXXIV, 26-31

 

Le gardien en chef s'appelle Malik et le Seigneur en parle dans le verset suivant:

 

Ils crieront: «O Malik! Que ton Seigneur nous achève!» Malik dira: «Vous êtes là pour toujours!». Nous vous avons apporté la Vérité, mais la plupart d'entre vous détestent la vérité

Coran XLIII, 77-78

 

10- Les Anges scribes sont chargés d'enregistrer les œuvres des humains. A la droite de chacun des hommes se trouve un ange qui inscrit ses bonnes actions alors que l'ange installé à sa gauche inscrit les mauvaises.

 

Le Seigneur dit:

 

Des gardiens veillent sur vous: de nobles scribes qui savent ce que vous faites

Coran LXXXII, 10-12

 

Il est rapporté dans le Sahih: «Lorsque l'un d'entre vous s'apprête à effectuer sa prière, qu'il ne crache pas devant lui car il se trouve en entretien privé avec son Seigneur aussi longtemps qu'il est dans son lieu de prière, qu'il ne crache pas non plus à sa droite, car un ange s'y trouve; qu'il crache à sa gauche ou sous son pied» L'on pourrait se demander: comment l'homme peut cracher à sa gauche alors que le scribe des mauvaises actions s'y trouve? Lorsque le croyant effectue sa prière, il ne commet aucun méfait. Aussi le scribe des mauvaises actions rejoint le scribe des bonnes car la prière est la meilleurs des bonnes œuvres et ne renferme aucun méfait. Ce hadith est rapporté par les deux Cheikhs.

 

11- Les Anges protecteurs sont chargés de protéger l'homme des Djinns, du Démon, des difformités et des maladies. Le Seigneur dit:

 

Des Anges sont attachés aux pas de l'homme devant lui et (derrière lui: ils le protègent, sur l'ordre de Dieu

Coran XIII, 11

 

Ibn "Abbas, qu'Allah les agrée, dit en vue d'expliquer ce verset:Ces Anges le protègent de ce qui se trouve devant et derrière 'lui.

 

Lorsque vient le décret de Dieu, ils s'éloigneront de lui. Moujahid dit:Ils le protègent durant son sommeil et son réveil des Djinns, des humains et des fauves.

 

12- L'Ange chargé des utérus. Selon les hadiths d'Al Boukhari et Moslim, «le Seigneur, glorifié soit-Il, chargea un Ange de la responsabilité des utérus. Cet ange dira: O Seigneur c'est une goutte de sperme; O Seigneur c'est un caillot de sang ;O Seigneur c'est un foetus.

Lorsque le Seigneur décrète la création d'une créature, l'Ange dit:

- Seigneur, voulez-vous un mâle ou une femelle? un heureux ou un miséreux? Quels seront ses revenus? Quand surviendra l'heure de sa mort? Il inscrit toutes les réponses alors que la créature se trouve dans l'utérus de sa mère».Rapporté par les deux Cheikhs, Al-Boukhari et Moslim.

 

13- L'Ange des montagnes. Dieu le chargea des montagnes conformément aux hadiths d'Al Boukhari et Moslim:

«L'Ange des montagnes m'appela, me salua et dit: Mouhammad, Tu auras ce que tu voudras. Désires-tu que je les étouffe en joignant les deux montages (Al-Akhchabaines)....».Rapporté par les deux Cheikhs, Al-Boukhari et Moslim.

 

14- Les Anges circulant sont des Anges qui se trouvent sur terre et rapportent au Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, les saluts et les prières que lui envoie sa communauté.

 

Le hadith authentique rapporté par Ahmad en est une preuve: «Dieu a des anges qui circulent sur terre et me rapporte les saluts de ma communauté» Rapporté par An-nassa'i et Ibn Haban: «Le mérite de la prière sur le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue» commenté par Nassereddine Al-Albani. Deuxième édition p36.

 

15- Les Anges des invocations sont chargés de dire lorsque le serviteur prie pour son frère croyant durant son absence: «Amen, tu auras une prière pareille».

Selon le hadith rapporté par Moslim, «la prière du musulman pour son frère et durant son absence exaucée. Un ange se trouve à sa tête: il a pour mission de dire lorsque le musulman souhaite du bien pour son frère: Amen et tu auras la pareille» Rapporté par Moslim.

 

16- Les Anges responsables de l'ascension des esprits des serviteurs après leur mort. Selon le hadith rapporté par Moslim, «lorsque l'esprit du croyant quitte son corps, deux Anges le reçoivent et relèvent. Hamad, le rapporteur du hadith, cita sa bonne odeur et le musc. Les gens du ciel diront, ajoute Hamad, un bon esprit provient de la terre, qu'Allah te salue, ainsi que le lieu où tu habitais. Ensuite l'Ange l'apporte auprès de Son Seigneur puis dit: - «Amenez-le jusqu'à la fin de temps. Il cita pour l'incrédule, le contraire»

 

17- Mounkir et Nakir chargés de poser aux serviteurs dans leurs tombes des questions relatives au Seigneur Tout Puissant, la religion et le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue. Ils demanderont donc:

- Qui est ton Seigneur?

- Quelle religion professes-tu?

- Qui est ton Prophète?

 

Tirmidhi rapporte un hadith considéré comme parfait dont nous trouvons l'origine dans les Sahihs.

« Une fois le décédé enseveli, deux Anges noirs-bleus appelés Mounkir et Nakir s'approchent de lui et diront:

- Il est le serviteur d'Allah et Son Messager.

- Nous le savons, diront les Anges.

Sa tombe s'élargira de soixante coudées et se remplira de lumière.

- Dors, diront-ils à l'homme.

- J'aimerai retourner à ma famille pour les mettre au courant, répond l'homme.

- Dors, répètent-ils, d'un sommeil pareil à celui d'une mariée qui ne sera réveillée que par le plus cher de sa famille à son cœur, jusqu'à ce qu'Allah le ressuscite de son sommeil.

Si le décédé est un hypocrite, il dit:

- J'ai entendu les gens dire des choses, et je n'ai fait que répéter leurs paroles. Je n'en sais rien.

- Nous savons que tu disais cela, répondent les Anges.

L'espace de la terre se rétrécira sur lui et brisera ses côtes. Il y demeurera au supplice jusqu'à ce qu'Allah le ressuscite de sa tombe » Rapporté par Tirmidhi, Ibn Maja, Abou Dawud et Ahmad.

 

Si nous continuons à rechercher les traces relatives aux œuvres des Anges, nous pouvons citer les versets coraniques décrivant les Anges et leurs actions, tels que les paroles divines suivantes:

 

Ceux qui sont placés en rangs, ceux qui repoussent violemment, ceux qui récitent le Rappel, ceux qui arrachent avec violence, ceux qui courent rapidement, ceux qui nagent avec légèreté, ceux qui s'avancent les premiers pour diriger toute chose.

 

Nous ne pouvons que dire que l'univers entier est effectivement dirigé, avec la permission du Seigneur Tout Puissant, par les Anges.

 

Ajoutons également les paroles suivantes du Prophète: «Le Ciel s'est alourdi et il est de droit, car tout endroit de quatre doigts de largeur est occupé par un Ange le front baissé, en prosternation devant Allah Tout Puissant » Rapporté par Ahmad, Tirmidhi, Ibn Maja et Al-Hakem. Authentifié et approuvé par Az-zahabi.

 

Quelques caractéristiques des Anges

 

Tant l'être-même des Anges que leurs caractéristiques appartiennent au monde du Mystère. La preuve logique et légale nous affirma leur existence, l'obligation de croire en eux et en leurs œuvres et états. Nous désignons par la preuve logique et légale ce qu'on a déjà cité, à savoir les récits véritables et les traces plausibles.

 

De ces récits véritables qui constituent la preuve légale, nous avons déduit de nombreuses caractéristiques des Anges. Ces caractéristiques sont les suivantes:

 

1- Leur timidité.

 

La timidité des Anges est compatible avec leurs états. Nous citons à cet égard le hadith authentique suivant: Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit en désignant 'Othmane bin "Affane: «Ne dois-je pas avoir honte d'un homme devant lequel les Anges ont honte ?» Rapporté par Moslim.

 

2- Certains faits leurs sont préjudiciables.

 

Tout ce qui peut faire tort aux humains peut porter préjudice aux Anges.

 

La preuve en est le hadith rapporté par Moslim: «Celui qui aurait mangé de l'ail, des oignons et des poireaux ne doit pas s'approcher de la mosquée car tout ce qui nuit aux fils d’Adam nuit également aux Anges. »

 

Un autre hadith cité dans les deux Sahih dit: «Les Anges n'entrent point dans une maison où se trouvent un chien ou une idole» Rapporté par Moslim, Boukhari.

 

La raison de cet agir est due sûrement au fait que tant le chien que l'idole leur portent préjudice.

 

3- Leur exemption des caractéristiques humaines.

 

Les Anges sont exempts de caractéristiques humaines telles que la faim, la maladie, le manger, le sommeil, la fatigue etc.

 

Des versets coraniques ont confirmé que cette exemption est inhérente à leur nature. Le Seigneur dit:

 

Ils célèbrent ses louanges nuit et jour sans jamais s'interrompre

Coran XXI, 20

 

Les Anges ne dorment pas, ne mangent pas, ne boivent pas et ne se fatiguent jamais.

 

4- Leur crainte vis-à-vis d'Allah, Tout Puissant.

 

Les Anges craignent le Seigneur, glorifié soit-Il, conformément aux versets coraniques dont nous citons:

 

Tout être vivant, dans les cieux et sur la terre, se prosterne devant Dieu ainsi que les Anges qui ne s'enorgueillissent pas. Ils craignent leur Seigneur, au-dessus d'eux et ils font ce qui leur ordonné

Coran XVI, 49-50

 

et aussi:

 

Ils n'intercèdent qu'en faveur de ceux que Dieu agrée et ils sont pénétrés de crainte

Coran XXI, 28

 

5- Leur obéissance au Seigneur Tout Puissant.

 

Les Anges obéissent aux ordres du Seigneur et ne lui désobéissent jamais. A cet égard, le Seigneur dit:

 

Ils ne désobéissent pas à l'Ordre de Dieu, ils font ce qui leur est commandé

Coran LXVI, 6

 

et aussi

 

Ils ne sont que des serviteurs honorés! Ils ne devancent pas la Parole et ils agissent sur son ordre

Coran XXI, 26-27

 

dit:

 

6- Leur amour pour celui qui aime leur Seigneur.

 

L'amour éprouvé par les Anges se concorde avec leurs états et leur nature. La preuve légale confirma ce sentiment éprouvé par eux.

 

Il est un hadith cité dans les deux Sahihs: «Lorsque le Seigneur aime un serviteur. II interpelle Gabriel et lui dit:

- Allah a aimé un tel, aime-le. Gabriel l'aime puis crie dans le ciel:

- Allah a aimé un Tel, aimez-le.

Les habitants du ciel l'aiment puis on impose son amour sur la terre » Rapporté par les deux cheikhs, Al-Boukhari et Moslim.

 

7- Leurs invocations et malédictions.

 

Les Anges invoquent le Seigneur et l'implorent conformément au verset divin suivant:

 

Ceux qui portent le Trône et ceux qui se tiennent autour célèbrent les louanges de leur Seigneur. Ils croient en lui, ils implorent son pardon pour les croyants: «Notre Seigneur! Tu embrasses toute chose en ta Miséricorde et en ta Science: pardonne à ceux qui reviennent repentants vers toi; à ceux qui suivent ton chemin! Epargne-leur le châtiment de la Fournaise!

Coran XL, 7

 

Ils maudissent celui que leur Seigneur maudit. Le verset coranique suivant en constitue la preuve:

 

Quant aux incrédules qui meurent dans leur incrédulité: voilà ceux sur lesquels tombe la malédiction de Dieu, des anges et de tous les hommes: ils y demeureront immortels; leur châtiment ne sera pas allégé, personne ne les regardera

Coran II, 161-162

 

8- L'éminence de leur création et leur divergence.

 

La création des Anges est éminente mais ils sont différents les uns de autres. Il est dit dans un hadith authentique que Gabriel, le salut soit sur lui, est muni de six cents ailes alors que certains anges en ont seulement deux. Nous citons à cet égard le verset coranique suivant:

 

Louange à Dieu, créateur des cieux et de la terre, qui prend pour messagers les Anges pourvus de deux, de trois ou de quatre ailes! Il ajoute à la création ce qu'il veut. Dieu est puissant sur toute chose

Coran XXXV, 1

 

Abou Dawud rapporte un hadith dont la chaîne de transmission est jugée comme authentique: «Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit: «J'ai eu la permission de parler d'un des Anges porteurs du Trône; ses pieds se trouvent dans la terre inférieure, le Trône est posé sur sa tête, la distance entre le lobe de l'oreille et son épaule est égale à celle que traverse l'oiseau en cent ans. Cet Ange dit: «Louange à Toi où que Tu sois».

 

Al Hakem rapporte un hadith authentifié et approuvé par Az-zahabi: «Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit: J'ai eu la permission de parler d'un coq dont les pieds sont enfoncés dans la terre, son cou est courbé sous le trône et dit:

- Louange à Toi! Tu est le plus grand! Et la réponse jaillirait:

- Celui qui jure par moi en proférant des mensonges ne connaît pas cela»

 

Ce hadith est cité par l'auteur du «Haba'iq» et l'imputa à Abou Dawud qui donna la version suivante:

«J'ai eu la permission de parler d'un des Anges d'Allah porteurs du Trône; la distance qui sépare le lobe de son oreille et son épaule équivant à la marche de sept cents ans». Le terme coq indique que l'ange ressemble au coq.

 

La Foi du Croyant

Par Abou Bakr Jaber Al Jazaeri

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents