Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La prière collective Ce qu'on peut dire à propos de la prière qu'on reprend pour l'accomplir en commun

Publié par Baladislam sur 1 Avril 2011, 22:06pm

Catégories : #La Salat

fond islam (37)

 

18 -Ce qu'on peut dire à propos de la prière qu'on reprend pour l'accomplir en commun

 

D'après Yazid bin Aswad: Nous avions une fois fait la prière de l'aube à Mina avec le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), deux hommes arrivèrent, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) demanda qu'on les lui apporte. Ils approchèrent en tremblant, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) leur demanda: Pourquoi n'avez vous pas fait la prière avec les autres, n'êtes vous pas musulmans? -«bien sur, O Messager de Dieu, répondirent-ils, mais nous avons prié chez nous.» -«Lorsque vous arrivez à un endroit ou vous trouviez une prière collective, répliqua-t-il, faites la avec eux même si vous l'avez déjà fait chez vous, elle sera comptée comme surérogatoire». Ahmad et Abu Dawud ont rapporté ce hadith.

 

Dans une autre version chez Tirmidhy et Nasay: «Lorsque Vous priez chez vous, et vous rencontrez a la mosquée une prière collective, faites la de nouveau avec eux, elle sera comptée comme surérogatoire.» Tirmidhy a dit: hadith bon et authentique Ibn Sakan l'a également authentifié.

 

Ce hadith fait preuve qu'il est légal dans la prière obligatoire faite seul ou en commun de la reprendre en commun avec d'autres personnes s'il a l'intention de la reprendre comme surérogatoire.

 

L'on a rapporté que Hudhayfa avait repris la prière du midi de l'après-midi et du coucher du soleil, après les avoir faites en commun, et l'on a rapporté également d'après Anas qu'il avait fait une prière de l'aube avec Abu Mussa dans l'air où l'on fait sécher les dattes puis se sont parvenus à la mosquée ou on appelait à l'exécution de la prière alors ils ont repris leur prière avec Mughira bin Chulbat.

 

Quant au dire du Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) dans le hadith authentique: «N'exécutez pas une prière deux fois au même jour», Ibn Abdulbarr l'a expliqué: Ahmad et Ishaq se sont mis d'accord sur l'interprétation suivante: l'homme exécute sa prière obligatoire puis la refait tout de suite en la considérant comme obligatoire également. Quant à celui qui refait une prière surérogatoire en commun suivant l'exemple du prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) cela ne signifie pas une répétition de la même prière car la première est obligatoire et la seconde est surérogatoire.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents