Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La prière de celui qui a une excuse

Publié par Baladislam sur 9 Juin 2011, 22:00pm

Catégories : #La Salat

fond islam (108)

 

- Le malade doit accomplir sa prière en position debout lorsque celle-ci est prescrite, (Fardh), conformément au Hadith de Imrane: « Fais ton office debout, et si tu ne peux pas, fais le assis, si tu ne peux pas non plus, alors tu le fais sur le côté » rapporté par Al-Boukhari. Et An-Nassaa'i ajoute: « Et si tu ne peux pas fais le même couché sur le dos ». On simulera alors la prosternation et la génuflexion au moyen d'un mouvement de la tête qui sera plus accentué pour la prosternation conformément à la parole du Prophète (P . et b. d'Allah sur lui): « Quand je vous intime un ordre, faites en ce que vous pouvez. »

 

La prière obligatoire est valable, sur une monture à l'arrêt ou en marche, si l'on craint d'être gêné par la boue ou la pluie, conformément au Hadith cité par Yâlâ Ibnou Oumayah, rapporté par At'tirmidhi qui a ajouté: les gens de sciences agissent conformément à cela.

 

Le voyageur accourcira particulièrement la prière de quatre raka'ates (en la réduisant à deux) comme il lui est permis de ne pas faire le jeûne pendant le Ramadan. S'il est dirigé par quelqu'un qui doit accomplir sa prière en entier, il devra la compléter. S'il s'installe dans un endroit pour quelque raison sans avoir l'intention d'y résider, et sans savoir quand il pourra partir, ou s'il est empêché par la pluie ou par la maladie, il raccourcira toujours.

 

- Il y a quatre règles spécifiques au voyage: le raccourcissement et le groupement( des prières),le fait de passer la main mouillée sur les chaussette et la rupture du jeune. Il est permis au voyageur de prier en même temps et consécutivement les deux prières du Dhohr et du Asr ainsi que celle d'Al-Maghreb et d'Al-Icha au moment consacré à l'une des deux. Il est cependant plus méritoire de ne pas le faire, à l'exception des deux groupements de ces prières à Arafah et à Mouzdalifah.

 

- Il est permis au malade d'en faire autant, s'il craint quelque fatigue; parce que le Prophète (P. et b. d'Allah sur lui) avait groupé les deux offices bien qu'il n'était pas en situation de peur ou de voyage.

 

La femme en période de règles anormales peut également grouper les prières car cela est une forme de maladie.

 

Ahmad a prouvé que la maladie est plus éprouvante que le voyage en disant: « Lorsqu'on est résident on peut réunir les prières précitées, par nécessité ou pour raison de travail », et en ajoutant: « la prière en situation de peur est validée selon le Prophète(P . et b. d'Allah sur lui) dans six ou sept cas permis et personnellement j'approuve la manière citée par Sahl concernant la prière exécutée par le Prophète au cours de la bataille de Dhat-Arrika': "Une partie des fidèles s'était rangée avec lui et l'autre face à l'ennemi; Il a accompli une raka'a avec ceux qui étaient avec lui et s'est mis debout; les fidèles ont alors achevé leur prière et sont partis se ranger face à l'ennemi; la seconde partie des fidèles est arrivée. Alors le Prophète a accompli en leur compagnie la raka'a suivante puis il s'est assis; ces derniers terminènent alors tout seuls; ensuite il a prononcé le salut (final) avec eux.'' » (Hadith approuvé par Bokhari et Moslem).

 

Ahmad, Abou Daoûd et Annassai rapportent qu'il avait aussi la possibilité de diriger l'office entier avec chacun des deux groupes, et de saluer avec chaque groupe à part.

 

- Il est souhaitable en état d'alerte de porter les armes pendant l'office conformément à la parole d'Allah Tout Haut:

 

Qu'ils prennent leurs armes ( Sourate. Les femmes, v.102)

 

Mais on ne peut considérer cela comme une obligation car Allah le Tout Haut dit dans le même verset:

 

Vous ne commettez aucun péché si, incommodés par la pluie ou malade, vous déposez vos armes.

 

Si l'état d'alerte empire il fait célébrer l'office en marchant ou même sur les montures, que ce soit face à la Kâaba ou pas, conformément à la parole du Tout Haut:

 

Mais si vous craignez (un grand danger), alors priez en marchant ou sur vos montures.

(S. La Vache, v. 239).

 

II fait alors l'accomplir par simulation autant que faire se peut; ainsi le geste pour la génuflexion sera moins prononcé vers le bas que celui de la prosternation. Il n'est cependant pas permis de célébrer cette prière en groupe s'il n'est pas possible de suivre complètement l'Imam.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents