Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La prière du malade

Publié par Baladislam sur 24 Avril 2011, 22:00pm

Catégories : #La Salat

fond islam (68)

 

Celui qui ne peut passe tenir debout pour faire la prière prescrite, à cause d'une maladie, il lui est licite de prier assis, s'ils est incapable, il prie étendu sur le cote, faisant des gestes par la tête pour l'inclinaison et les prosternation, et que ses prosternations soient plus basses que les inclinaisons. Car Dieu le très Haut a dit:

 

Priez Dieu debout, assis, ou couché. [sourate les femmes verset 103].

 

De même Umran bin Husayn a dit: «Je souffrais des hémorroïdes. J'ai demandé au prophète (sur lui la benediction et la paix de Dieu) comment faire mes prières? Il m'a répondu: « prie debout, si tu ne peux pas, prie assis, si tu ne peux pas prie étendu sur le coté» EI-Jama'a ont rapporté ce hadith à l'exception de Muslim.

 

Nasa'y a ajouté: «et si tu ne peux pas, prie allongé sur le dos. Dieu n'impose a aucune âme, une charge supérieure à ses forces».

 

D'après Jabir, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a visité un malade et l'a vu prier sur un coussin alors, il l'a jeté en disant: «Prie par terre si tu peux, sinon contente toi des gestes faits par la tête et que tes prosternations soient plus basses que tes inclinaisons». Bayhaqy a rapporté ce hadith. Abu Haim l'a consideré comme mawquf.

 

L'incapacité de se mettre debout est établit lorsqu'il y a une difficulté qui l'empêche ou s'il a peur d'aggraver sa maladie, de retarder la guérison ou d'avoir le vertige. La façon de s'assoir pour remplacer l'état de debout est de se mettre accroupi. Aïcha a dit: «j'ai vu le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) prier accroupi». Cette tradition est rapportée par Nasa'y et authentifiée par El-Hakim.

 

En plus il lui est illicite de s'asseoir comme il le faisait lors du tachahud.

 

En outre celui qui est incapable de prier debout ou assis, il prie étendu sur le coté, s'il lui est impossible, il prie étendu sur le dos, les pieds dans la direction de la qibla. lbn Mundhir a choisi cette doctrine d'après Ali, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Le malade prie debout s'il peut, sinon il prie assis, s'il est encore incapable il prie étendu sur le cote droit dirigé vers la qibla, s'il lui est impossible il prie étendu sur le dos, les pieds dans la direction de la qibla». Ce hadith est rapporté par Darqutny.

 

Certains ulémas ont dit qu'il peut prier de la façon la plus facile pour lui.

 

En effet, le sens général de ces hadiths indique que s'il est impossible à celui qui s'est étendu sur le dos de faire les gestes nécessaires, rien n'est imposé à lui.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents