Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La prière du vendredi

Publié par Baladislam sur 8 Juin 2011, 22:04pm

Catégories : #La Salat

fond islam (114)

 

C'est un devoir à accomplir, à titre individuel, par tout musulman adultes, âgés, de sexe masculin, libre, résident. Si quelqu'un y assiste bien qu'il ne soit pas tenu de la faire, elle lui sera valable.

 

- Si quelqu'un en rejoint une raka'a qu' il l'achève alors en tant que prière du Vendredi, sinon il la termine à la manière de la prière du Dhohr.

 

Il est nécessaire de prononcer deux sermons comprenant la louange à Allah, la formule des ''deux témoignages''et des exhortations de nature à éveiller la conscience cela s'appelle 'Khotba' (Discours). Le sermon sera prononcé sur un 'Mimbar' ou quelque podium assez élevé; l'Imam monte le Mimbar, se dirige vers les fidèles, les salue et s'assied.

 

Il restera alors assis jusqu'à la fin de l'appel à la prière, conformément du Hadith de Ibnou Omar rapporté Par Abou Daoûd. Il s'assoit un instant, entre les deux sermons,conformément au Hadith de Omar, cité par Bokhari et Moslem.

 

L'Imam se met debout pour prononcer le sermon, conformément à ce qu'à fait le Prophète(P . et b. d'Allah sur lui), il regarde droit devant lui et écourte le sermon.

 

La prière du Vendredi comporte deux raka'ates, l'Imam récite à haute voix Al- Fatiha suivie de préférence par la sourate 'Le Vendredi' lors de la première et la sourate 'Les Hypocrites' lors de la seconde ou encore respectivement 'Le Très Haut' et 'L'enveloppante'. Un Hadith atteste qu'on peut réciter l'une ou l'autre de l'ensemble de ces sourates. A la prière du l'aube du Vendredi, on récite la sourate 'La Prosternation' et la sourate 'L'homme' sans pour autant faire de ces récitations une habitude car cela est détestable.

 

Si l'Aid coïncide avec un Vendredi, celui qui aura assisté à la prière de l'Aid n'est pas tenu d'assister à celle du Vendredi à l'exception de l'Imam, Qui se doit de l'accomplir.

 

Selon la 'Tradition' on accomplit deux ou quatre raka'ates après l'office du Vendredi, et rien n'est prescrit avant. Néanmoins il est louable de faire quelque œuvre surérogatoire. Il est de la 'Tradition' aussi de se laver, spécialement pour le Vendredi, de se curer les dents avec le 'Siwâk', de se parfumer, de porter les m illeurs vêtements, de se diriger vers la mosquée assez tôt et à pieds.

 

Lors du deuxième appel, il devient obligatoire d'y aller avec quiétude et humilité.

 

Il est louable de s'approcher de l'Imam et de multiplier les invocations ce jour là dans l'espoir que leur formulation coïncide avec l'heure du Vendredi pendant laquelle les vœux sont exaucés.

 

Le moment le plus favorable pour ces invocations est la dernière heure après la prière d"Al-Asr', après s'être purifié et en étant à l'attente de la prière du 'Maghreb', car on est considéré alors en situation de prière. On multiple les bénédictions sur le Prophète (P. et b. d'Allah sur lui) à longueur de journée et toute la nuit (du Vendredi).

 

Il est détestable de dépasser les gens assis par dessus leurs épaules sauf si l'on constate une brèche et que cela est inévitable pour y accéder.

 

On ne doit pas faire lever quelqu'un pour s'asseoir à sa place même s'il s'agit de son esclave ou de son propre fils.

 

Quand on arrive pendant que l'Imam prononce le sermon, on ne doit pas s'assoir avant d'avoir accompli deux raka'ates assez succinctes.

 

Il ne faut ni parler ni s'amuser pendant le sermon, conformément à la parole du Prophète (P. et b. d'Allah sur lui) qui a dit: « Celui qui touche un caillou c'est comme s'il tient des propos vains » Hadith attesté par At-Tirmidhy.

 

Si on est atteint de somnolence on devra changer de place conformément à l'ordre donné par le Prophête (P. et b. d'Allah sur lui), Hadith attesté par At-Tirmidhy

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents