Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


La prière surérogatoire du midi

Publié par Baladislam sur 13 Mars 2011, 23:00pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (76)

 

On a rapporté que la prière surérogatoire du midi est formée de quatre, six ou huit rak'as. On va les détailler dans ce qui suit:

 

Les hadiths qui ont mentionné qu'elle est formée de quatre rak'as:

 

1-D'après Ibn Omar: «J'ai retenu du Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dix rakas: deux avant la prière de midi et deux après, deux après celle du coucher du soleil exécutées chez soi, deux après celle du soir exécutées chez soi et deux avant celle de l'aube». Cette tradition est rapportée par Bukhary.

 

2 -Mughira bin Sulayman a dit: J'ai entendu Ibn Omar (Que Dieu l'agrée) dire: «La prière du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) etait ainsi: Il n'a jamais négligé deux rak'as surérogatoires avant la prière du midi et les deux rak'as après, ainsi que deux rak'as après la prière du coucher du soleil, deux après celle du soir et deux avant celle de l'aube». Ahmad a rapporté cette tradition selon une bonne chaine de transmission.

 

Les hadiths qui ont mentionné qu'elle est formée de six rak'as:

 

1 -'Abdullah bin Chaqiq a dit: J'ai demandé à Aïcha (Que Dieu l'agrée) à propos de la prière du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), elle a répondu: «il faisait quatre rak'as surérogatoires avant la prière du midi et deux après». Cette tradition est rapportée par Ahmad Muslim et d'autres.

 

2 -D'aprés Umm Habiba bint Abu Sufyan, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Celui qui fait douze rak'as durant un jour et une nuit (24 heures), on lui bâtira une maison au paradis. Elles sont: quatre rak'as surérogatoires exécutées avant la prière du midi et deux après, deux après celle du coucher du soleil, deux après celle du soir et deux avant celle de l'aube ». Cette tradition est rapportée par Tirmidhy qui a dit: «elle est bonne et authentique». Muslim l'a rapportée abrégée.

 

Les hadiths qui ont mentionné qu'elle est formée de huit rak'as:

 

D'après Umm Habiba (Que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Celui qui fait quatre rak'as surérogatoires avant la prière du midi et quatre après, Dieu prohibe sa chaire à l'enfer.» Ce hadith est rapporté par Ahmad et les auteurs des Sunans; Tirmidhy l'a authentifié.

 

Le mérite des quatre rak'as faites avant la prière du midi:

 

1 -D'après Abu Ayub el Ansary: «il faisait quatre rak'as avant la prière du midi; alors on lui a dit: «Pourquoi observes-tu bien cette prière surérogatoire?» il a répondu: «J'ai vu le Messager de,Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de pieu) les exécuter, alors je l'ai interrogé à ce propos, il a dit: «a cette heure on ouvre les portes du ciel et j'ai bien aimé qu'une bonne œuvre y monte pour moi.» Ce hadith est rapporté par Ahmad, sa chaine de transmission est bonne.

 

2 -D'après Aicha (Que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) exécutait quatre rak'as surérogatoires avant la prière du midi et deux avant celle de l'aube quelques soient les circonstances. Cette tradition est rapportée par Ahmad et Bukhary.

 

De même on a rapporté d'après elle qu'il faisait avant la prière du midi, quatre rak'as dans lesquelles ils e tenait longtemps debout en récitant le coran et il exécutait les inclinaisons et les prosternations à la perfection.

 

II n'y a aucune contradiction entre le hadith de Ibn Omar qui a mentionné que le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) faisait deux rak'as avant la prière du midi et deux après et les autres hadiths qui ont mentionné qu'il en faisait quatre.

 

El-Hafez a dit dans son livre «EI-Fath»: «A plus forte raison, il faut interpréter ces hadiths suivant les sens suivants: tantôt il en exécutait deux et tantôt il en exécutait quatre».

 

D'autre part on a dit: on peut les interpréter ainsi: Il se peut qu'il faisait dans la mosquée deux rak'as seulement et quatre chez lui: et il se peut qu'il faisait chez lui deux rak'as puis se rendait à la mosquée et en faisait deux autres, alors Ibn Omar a vu ce qu'il faisait à la mosquée sans voir ce qu'il faisait chez lui et Aïcha a vu ces deux cas.

 

Ce qui renforce le premier sens c'est-a-dire la tradition rapportée par Ahmad et Abu Dawud D'après le hadith de Aicha qui a dit qu'il faisait dans sa maison quatre rak'as puis sortait.

 

Enfin Abu Jafar El Tabary a dit: Dans la plupart de ses circonstances il faisait quatre rak'as et dans il reste il faisait deux.

 

En effet si l'homme fait quatre rak'as avant la prière du midi ou après il est recommandé de faire la salutation finale après chaque deux rak'as, et il est permis de les faire réunies et achevées par une seule salutation, car le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «la prière surérogatoire de la nuit et du jour se fait chaque deux rak'as à part» Ce hadith est rapporté par Abu Dawud selon une chaine authentique.

 

L'exécution de la prière surérogatoire manquée du midi:

 

D'après Aicha, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) faisait les quatre rak'as surérogatoires du midi après la prière du midi s'il ne les avait pas fait avant. Cette tradition est rapportée par Tirmidhy qui a dit: «C'est un hadith bon et bizarre».

 

De son coté Ibn Maja a rapporté d'après elle: «Quand le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) manquait les quatre rak'as avant la prière du midi, il les faisait après».

 

C'était le cas des rak'as surérogatoires exécutées avant. Quant a celles exécutées après, Ahmad a rapporté d'après Umm Salama: «Une fois que Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a fait la prière du midi, on lui a rapporté des biens pour les partager entre ses possesseurs. Il s'est occupé par cette division jusqu'à ce que le Muadhin appela à la prière de l'après-midi, alors il l'executa puis, se rendit chez moi car c'était mon jour (mon tour) où il fit deux rak'as légeres, nous l'avons interrogé: «Quelles étaient ses deux rak'as, O Messager de Dieu, Est-ce que tu as eu l'ordre del es faire?» il a répondu: «Non mais se sont les deux rak'as que j'avais l'habitude de faire après la prière du midi, mais aujourd'hui je me suis occupé par la division de ces biens jusqu'à ce que Ie Muadhin ai appelé à la prière de l'après midi, Or j'ai détesté de les négliger». Ce hadith est rapporté par Bukhary, Muslim et Abu Dawud selon une autre version.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents