Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Le châtiment de la tombe

Publié par Baladislam sur 29 Septembre 2010, 22:03pm

Catégories : #La tombe

Fond muslim (4)

 

<< ...Si tu voyais quand les injustes sont dans les affres dela mort et que les anges, étendant les bras, (leur disent) :"Sortez-vous donc ! Aujourd'hui vous êtes récompensés parle supplice de l'humiliation... >>

(Coran 6/93)

 

La tombe est un territoire inconnu. Extérieurement, tout est paisible mais à l'intérieur se trouvent des secrets et des sources de terreur qu'un être humain ordinaire ne peut pas percevoir. Ils ne peuvent être perçus que par quelqu'un possédant un haut niveau de foi et la capacité à comprendre le sens profond des choses. C'est une bien étrange réalité que les animaux soient capables d'entendre le châtiment qui se produit dans la tombe alors que la majorité des humains ne le peuvent pas. Le Prophète (Saw), a dit : "Ils sont punis et les animaux entendent cela."

 

Thabit al-Bunani a dit à ce sujet : << Un jour je marchais parmi les tombes et j'entendis une voix derrière moi qui dit : << Thabit ! Ne sois pas induit en erreur par leur apparence de paix. Combien de gens à l'intérieur sont en train de souffrir ! >> Je me retournai, mais je ne vis personne >>.

 

Al-Hasan passa près d'un cimetière et dit : << Quelle foule de gens il y a ici ! Qu'ils sont silencieux ! Combien parmi eux souffrent en fait ! >>

 

Un humain est soit dans un état de bonheur, soit dans un état de souffrance, dès qu'il meurt et jusqu'au moment où les deux anges viennent le questionner. Nous avons décrit cela jusqu'à l'ouverture, pour l'incroyant, d'une porte donnant sur le Paradis, et il lui est dit de regarder ce qu'aurait été sa place au Paradis s'il avait obéi à Allah. Puis cette porte est refermée et une autre s'ouvre, donnant sur l'enfer, et il lui est dit d'y regarder quelle sera sa place. Elle reste ouverte et le souffle brûlant qui s'en échappe le frapper jusqu'au Jour de la Résurrection. Puis la terre le serre jusqu'au point où ses côtes vont être écrasées. Ensuite diverses formes de châtiment s'accumulent contre lui, et elles dépendent des catégories de mauvaises actions qu'il a commises.

 

Beaucoup de témoignages nous sont parvenus, qui nous montrent la réalité du châtiment qui de la tombe, ou ce que nous pourrions aussi appeler le châtiment de l'Isthme entre les deux mondes. Le Prophète (Saw) a dit : "Je suis passé à Badr et j'ai vu un homme sortir du sol. Un autre homme l'a frappé avec un bâton jusqu'à ce qu'il fut de nouveau rentré dans la terre. Puis tout cela recommença."

 

Le Messager d' Allah (Saw) continua en ces termes : "C'était Abu Jahl ibn Hisham, qui sera puni de cette manière jusqu'au Jour de la Résurrection."

 

L'un des premiers Musulmans a dit : "Alors que nous passions près d'un point d'eau sur la route de Bassora, nous entendîmes le braiment d'un âne et nous demandâmes aux gens de ce lieu d'où venait ce cri. Ils répondirent que cela provenait d'un homme qui faisait partie des leurs et qui avait répondu à sa mère de braire comme un âne lorsqu'elle lui avait demandé de l'aider. Depuis sa mort, ce braiment a été entendu chaque nuit provenant de sa tombe."

 

'Amr ibn Dinar a dit : "La soeur d'un Médinois mourut et il l'enterra. Lorsqu'il revint du cimetière il se souvint avoir oublié quelque chose dans la tombe. Il demanda à l'un de ses compagnons de l'aider. Son compagnon raconta qu'ils avaient creusé la tombe et trouvé ce qu'ils cherchaient. Puis le Médinois dit : "Continuons de creuser pour voir ce qui est arrivé à ma soeur." Il souleva l'une des pierres qui couvraient la cavité funéraire et trouvèrent que la tombe était remplie de feu. Il la remit en place et reboucha la tombe. Puis il revint chez sa mère et demanda : "Comment se comportait réellement ma soeur ?" Elle répondit : "Pourquoi poses-tu des questions sur elle maintenant qu'elle est morte ?" Il dit : "Explique- moi." Elle dit : "Elle avait l'habitude de retarder l'accomplissement de ses prières et également elle avait pour habitude d'aller écouter à la porte de nos voisins pour ensuite raconter aux gens ce qui s'y disait."

 

Il y a aussi les hadîths du Messager (Saw) , à propos du Voyage Nocturne, qui contiennent des descriptions des nombreux types de châtiment qu'il vit dans l'Isthme entre les mondes. Nous allons donner un résumé ci-après.

 

Il y a ceux qui sont traités comme du bétail et forcés de manger des herbes plus amères que des aloès, ainsi que les fruits amers du Zaqqum, et qui sont menés sur les pierres bouillantes de Jahannam, parce qu'ils ne purifiaient pas leurs biens en payant la Zakat. Il y a ceux qui sont obligés de manger de la viande putride parce qu'ils forniquaient. Il y a ceux dont les lèvres sont coupées avec des ciseaux en fer parce qu'ils incitaient les gens à la guerre civile. Certains ont un ventre gros comme une maison, et toutes les fois qu'ils se lèvent, ils sont frappés et disent : "O Allâh, retarde la venue de l'Heure !" Ils sont sur le chemin des gens de Pharaon qui viennent les piétiner tandis qu'ils ne peuvent faire rien d'autre que d'hurler. Ce sont ceux qui pratiquaient l'usure.

 

Certains hurlent la bouche ouverte alors qu'ils mangent des charbons brûlants qui sortent par leur anus. Ce sont ceux qui mangeaient les biens des orphelins. Certains coupent les morceaux de leur propre chair et les mangent. Ce sont les calomniateurs, ceux à propos de qui le Prophète (Saw) a dit : "Nous vîmes des gens couper de leur propre chair et la manger. Il fut dit : "C'est ainsi que vous traitiez la chair de vos frères !" Je demandai : "De qui s'agit-il ?" Et il me fut répondu : "Il s'agit des membres de ta communauté qui ont calomnié."

 

Certains ont des ongles en cuivre avec lesquels ils lacèrent leur visage et leur poitrine. Ce sont ceux qui étaient médisants et qui salissaient l'honneur des gens.

Voici une partie du hadîth concernant le Voyage Nocturne : "Certains s'écrasaient la tête avec une pierre. A chaque fois qu'ils faisaient cela, leurs têtes étaient ensuite refaites comme elles étaient auparavant. Cela continuait ainsi sans cesse. Je demandai : "Jibril, qui sont-ils ?" Jibril répondit : "Ce sont ceux qui se détournaient de la prière."

L'un des rêves du Prophète (Saw), et les rêves des prophètes sont véridiques et constituent une partie de la Révélation, a été rapporté comme suit. Il a dit :

 

"La nuit dernière je vis deux hommes qui vinrent vers moi, ils me prirent par la main et m'amenèrent au Territoire Sacré. Je vis un homme assis et un autre homme tenant un crochet de fer qu'il enfonça dans un côté de la bouche de l'homme assis jusqu'à ce qu'il ressorte derrière son cou. Puis il fit de même de l'autre côté de la bouche. Après que sa bouche fut guérie par elle-même et revenue à son état normal, la scène recommença. Je demandai la signification de cela et ils me dirent d'avancer.

 

Nous continuâmes jusqu'à atteindre un homme étendu sur  le dos. Un autre se tenait près de sa tête qu'il fracassa avec une pierre. Lorsqu'il eut frappé la tête de l'homme allongé, la pierre s'éloigna en roulant et il la récupéra. Il ne revint pas avant que la tête fracassée ne se fut reconstituée, puis il la brisa de nouveau. Je demandai une explication et ils me dirent de continuer mon chemin.
Nous atteignîmes un trou semblable à un fourneau qui était étroit en haut et large à sa base. Un feu crépitait sous cette cavité et ses hommes et femmes nus se trouvaient sur le sol. Les flammes jaillissaient sur eux de dessous. Lorsque le feu se rapprocha, ils furent élevés jusqu'à être sur le point de sortir. Lorsqu'il diminua, ils redescendirent vers le feu. Je leur demandai de m'expliquer et ils me dirent de continuer.

 

Nous continuâmes et atteignîmes une rivière de sang avec un homme qui se tenait dans cette rivière. Sur une rive il y avait un homme avec des pierrres posées devant lui. L' homme dans la rivière essayait de se rapprocher de la rive mais l'autre lançait une pierre contre lui et il était obligé de rebrousser chemin. Et la scène se répéta sans interruption. Je souhaitai une explication mais ils me dirent de continuer.

 

Nous avançâmes et atteignîmes un jardin verdoyant avec en son sein un arbre énorme, sous lequel il y avait un homme âgé et des enfants. Près de l'arbre se trouvait un homme qui entretenait un feu placé devant lui. Ils m' emmenèrent au sommet de l'arbre dans une maison plus belle que je n'en avais jamais vu. Il y avait des gens âgés et des jeunes à l'intérieur. Puis ils m'emmenèrent encore plus haut dans une maison encore plus belle. Je dis alors à mes compagnons : "Vous avez été avec moi toute la nuit, alors expliquez-moi ce que j'ai vu."

Ils répondirent : "Certainement ! L'homme que tu as vu avec la bouche percée était à l'origine d'un mensonge, qui s'est répondu sur terre à partir de lui. Il souffrira ainsi jusqu'au Jour de la Résurrection. Celui dont la tête était fracassée était un homme qui avait appris le Coran mais qui avait passé ses nuits endormi et ne s' était pas comporté en accord avec le Coran pendant la journée. Il souffrira ainsi jusqu'au Jour de la Résurrection. Les gens dans la cavité étaient des fornicateurs. L'homme que tu as vu dans la rivière pratiquait l'usure. L'homme âgé au pied de l'arbre c'était Abraham et les enfants autour de lui étaient les enfants de l'humanité. L'homme qui entretenait le feu c'était Mâlik, le Gardien de l'Enfer. La première maison était celle des croyants ordinaires et cette maison-ci est celle des martyrs. Je suis
Gibril et voici Mika'il.

 

Il leva la tête et je fis de même. Je vis un château semblable à un nuage et ils me dirent que c' était ma demeure. Je leur demandai de me laisser entrer dans ma demeure, ils répondirent que ma vie n'était pas encore achevée, mais que lorsque mon terme arriverait, j'entrerais dans ma demeure."

 

Le Prophète (Saw) a dit au sujet de la demande de secours contre le châtiment de l'Isthme ou de la Tombe : Quand l'un de vous finit le dernier tashahhud, qu'il cherche refuge auprès d' Allah contre quatre choses : contre le châtiment de Jahannam, le châtiment de la tombe, les épreuves de cette vie et de l'Au-delà, et les épreuves causées par le Dajjal."

 

Tout ceci montre que le châtiment de la tombe est sans nul doute véridique. Nous ajouterons ce qu' Allah dit à propos des deux châtiments, celui de l'Isthme et celui du Jour de la Résurrection :

 

Le feu auquel on les présente matin et soir et le Jour de la Résurrection : "Faites entrer la famille de Pharaon dans les plus durs tourments !" (Coran. 40/46)

 

Et aussi :

 

"Celui qui aura tourné le dos à Mes rappels et se sera refusé à M'évoquer par la pensée et par la parole, celui-là aura une vie pleine d'amertume et de gêne, et Nous le ferons venir aveugle au rassemblement du Jour de la Résurrection." (Coran. 20/124)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents