Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Le statut de l'abandon de la Prière

Publié par Baladislam sur 30 Janvier 2011, 23:07pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (144)

 

L'abandon de la prière avec abjuration et négation est une incrédulité et une dissidence de la communauté de l'Islam, selon l'unanimité des Musulmans. Or celui qui l'abandonne par pairesse et occupation par d'autres choses qui ne sont pas considérées comme excuse par la législation tout en croyant à sa prescription, est considéré par les traditions comme mécréant et on doit le tuer. Ces traditions sont:

 

1 -D'après Jaber le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Rien ne sépare l'homme de l'incrédulité que l'abandonne la prière.» Ce hadith est rapporté par Ahmad, Muslim, Abu Dawud, Tirmidhy et Ibn Maja.

 

2 -D'après Barida, le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Le pacte qui est entre nous et eux c'est la prière celui qui l'abandonne est devenu mécréant.» Ce hadith est rapporte par Ahmad et les' compilateurs des «Sunans».

 

3 -D'après 'Abdullah ben 'Amr bin 'As, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit en mentionnant la prière: «Celui qui observe la prière, elle lui servira de lumière de preuve évidente et de delivrance le jour de la résurrection. Mais celui qui la néglige, elle ne lui sera ni lumière, ni preuve ni délivrance au jour de la résurrection ou il sera rassemblé avec Pharaon, Coré, Haman et Ubay ben Khalaf.» Ce hadith est rapporté par Ahmad, Tabarany et Ibn Hibban sa chaine de transmission est bonne, puisque celui qui a négligé la prière va être avec les mécréants au jour dernier, cela prouve qu'il est lui aussi un mécréant.

 

Ibn Qayem a dit: «Celui qui néglige sa prière doit être occupé soit par son argent, soit par sa monarchie, soit par son pouvoir, soit par son commerce. Alors celui qui s'est occupé par sa monarchie sera avec pharaon, Celui qui s'est occupé par son pouvoir et son ministère, sera avec Haman et enfin celui qui s'est occupé par son commerce sera avec Ubay ben Khalaf.»

 

4 -Abdullah bin Chaqiq EI-'Uqayly a dit: «Les compagnons de Muhammad (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) ne considéraient comme acte provoquant l'incrédulité que la négligence de la prière.» Cette tradition est rapportée par Tirmidhy et Hakem qui l'a authentifié selon les conditions des deux Cheikhs (Bukhary et Muslem).

 

5-Muhammad bin Nasr EI-Mirwaziy a dit: J'ai entendu lshaq dire: «On a rapporté D'après le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) selon des chaines authentiques que celui qui néglige la prière est un mécréant.» C'était aussi l'avis des Ulémas depuis Muhammad (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu). Ils voyaient que celui qui néglige la prière intentionnellement et sans excuse jusqu'au passage de son temps, est un mécréant.

 

6 -Ibn Hazm a dit: On a rapporté d'après Omar, 'Abdurrahman bin 'Awf, Mu'adh bin Jabal, Abu Hurayra et d'autres compagnons: «Celui qui neglige une prière prescrite intentionnellement jusqu'au passage de son temps, est un mécréant apostat.» Personne n'a contredit ces compagnons. C'est ce que El-Mundhiry a rapporté dans son livre «El-targhib wa Eltarhib». Puis il a ajouté: Certains compagnons et ceux qui sont venus après eux ont décidé que celui qui néglige la prière intentionnellement jusqu'au passage de son temps est un mécréant. Parmi eux il y a Omar bin Khagab, 'Abdullah bin 'Abbas, Mu'adh bin Jabal, Jabir bin 'Abdullah et Abu darda (Que Dieu les agrée) parmi les Ulémas qui ne sont pas des compagnons il y a: Ahmad bin Hanbal, Ishaq bin Rahawy, Abdullah bin Mubarak, Nakh'y, EI-Hakem bin 'Utayba, Abu Ayub Es-Sikhtyany, Abu Dawud EI-Tayalisy, Abu Bakr bin Abi Chayba, Zuhair bin Harb et d'autres (que Dieu leur accorde sa miséricorde).

 

Quant aux hadiths qui ont déclaré qu'il faut le tuer sont:

 

1 -D'après Ibn 'Abbas, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Les principes de l'Islam et les bases de la religion sont trois. Celui qui néglige une est un mécréant licite à tuer: L'attestation qu'il n'y a aucune divinité qu'Allah, la prière prescrite et le jeune du mois de Ramadan.» Abu Ya'la a rapporté ce hadith selon une chaine bonne.

 

Dans une autre version: «Celui qui en néglige une, ne croit pas en Dieu et on n'accepte pas ses actes qu'ils soient prescrits ou surérogatoires et son sang et ses argents seront licites.»

 

2 -D'après Ibn 'Omar; le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Il m'a été ordonné de combattre les gens jusqu'à ce qu'ils témoignent qu'il n'est d'autre divinité que Dieu, qu'ils accomplissent la prière, et qu'ils payent la Zakat s'ils s'en acquittent, alors, ils préservent de moi leurs personnes et leurs biens à moins qu'ils ne transgressent la loi de l'Islam et Dieu, (Le Très Haut) les jugera en dernier ressort.» Ce hadith est rapporté par Muslim et Bukhary.

 

3 -D'après Umm Salama: Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «vous serez sous le pouvoirs de gouverneurs, alors vous approuverez leurs bonnes actions et vous reprouverez les mauvaises. Celui qui répugne les mauvaises actions sera affranchi du péché et celui qui les reprouve sera préservé quant à celui qui les approuve et les suit,sera lui aussi condamné» On lui a dit: «O Messager .de Dieu! Ne devrons-nous pas les combattre?» il répondu: «Non, tant qu'ils font la prière.» Ce hadith est rapporté par Muslim. En effet il a annoncé que ce qui empêche de tuer les tyrans c'est la prière.

 

4 -D'après Abu Said, 'Ali, étant au Yemen, a envoyé au Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) une «thuhayba» [quelque chose de précieux], alors il l'a partagé entre quatre personnes. Or un homme a crié: «O Messager de Dieu, Craint Dieu» il lui a répondu: «Malheureux, ne suis-je pas le meilleur de tous les habitants de la terre à craindre Dieu?» Une fois l'homme parti, Khaled bin El-Walid a dit: «O Messager de Dieu, Puis-je lui couper la tête?» il lui a répondu: «Non, il se peut qu'il exécute la prière.» Khalid a dit: «Nombreux sont les gens qui disent ce qui n'est pas au cœur», alors le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «je n'ai pas l'ordre de chercher dans les cœurs des gens ni de leur crever les ventres.» Ce hadith est le résumé d'un autre rapporté par Bukhary et Muslim. Nous pouvons tirer de ce hadith que la prière lui a empêché d'être tué. Ce qui prouve que la négligence de la prière nécessite la condamnation a mort.

 

L'Avis de certains Ulémas

 

Les Hadiths déjà cités prouvent dans leur apparence l'incrédulité et la condamnation à mort de celui qui néglige la prière mais beaucoup des Ulémas comme Abu Hanifa, Malek et Chafi'y, ont vu qu'il ne devient pas mécréant mais il sera libertin et on doit l'engager a revenir à Dieu, s'il ne se repentie pas on doit le tuer suivant les peines prescrites selon Malek, Chafi'y et d'autres.

 

De son coté, Abu Hanifa a dit: «il ne sera pas condamné à mort mais on doit lui appliquer la peine nécessaire pour le corriger et on le met en prison jusqu'à ce qu'il commence à exécuter la prière.» Ensuite ils ont interprété les hadiths qui prouvent son incrédulité en disant qu'ils sont pour celui qui néglige la prière avec abjuration en considérant son acte comme étant licite, puis ils les ont mis en opposition avec des textes comme le verset coranique suivant:

 

Dieu ne pardonne pas qu'on lui reconnaisse un associé hormis cette injure, il pardonne à qui il veut

 

Et comme le hadith de Abu Hurayra rapporté chez Ahmad et Muslim d'après le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Chaque Prophète a une invocation exaucée, or tout prophète s'est pressé pour la demander, quant à moi, je l'ai gardé pour qu'elle soit une intercession en faveur de ma nation le jour de la résurrection, et si Dieu le veut, chaque personne meurt n'ayant pas associé à Dieu un associé peut en profiter»

 

De même D'après lui, chez Bukhary: Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu)a dit: L'homme le plus heureux par mon intercession est celui qui dit: «II n'y a d'autre divinité que Dieu sincèrement du fond de son cœur»

 

Controverse à propos de celui qui néglige la prière

 

Subki a mentionné dans son livre «Tabaqat EI-Chafi'iye.» que Chafi'y et Ahmad (Que Dieu les agree) se sont controversés à propos de celui qui néglige la prière. Chafi'y a dit: «O Ahmad, vois-tu qu'il sera mécréant.» «Oui» lui répondit-il. Chafi'i dit: «S'il est mécréant comment peut-il se convertir a l'Islam?», «II dit: II n'y a de divinité que Dieu.» repondit Ahmad alors il lui a dit: «Cet homme n'a pas renié cette formule.» «il se convertie à l'Islam par l'exécution de la prière.» répondit Ahmad. Il lui a dit: «Eh bien la prière d'un mécréant est invalide et on ne décide pas qu'il est devenu musulman en s'appuyant sur cette prière» alors L'imam Ahmad a gardé le silence (que Dieu leur accorde sa miséricorde.).

 

Le commentaire de Chawkany

 

Chawkany a dit: «à vrai dire, il est un mécréant et on doit le condamner à mort. Quant à son incrédulité on a authentifié les hadiths portant sur le fait que le Législateur l'a nommé ainsi et a précisé que c' est la prière qui empêche de dire que c'est un homme mécréant, une fois que l'obstacle est éliminé et que la permission est établie, toutes les oppositions présentées ne sont pas valables, A notre tour, nous disons rien m'empêche que certains genres d'incrédulité peuvent profiter du pardon et de l'intercession, par exemple, certains péchés commis par les habitants de la Mecque, ont été considérés par Dieu comme étant des actes provoquant l'incrédulité. Du reste, le champ ici n'est pas libre pour les détails des interprétations où les gens sont tombés».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents