Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les actes obligatoires de la prière partie 2

Publié par Baladislam sur 28 Février 2011, 23:01pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (38)

 

5 -L'inclinaison:

 

Son obligation fait l'objet d'un accord: Dieu le plus haut dit:

 

O vous qui croyez,inclinez vous et prosternez vous...

 

Comment la réaliser?

 

L'inclinaison se réalise en se courbant de manière que les mains atteignent les genoux. L'aisance est très nécessaire comme l'indique le hadith de celui qui a mal exécuté sa prière: «Puis incline toi jusqu'à ce que tu te sentes à l'aise».

 

Abu Qatada a rapporté d'après le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Le pire des voleurs c'est celui qui vole de ses prières.» «Et comment vole-t-il, O Messager de Dieu, de sa prière?» lui demanda-t-on. «Il ne complète pas son inclinaison, répliqua-t-il, ni sa prosternation» dans une autre version: «II ne se met pas bien lors de l'inclinaison ou de la prosternation». Ahmad, Tabarini, Ibn Khuzayma et Hakem ont rapporté ce hadith. Hakem a dit: sa chaîne est authentique.

 

D'après Ibn Mass'ud El-badri, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «La prière dans laquelle l'homme n'accomplis pas bien son inclinaison ou sa prosternation n'aura pas sa récompense.». Les cinq ainsi que Ibn Khuzayma, Ibn Hibban, Tabarani et Bayhaqy ont rapporté ce hadith. Bayhaqy a dit: sa chaîne est authentique. Tirmidhy a dit: sa chaîne est bonne et authentique, tous les érudits, les compagnons et ceux qui les ont succédé ont admis cet avis.

 

D'après Hudhayfa il avait vu un homme prier sans bien se redresser, Il lui a dit: tu n'as pas accomplis ta prière et si tu meurs ta religion,sera différente de ce que Dieu a accordé à Muhammad (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu).» Bukhary a rapporté ce hadith.

 

6 -Le redressement après l'inclinaison avec aisance:

 

Abu Humayd a décrit la prière du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) en disant: «Quand il se redressait il se mettait à l'aise de manière que chaque vertèbre revienne à sa position normale». Bukhary et Muslim ont rapporté ce hadith.

 

Aïcha a dit: «Quand il se redressait, il ne se prosternait avant qu'il se mette à l'aise.» Muslim a rapporté ce hadith.

 

Le Messager de. Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Puis redresse toi de manière que tu te sente à l'aise.» Ce hadith fait l'objet d'un accord.

 

Abu Hurayra a rapporté d'après le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Dieu ne regarde pas la prière de celui qui ne se redresse pas bien entre l'inclinaison et la prosternation.» Ahmad a rapporté ce hadith. Mundhiry a dit: «sa chaine est bonne».

 

7. La prosternation:

 

Nous avons précédé ce qui indique qu'elle est obligatoire d'après le Coran. Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) l'a éclairé dans son explication à celui qui a mal exécuté Sa prière: «Puis prosterne toi de manière que tu te sentes à l'aise, et redresse toi de manière que tu te sentes à l'aise dans ta position, puis prosterne toi de manière que tu te sentes à l'aise».

 

La première prosternation, le redressement, puis la deuxième prosternation avec aisance, tout ceci est obligataire à chaque raka de la prière obligatoire et bénévole.

 

La limite de l'aisance:

 

II faut rester un petit moment après la disposition des organes, les ulémas l'ont détermine par le moment nécessaire pour réciter une glorification de Dieu.

 

Les membres utilisés dans la prosternation:

 

Les membres utilisés dans la prosternation sont: le visage les deux paumes, les deux genoux et les deux pieds.

 

Abbas bin Abdulmutalib, a entendu le Prophète, (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dire: «Lorsque l'individu prosterne, sept organes se prosternent avec lui: son visage, ses deux paumes, ses deux genoux et ses deux pieds». Tous à l'exception de Bukhary ont rapporté ce hadith.

 

D'après Ibn Abbas: «Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a reçu l'ordre de se prosterner sur sept organes sans rassembler ni cheveux ni vêtements: le front, les deux mains, les deux genoux et les deux pieds.»

 

Dans une autre version: «J'ai reçu l'ordre de me prosterner sur sept os: le front -en désignant son nez de sa main- les deux mains, les deux genoux et le bout des deux pieds.» Ce hadith fait l'objet d'un accord.

 

Dans une autre version: «J'ai reçu l'ordre de me prosterner sur sept sans rassembler ni cheveux ni vêtements: le front, le nez, les deux mains, les deux genoux et les deux pieds.» Muslim et Nasa'y ont rapporté ce hadith.

 

D'après Abu Humayd, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) stabilisait le front et le nez sur terre lorsqu'il se prosternait. Abu Dawud a rapporté ce hadith. Tirmidhy également et il l'a authentifié en disant: Tous les Ulémas font ainsi. C'est-a-dire l'individu se prosterne sur le front et le nez en même temps.

 

Cependant si l'individu se prosterne sur le front sans le nez,quelques ulémas disent que sa prière sera acceptée, mais d'autres disent que non, pas avant de stabiliser le nez aussi par terre.

 

8· L'installation dernière et la récitation du Tachahhud:

 

D'après les traditions prophétiques on connait qu'il s'asseyait et récitait la formule du Tachahhuq. Et qu'il avait dit à celui qui a mal exécuté sa prière: «lorsque tu te redresses après la dernière prosternation, tu t'assois un moment pour prononcer la formule du Tachahhud et ta prière sera enfin accomplie».

 

Ibn Qudama a dit: On avait rapporté d'après Ibn Abbas: «Avant que la formule du Tachahhud ne nous soit obligatoire, on disait: Salut sur Dieu avant ses adorateurs, salut sur Jibril, salut sur Mika'il. Alors le Prophète (sur lui la bénédiction la paix de Dieu) nous a dit: «Ne dites pas ainsi, mais plutôt: «à Dieu les salutations». Ceci indique que cette formule «Tachahhud» n'était pas obligatoire avant, mais elle le fut après.

 

La formule la plus correcte de Tachahhud:

 

La plus correcte formule est celle de Ibn Massud qui a dit: «Nous disions avant, Salut sur Dieu avant ses adorateurs.. Alors le Messager de Dieu nous dit: Lorsque vous vous asseyiez après la dernière prosternation ne dites pas, que la paix soit sur Dieu car c'est lui la paix mais dites: «à Dieu les salutations, les prières et les œuvres pieuses, le salut sur toi, O Prophète ainsi que la clémence de Dieu et ses bénédictions, Les salut soit sur les adorateurs vertueux de Dieu, j'atteste qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que Muhammad est son serviteur et son Messager». Si vous dites ceci, il revient à chaque adorateur pieux au ciel, dans la terre ou entre les deux puis choisissez ce que vous trouvez préférable parmi les invocations et invoquez Dieu».Les Ulémas ont rapporté ce hadith.

 

Muslim a dit: «Les gens se sont mis d'accord sur le Tachahhud de Ibn Massud parce que ses compagnons ne se contredisent pas tandis que les compagnons des autres se sont contredits.»

 

Tirmidhy, Khataby, Ibn Abdulbirr et Ibn el Mundhir ont dit: «Le Tachahhud de Ibn Massud est le meilleur, puis vient celui de Ibn Abbas qui a dit: Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) nous a appris Ie Tachahhud comme il nous a appris la prière; il disait: «Tous les compliments bénis, et les plus bonnes prieres sont à Allah, le salut sur toi, Ô Prophète ainsi que la clémence de Dieu et ses bénédictions. Le salut soit sur nous, sur les adorateurs vertueux de Dieu, j'atteste qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que Muhammad est son serviteur et son Messager». Chafi'y, Muslim, Abu Dawud et Nasa'y ont rapporté ce hadith.

 

Chafi'y. a dit: «On avait rapporte plusieurs hadiths concernant le Tachahhud, mais cellui là m'est le préférable.» Hafez a dit: «On avait demandé à Chafi'y: Pourquoi a-t-il choisi le Tachahhud de ibn Abbas,il a répondu: «D'après tout ce que j'ai entendu de Ibn Abbas comme authentique,je l'ai choisi sans contredire les autres qui sont corrects.»

 

Il y a un autre choisi par Malek; il l'a rapporte dans son livre Muwatta d'après Abdulrahman bin Abdulqari qu'il avait entendu Omar bin Khattab apprendre aux gens d'au-dessus de sa chaire «Les salutations a Dieu, l'honorabilité à Dieu, les prières bénies à Dieu, le salut sur toi, Ô Prophète ainsi que la clémence de Dieu et ses bénédictions. Le salut soit sur nous, sur les adorateurs vertueux de Dieu, j'atteste qu'il n'y a d'autre divinité qu'Allah et que Muhammad est son serviteur et son Messager».

 

Nawawy a dit: «Tous ses hadiths concernant le Tachahhud sont authentiques, mais le plus authentique c'est celui de Ibn Massud puis vient celui de Ibn Abbas.» . Chafi'y a dit: « Les deux sont acceptés,et recevront leurs récompenses. »

 

9 -La salutation dernière:

 

La salutation est obligatoire, ce qui la prouve c'est le dire et les actes du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu).

 

D'après Ali (que Dieu l'agrée); le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «La clef de la prière c'est la purification, son sacrement c'est la formule du takbir et son acte qui la rend licite c'est la salutation dernière». Ahmad, Chafi'y, Abu Dawud, Ibn Ma et Tirmidhy ont rapporté ce hadith. Tirmidhy a dit: «C'est le hadith le plus exact à ce propos, et le plus bon».

 

'Amer bin Sa'd a rapporté d'après son père: «Je voyais le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) faire la salutation dernière. À droite puis à gauche de manière qu'on pouvait voir la blancheur. de ses joues». Ahmad, Muslim, Nasa'y et Ibn Maja ont rapporté ce hadith.

 

Wa'il bin Hajr a dit: «J'ai fait la prière avec le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), il faisait la salutation en tournant la tète a droite en disant: «Que la paix, la miséricorde et la bénédiction d'Allah soient sur vous» puis à gauche en disant de même». El Hafez bin Hajar a dit dans son livre «Bulugh EI-maram»:«Abu Dawud l'a rapporté selon une chaine authentique».

 

L'obligation de la première et la recommandation de la seconde:

 

La plupart des Ulémas trouvent que la première salutation (celle de droite) est obligatoire tandis que la seconde est recommandée. Ibn El Mundhr a dit: «Les Ulémas se sont mis d'accord sur le fait que la prière accomplie avec une seule salutation (à droite) est acceptée.»

 

Ibn Qudama a dit dans son livre «Muglini»: «Le récit d'Ahmad n'eclaire pas qu'il est obligatoire de faire la deuxième salutation, il a plutôt dit: Les deux salutations sont plus authentiques de ce qu'on a rapporte d'après le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), alors on peut expliquer de ceci qu'elles sont légales et non pas obligatoires.

 

Une autre version pour cet avis: « Je préfère les deux salutations». Aïcha, Salama lbn l-Akwa et Sahl bin Sa'd ont vu le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) accomplir une seule, et les émigrants faisaient de même».

 

En fait ce qu'on a mentionné rassemble les nouvelles et les dires des compagnons, on peut tirer qu'il est légal et même une tradition prophétique de faire deux salutations mais ce qui est obligatoire c'est une seule.

 

Le récit de Ibn El-Mundhr fait preuve sur l'unanimité de cette salutation.

 

Nawawy a dit: «La doctrine de Chafi'y et la plupart des ulémas prouvent qu'il est de la sunna de faire deux salutations».

 

De même Malek et d'autres ont dit: «II est de la sunna de faire une seule salutation». Ils ont tiré leur preuve des hadiths faibles qui ne sont pas authentiques. Si l'un de ces hadiths est juste, il fait preuve qu'il est permis. et non pas obligatoire de faire une seule salutation.

 

Cependant les Ulémas ont décidé à l'unanimité qu'il est obligatoire de faire une seule salutation et permis d'en faire deux.

 

En outre si l'individu accomplit une seule il lui est recommandé de regarder devant lui sans tourner le visage, mais s'il en accomplit deux, il doit les faire en tournant le visage à droite et à gauche de manière qu'on puisse voir sa joue de son coté. S'il les accomplit autrement d'une manière inexacte, sa prière est comptée mais la perfection de sa manière lui est manquée.»

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents