Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les anniversaires sont des innovations

Publié par Baladislam sur 21 Décembre 2011, 23:05pm

Catégories : #Rappels sur les pêchés

fond islam (165)

 

Parmi les actes réprouvés: les cérémonies d’anniversaires, qu’elles soient en l’honneur du Prophète ou autre personne; car le Prophète ne l’a jamais fait, ni les califes bien guidés, ni les autres compagnons (qu’Allah les agrée tous) ni leurs pieux successeurs des trois premiers siècles, au sujet desquels le Prophète a dit:«Les meilleures personnes sont celles de mon siècle, puis de celui qui le suit, puis de celui qui le suit.»

 

Donc ce sont les trois meilleurs siècles de l’islam.

 

Ces cérémonies n’ont été inventées qu’au quatrième siècle de l’islam et suivants, sous la dynastie des Fâtimides et autres sectes chiites ; puis ensuite certains Sunnites les ont imités, par ignorance et en suivant aveuglement les innovateurs.

 

C’est donc une obligation de mettre en garde contre ces actes car ce sont des innovations blâmables au sujet desquelles le Prophète a dit: «Prenez garde aux actes innovés ! Car toute innovation est une hérésie, et toute hérésie est un égarement » (Nassai sahih)

 

Et aussi: «Quiconque innove dans notre religion ce qui n’en fait pas partie, alors son acte est rejeté.» (c’est à dire non accepté) (Boukhari et Mouslim)

 

Et encore: «Quiconque accomplit un acte ne faisant pas partie de notre religion, alors son acte est rejeté !» Mouslim

 

Il disait dans ses sermons: «La meilleure des paroles est la parole d’Allah, la meilleure des voies à suivre c’est la voie de Mouhammad (Paix et Salut pour lui) et les pires oeuvres sont les innovations, et toute hérésie est un égarement.» (Mouslim d’après Jabir ibn ‘Abdillah (qu’Allah les agrées)

 

En effet les cérémonies d’anniversaires constituent un intermédiaire vers l’excès et l’exagération, et peuvent mener à l’association. Il faut donc avertir les gens, leur conseiller de pratiquer correctement la Sounnah et d’abandonner tout ce qui s’y oppose.

 

Cheîkh ‘Abdel-‘Aziz Ibn’Abdi-llâh ibn Baz

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents