Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les débuts de la prophétie

Publié par Baladislam sur 22 Juin 2011, 22:03pm

Catégories : #La Création du monde

fond islam (121)

 

Dix siècles après Adam, des divergences éclatèrent entre les hommes et Allah envoya des Messagers pour y remédier. Ibn Abbas (t) dit à ce sujet : « Entre Noé et Adam, il y eut dix générations qui étaient toutes dans la religion de vérité. Il y eut ensuite divergence entre les gens et Allah envoya alors les Prophètes comme annonciateurs et avertisseurs » Al Mustadrak alas Sahîhain, vol. 2, p. 596, hadith n° 4009.

 

Le premier des messagers est Noé (u), comme le confirme ce passage du Qur’an :

 

Nous t’avons fait une révélation comme Nous fîmes à Noé et aux prophètes après lui. Et Nous avons fait révélation à Abraham, à Ismaël, à Isaac, à Jacob, aux Tribus, à Jésus, à Job, à Aaron et à Salomon, et Nous avons donné le ZAbûr à David 4 An-Nissâ, 163.

 

Allah a cité nommément certains de ces messagers dans le noble Qur’an, comme dans les passages suivants :

 

Tel est l’argument que Nous inspirâmes à Abraham contre son peuple. Nous élevons en haut rang qui Nous voulons. Ton Seigneur est Sage et Omniscient. Et Nous lui avons donné Isaac et Jacob et Nous les avons guidés tous les deux. Et Noé, Nous l’avons guidé auparavant, et parmi la descendance (d’Abraham) (ou de Noé), David, Salomon, Job, Joseph, Moïse et Aaron. Et c’est ainsi que Nous récompensons les bienfaisants. De même, Zacharie, Jean-Baptiste, Jésus et Elie, tous étant du nombre des gens de bien. De même, Ismaël, Elisée, Jonas et Lot. Chacun d’eux, Nous l’avons favorisé par dessus le reste du monde. De même, une partie de leurs ancêtres, de leurs descendants et de leurs frères et Nous les avons choisis et guidés vers un chemin droit 6 Al An’âm, 83-87.

 

Dites : “Nous croyons en Allah et en ce qu’on nous a révélé, et en ce qu’on a fait descendre vers Abraham et Ismaël et Isaac et Jacob et les Tribus, et en ce qui a été donné à Moïse et à Jésus, et en ce qui a été donné aux prophètes, venant de leur Seigneur : nous ne faisons aucune distinction entre eux. Et à Lui nous sommes soumis” 2 Al Baqara, 136.

 

Et Ismaël, Idris et Zul-Kifl qui étaient tous endurants 21 Al Anbiyâ, 85.

 

Il est à noter qu’il existe des messagers dont le Qur’an ne nous a pas raconté l’histoire, comme l’illustre ce passage :

 

Et il y a des messagers dont Nous t’avons raconté l’histoire précédemment, et des messagers dont Nous ne t’avons point raconté l’histoire 4 An-Nissâ, 164.

 

Allah (I) envoyait les messagers et les prophètes de temps à autre afin qu'ils ramènent les hommes à la pratique de l’unicité de leur Seigneur et à Son adoration. Tous, du premier au dernier messager, ont pour point commun l’appel à l’unicité d’Allah, qui consiste à adorer exclusivement Allah par le cœur, la parole et l’action, et renier tout autre objet d’adoration en dehors d’Allah. Aussi, Allah dit :

 

Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: “Adorez Allah et écartez-vous du Tagut”. Alors Allah en guida certains, mais il y en eut qui ont été destinés à l’égarement. Parcourez donc la terre, et regardez quelle fut la fin de ceux qui traitaient [Nos messagers] de menteurs

16 An-Nahl, 36.

 

Quant aux législations et aux obligations par lesquelles on pratique l’adoration, elles sont différentes. Il arrive qu’il soit imposé à l’un d’eux ce qui n’est pas imposé aux autres, ainsi Allah l'éprouve. C’est dans ce sens qu’il faut comprendre le verset suivant :

 

À chacun de vous Nous avons assigné une législation et un plan à suivre. Si Allah avait voulu, certes Il aurait fait de vous tous une seule communauté. Mais Il veut vous éprouver en ce qu’Il vous donne. Concurrencez donc dans les bonnes œuvres 5 Al Mâidah, 48.

 

Il en fut ainsi jusqu'à ce que les messages célestes soient clôturés avec l’avènement de Muhammad (r), envoyé à l’humanité tout entière. Allah dit à ce propos :

 

Muhammad n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le messager d’Allah et le dernier des prophètes 33 Al Ahzâb, 40.

 

Aussi, les messagers d'Allah invitaient entre autres les hommes à croire en l’existence d’un Dieu unique, créateur et organisateur de toute chose, qui est adoré exclusivement et à qui on demande secours. Cette croyance procure à l’homme le bien-être de l’esprit, la quiétude de l’âme et la tranquillité. C’est ce que notre Seigneur a expliqué à Son prophète (r) en disant :

 

Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers 21 Al Anbiyâ, 107.

 

Pour être convaincus que le bonheur appartient à ceux qui ont foi en Allah et au message qu’Il a envoyé, il suffit d’examiner l’état des sociétés qui nient l’existence du Créateur et méconnaissent Sa législation. Ces gens vivent dans l’embarras, lanxiété et le désarroi spirituel ; c’est ainsi qu’ils ont recours aux drogues, à l’alcool et aux sédatifs pour essayer de combler le vide spirituel dans lequel ils vivent. Plus grave encore, certains vont jusqu’au suicide. Qu’Allah nous en préserve. Ils ne savent pas que le bonheur ne réside pas dans ces choses-là, car le bonheur qu’on croit y trouver ne peut être qu'éphémère et incomplet. C’est comme lorsqu’on boit de l’eau salée pour désaltérer sa soif, cette dernière ne va, au contraire, faire qu’augmenter. Croire en l’existence du Créateur , faire preuve de soumission, docilité et humilité devant Lui, et suivre Ses enseignements suffisent pour résoudre tout cela et parvenir au bonheur réel, et à la quiétude.

 

Tiré du livre Le début et la fin du monde

de Abdou Rahman ibn Abdoul Karim

Traduit de l’arabe par Mounchili Nsangou Adam

Editions ASSIA

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents