Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les Djinns et les démons

Publié par Baladislam sur 9 Mai 2012, 22:00pm

Catégories : #La foi en Islam

     Fond coran et paysages (34)

 

Puisque nous sommes en train de détailler le deuxième pilier de la foi du croyant, «La croyance aux Anges, le salut soit sur eux», nous avons trouvé opportun de parler des Djinns et de démons. Car la croyance en eux fait partie également de la foi du croyant. N'appartiennent-ils pas au monde des mystères qu'il est recommandé à tout croyant de croire en eux et de faire foi aux paroles du Seigneur et du Prophète à leur sujet.

 

C'est parce que nous désirons élagir les horizons du croyant que nous affectons à ce sujet une étude à part. En fait, cette étude n'était pas indispensable pour les deux raisons suivantes:

 

Premièrement: Celui qui croit en Allah Tout Puissant, en Son savoir. Sa puissance et Sa sagesse n'hésite pas à croire en tout ce que le Seigneur raconte à propos des choses mystérieuses et des choses évidentes et notamment au sujet d'une affaire pareille confirmée par Allah dans des dizaines de versets coraniques.

 

Deuxièmement: Les preuves logiques utilisées comme argumentation pour la croyance aux Anges, le salut soit sur eux sont les mêmes qui seront citées pour confirmer l'existence des Djinns et des Démons.

 

Nous pouvons les résumer comme suit:

Les créatures sont de deux sortes:

- des créatures mystérieuses, cachées.

- des crétures évidentes, visibles.

 

Si l'homme se trouve dans un endroit, il ne peut se trouver dans aucun autre lieu; tout ce qu'il ne voit pas, n'entend pas et ne le sent pas parce qu'il est loin de lui, lui est un mystère; s'il croit en lui, il serait croyant au monde du mystère.

 

Pour parvenir à cette croyance, nous avons recours aux traces et aux récits véritables.

 

Si nous trouvons une quelconque tracée, l'homme devient force de croire à ce mystérieux même s'il ne le voit pas, ne l'entend pas et ne l'appréhende par aucun de ses sens qui sont l'outil d'acquisition des connaissances.

 

En outre, s'il lui provient d'une source sûre, une chose possible et si celle-ci est appuyée par un grand groupe d'hommes qui ne peuvent comploter pour mentir, il croirait à ces récits et ne douterait pas de leur authenticité; au contraire, celui qui n'y croirait pas manquerait de raison et nuirait à l'honneur et la dignité de son humanité.

 

Puisque le croyant doit sa croyance aux Anges qui appartiennent au monde invisible à ces deux preuves, pourquoi ne croirait-il pas au monde des Djinns et des Démons, les créatures cachées les plus proches des Anges, le salut soit sur eux.

 

Les preuves sur l'existence des Djinns et des Démons

 

Nous citerons ci-après les preuves- confirmant l'existence des Djinns et des Démons. Elles se divisent, à l'instar de celles utilisées pour confirmer l'existence des purs Anges, en deux catégories:

A- Les traces

B- Les récits.

 

A- Les traces

 

Les traces désignant l'existence des Djinns et des Démons sont nombreuses mais il nous suffit de citer ce qui suit:

 

1- L'épilepsie qui existe de tout temps et dans tous les endroits depuis le début de la vie.

 

Nous désignons par épilepsie la maladie causée par les esprits malins, ceux des démons. Cette maladie est différente de celle qui est due aux mauvais maux car ceux-ci peuvent être traités par les médicaments appropriés. Quant à l'épilepsie dû aux esprits malins, la médecine moderne est toujours incapable de la guérir.

 

C'est une des traces des Djinns et des Démons et une preuve confirmant sur leur existence.

 

2- Les Djinns parlent par l'intermédiaire de la personne à laquelle ils se mêlent; ils informent cette personne-là de choses qu'elle ne connaît point allant jusqu'à s'exprimer en langues qu'elle ignore complètement.

 

3- La sortie des Djinns de la personne à laquelle ils se mêlent grâce aux incantations proférées par les bons esprits, les âmes pures ou grâce aux esprits hypocrites de quelques humains alliés et assistants des Démons.

 

Une fois le Djinn sorti, il ne retourne plus à l'épileptique parce que l'incantateur l'aurait menacé. Ce sujet pourrait causer la surprise des uns qui refuseraient d'y croire mais la réalité la prouva et ne laissa aucun doute.

 

4- Certains Djinns apparaissent à des personnes et parlent avec elles. Tout homme qui nie ces traces feraient preuve de stupidité et d'ignorance ou d'orgueil déplacé, que la raison n'approuve point.

 

5- Les crimes commis par des hommes, tels que l'homosexualité, l'apostasie, l'homicide, le vol, la boisson des alcools, la mécréance, la désobéissance, le mensonge et la violation des promesses.

 

En un mot, touts les crimes incompatibles avec l'innéité humaine, les décrets divins et les lois internationales sont, sans aucun doute, des traces des Démons car ceux-ci les embellissent aux yeux des hommes et tentent ces derniers afin qu'ils les commettent. Leur but est de corrompre leur âme autour de laquelle sont axés son bonheur et son malheur dans l'au-delà. Les Démons corrompent les âmes des gens à l'instar des microbes qui corrompent leurs corps.

 

Pureté au Seigneur! Si l'on dit à un malade:

 

- O frère, la cause de ta maladie est tel ou tel microbe, utilise tel médicament et tu seras guéri avec la permission d'Allah.

 

Ce malade n'hésiterait pas à nous croire et s'exécuterait sur le champ. Il prendrait le médicament désigné même s'il n'avait pas vu les microbes, ni les avait sentis avec un de ses sens.

 

Il nous crut à cause de la trace laissée par le microbe, à savoir la maladie qui mine son corps et le fatigue de plus en plus.

 

Mais si on lui dit:

 

- Ton âme est malade, et c'est pour cela que tu aimes le mensonge, la trahison et que tu désires commettre des crimes, tu as un penchant pour l'hypocrisie. La cause de la maladie de ton âme est le Démon, utilise telle et telle chose et tu guériras avec la permission d'Allah. Il s'écriera et refusera de nous croire.

 

Et pourtant les deux maladies ont une seule preuve, les traces désignant soit la maladie du corps, soit celle de l'âme; mais il ne croira point à la cause de la dernière maladie, prouvant l'existence * du Démon qui jeta le doute dans l'esprit de l'homme afin de renier tout ce qu'on lui dira à son sujet.

 

B- Les récits

 

Les récits divins et prophétiques authentiques désignant l'existence des Djinns et des Démons sont extrêmement nombreux. Nous en citons quelques-uns:

 

1- LES RECITS D'ALLAH TOUT PUISSANT

 

Les récits d'Allah Tout Puissant confirmant l'existence des Djinns et de Démons sont diversifiés.

 

Il dit à propos de la création des hommes et des Djinns:

 

Il a créé l'homme d'argile, comme la poterie; II a créé les Djinns d'un feu pur

Coran LV, 14-15

 

La raison pour laquelle II a créé les hommes et les Djinns est la suivante:

 

Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils m'adorent. Je n'attends aucun don de leur part. Je ne désire pas qu'ils me nourrissent. Dieu est le Dispensateur de tous les biens

Coran LI, 56-58

 

Dans un autre verset, le Seigneur décrit l'obéissance des Anges à ses ordres, la désobéissance d'Iblis et interdit de prendre Iblis et sa descendance comme maître.

 

Lorsque nous avons dit aux anges: «Prosternez-vous devant Adam!», il se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui était au nombre des Djinns et qui se révolta contre l'ordre de son Seigneur. Les prendrez-vous, lui et sa descendance, comme maître en dehors de moi, alors qu'ils sont vos ennemis? Quel mauvais échange ce serait pour les injustes!

Coran XVIII, 50

 

Puis II décrivit dans un verset la création de l'homme, son modelage puis raconta comment il ordonna à ses Anges de se prosterner devant lui; mais Iblis s'y refusa et mérita le blâme du Seigneur. Iblis s'excusa pour son agir mais ne fit qu'aggraver son péché; le Seigneur le chassa du Paradis et l'éloigna, lui et ceux qui le suivent, par le supplice de la Géhenne:

 

Oui, nous vous avons créés et nous vous avons modelés; puis nous avons dit aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam». Ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis, car il n'a pas été de ceux qui se sont prosternés. Dieu dit: «Qu'est-ce qui t'empêche de te prosterner, lorsque je te l'ordonne?» Il dit: «Je suis meilleur que lui. Tu m'as créé de feu et tu l'as créé d'argile». Dieu dit: «Descends d'ici! Tu n'as pas à te montrer orgueilleux en ce lieu. Sors! Tu es au nombre de ceux qui sont méprisés!» II dit: «Accorde-moi un délai jusqu'au Jour ou ils seront ressuscites». Dieu dit: «Oui ce délai t'est accordé». II dit: «A cause de l'aberration que tu as mise en moi, je les guetterai sur ta voie droite, puis je les harcèlerai, par-devant et par derrière, sur leur gauche et sur leur droite. Tu ne trouveras, chez la plupart d'entre eux, aucune reconnaissance». Dieu dit: «Sors d'ici, méprisé, rejeté! Je remplirai la Géhenne de vous tous et de tous ceux qui t'auront suivi»

Coran VII, 11-18

 

Le verset qui suit indique que les Démons des Djinns et ceux des humains se suggèrent les uns aux autres des paroles illicites et mensongères en vue d'égarer les hommes et semer entre eux la discorde:

 

Des hommes démoniaques et des djinns qui se suggèrent les uns aux autres le clinquant des paroles trompeuses

Coran VI, 112

 

Le Seigneur décrit les bienfaits accordés à son serviteur et son messager, Salomon le salut soit sur lui, qui avait à son service les Djinns et les Démons à l'ordre du Seigneur; en effet, Salomon leur assigna différentes fonctions:

 

Certains Djinns étaient à son service avec la permission de son Seigneur. -Nous aurions fait goûter le châtiment du brasier à quiconque, parmi eux, se serait écarté de notre ordre-. Ils fabriquaient pour lui ce qu'il voulait: des sanctuaires, des statues, des chaudrons grands comme des bassins et de solides marmites

Coran XXXIV, 12 -13

 

Dans un autre verset, II dit:

 

Les Démons bâtisseurs ou plongeurs et d'autres encore, enchaînés deux à deux: «Voici notre don: dispense-le et garde-le sans compter

Coran XXXVIII, 37-39

 

Nous citerons ci-après le verset dans lequel le Seigneur parle des Djinns qui effectuèrent la prière du matin avec le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, à Batn Nakhia (un endroit entre la Mecque et Ta'ef) puis retournèrent à leur communauté, les exhortant à croire au Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, et les avertissant du supplice qui serait leur châtiment pour n'avoir pas cru:

 

Lorsque nous avons amené devant toi une troupe de Djinns pour qu'ils écoutent le Coran et qu'ils furent présents, ils dirent: «Ecoutez en silence!» et, quand ce fut terminé, ils retournèrent en avertisseurs auprès de leur peuple. Ils dirent: «O notre peuple! Nous venons d'entendre la lecture d'un Livre révélé après Moïse: il confirme les précédents; il guide vers la Vérité et vers un chemin droit. O notre peuple! Répondez à l'Apôtre de Dieu! Croyez en lui! Dieu vous pardonnera une partie de vos péchés et il vous préservera d'un châtiment douloureux»

Coran XL VI, 29-31

 

Le Seigneur donna l'ordre au Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, de rapporter ce qui lui avait été révélé, que les Djinns écoutèrent sa récitation, qu'il y eut entre les Djinns des conversations étranges contenant des réalités grandioses sur les Djinns, leurs fois, leurs œuvres et leurs états:

 

Dis; «II m'a été révélé qu'un groupe de Djinns écoutaient; ils dirent ensuite: «Oui, nous avons entendu un Coran merveilleux. Il guide vers la voie droite; nous y avons cru et nous n'associerons jamais personne à notre Seigneur»

Coran LXXII, 1-2

 

Le Tout Puissant ordonna de chercher la protection contre le Démon dans trois versets dont nous citons:

 

Quand une tentation du Démon t'incite au mal, cherche la protection de Dieu, car il est celui qui entend et qui sait tout

Coran VII, 200

 

Lorsque tu lis le Coran, demande la protection de Dieu contre le Démon maudit. Le Démon n'a aucun pouvoir sur les croyants ni sur ceux qui se confient en leur Seigneur. Son pouvoir s'exerce seulement contre ceux qui le prennent pour maître et qui sont polythéistes

Coran XVI, 98-100

 

et aussi

 

Dis: «Je cherche la protection du Seigneur des hommes., Roi des hommes. Dieu des hommes, contre le mal du tentateur qui se dérobe furtivement; contre celui qui souffle le mal dans les cœurs des hommes, qu'il soit au nombre des Djinns ou des hommes!»

Coran CXIV, 1-6

 

2- LES RECITS DU PROPHETE, QU'ALLAH LE BENISSE ET LE SALUE

 

Nombreux sont les récits dans lesquels le Prophète parie du compagnon parmi les Djinns qui est chargé de tout homme:

«Chacun des hommes a un compagnon parmi les Djinns qui en a la charge.

- Et Toi, O Messager d'Allah? demanda-t-on.

- Moi aussi, j'en ai un mais Dieu m'a aidé afin qu'il embrasse l'Islam. Aussi ne m'ordonne-t-il que du bien». Ce hadith est rapporté par Moslim.

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, raconte que le Démon entre avec l'homme chez lui et partage avec lui son manger et son boire.

 

Moslim rapporte le hadith relatif: «Si l'homme entre dans sa maison et invoque Allah dès son arrivée et au moment de se mettre à table, le Démon dira à ses enfants et les Démons qui les accompagnent: - Vous ne pouvez ni demeurer dans cette maison ni y manger. Mais si l'homme entre et n'invoque point le Seigneur à son entrée, le Démon dira: Vous êtes arrivé à l'endroit où vous passerez la nuit; s'il n'invoque pas le Seigneur au moment de se mettre à table, il dira: - Vous pouvez demeurer dans cette maison et y manger» Rapportés par Moslim.

 

Le Prophète. qu'Allah le bénisse et le salue, avertit les croyants de ne jamais dormir la main portant des traces de nourriture car elles-ci attireraient le Démon qui viendrait lèche main et lui porterait préjudice: «Le Démon est sensible et lécheur, méfiez-vous de lui. Quiconque dort portant à la main de la graisse et souffre d'un malheur, il ne doit que se blâmer lui-même».

 

Il répondit également aux Djinns qui lui demandaient de la nourriture: «Tout os sur lequel est mentionné le nom d'Allah et que détient l'un d'entre eux est plus abondant en viande et toute crotte constitue l'aliment de leurs montures».

 

C'est la raison pour laquelle le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, interdit de se torcher avec les os et les crottins.

 

Il disait lors de sa prière nocturne: «Un djinn vint à moi hier en vue de rompre ma prière; mais le Seigneur m'accorda le dessus sur lui et je voulus l'attacher à un des poteaux de la mosquée jusqu'à votre réveil le lendemain matin afin que vous le voyez tous...» (Rapporté par Al-Boukhari).

 

le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, recommanda à sa communauté d'implorer le Seigneur un bienfait lorsqu'elle entend le cri du coq et demande la protection contre le Démon quand elle entend le braiment de l'âne: «Si vous entendez le cris de coqs, demandez un bienfait du Seigneur car ils ont vu un Ange; mais si vous entendez le braiment de l'âne, demandez Sa protection contre le Démon car l'âne a vu un Démon» (Rapporté par Al-Boukhari).

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, inclut également dans ses instructions relatives à la politesse le hadith rapporté par Al-Boukhari: «Le bâillement est une œuvre du Démon».

 

Pour guider sa nation vers les moyens susceptibles de repousser les tentations du Démon le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit: «Le Démon vient vers l'un d'entre vous et dit: - Qui a créé telle chose? Qui a créé telle autre chose? jusqu'à demander qui a créé ton Seigneur?. Arrivé a ce stade, le serviteur doit rechercher la protection du Seigneur et en finir» (Rapporté par Al-Boukhari).

 

Il dit aussi: «Lorsque la nuit tombe, rassemblez vos garçons car c'est à ce moment que les Démons se déploient» (Rapporté par Al-Boukhari).

 

L'obligation de croire aux Djinns et aux Démons

 

Compte tenu des preuves logiques et effectives que nous avons données, la croyance aux Djinns et aux Démons devint une obligation, voire une partie essentielle de la foi du croyant.

 

Toute foi qui réfute la croyance aux Djinns et aux Démons serait une déclaration d'incrédulité qui n'a rien à voir avec les lois islamiques car elle serait en train d'exclure la Raison et ses croyances élémentaires, de traiter les récits du Seigneur et du Prophète de mensongers.

 

Renseignements divers sur les Djinns et les Démons

 

Nous citerons ci-après quelques renseignements divers concernant les Djinns et les démons en vue de confirmer le principe de la croyance à leur existence et pour mettre le lecteur au courant des différentes caractéristiques de ces créatures invisibles vivant loin de Livre d'Allah et de la Tradition de Son Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue.

 

1- La matière de la création des Djinns.

 

Le Djinn est une créature faite à partir de feu. Sa création précéda celle de l'homme conformément au verset suivant:

 

Nous avons créé l'homme d'une argile, extraite d'une boue malléable. Quant aux Djinns, nous les avions créés, auparavant, du feu de la fournaise ardente

Coran XV, 26-27

 

Peut-on dire que la création des Djinns et de leur descendance est régie par les mêmes règles que celles qui régissent la création d'Adam et sa descendance?.

 

2- Pourquoi le Djinn fut ainsi nommé?

 

Le mot «Djinn» désigne en arabe l'invisibilité. Le Seigneur dit à propos du Djinn démoniaque:

 

Lui et sa cohorte vous voient alors que vous ne les voyez pas

Coran VII

 

3- Le besoin de manger.

 

Les Djinns ont besoin de nourriture à l'instar des animaux et des plantes qui recquièrent des aliments adéquats. Ces dires sont confirmés par les hadiths suivants: «Tout os sur lequel le nom d'Allah est mentionné tombe entre leurs mains, il sera plus abondant en chair» (déjà mentionné).

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, interdit aux croyants de se torcher avec les os car: «Ils sont les aliments de nos frères Djinns».

 

Il interdit aussi de manger et de boire de la main gauche car «Satan mange et boit de la main gauche» (déjà mentionné).

 

Ces hadiths authentiques rapportés par Al-Boukhari et Moslim confirment que les Djinns et les Démons mangent et boivent car ils ont besoin de nourriture nécessaire à leur être et la nature que leur Seigneur leur créa.

 

4- La reproduction des Djinns.

 

La reproduction des Djinns et des Démons se fait conformément à la nature de la création et à une règle prescrite, donna lieu à une descendance à l'instar de la reproduction des autres créatures vivantes mais en fonction de la règle que le Seigneur leur avait prescrite.

 

Cette vérité fut confirmée par le Coran et surtout dans les versets suivants:

 

Le prendrez-vous, lui et sa descendance, comme maîtres en dehors de moi, alors qu'ils sont vos ennemis? Quel mauvais échange ce serait pour les injustes?

Coran XVIII, 50

 

Le Seigneur interdit donc de prendre Ibliss et sa descendance comme maîtres puisqu'il dit:

 

Lorsque nous avons dit aux Anges: «Prosternez-vous devant Adam!», ils se prosternèrent, à l'exception d'Iblis qui était au nombre des Djinns et qui se révolta contre l'ordre de son Seigneur

Coran XVIII, 50

 

En outre, Moslim rapporte dans son Sahih que le Démon partage le manger, le boire et le lit de l'homme si celui-ci ne prononce pas le nom d'Allah lorsqu'il mange, boit ou jouit de sa femme.

 

C'est pourquoi le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit:

 

«Si un homme dit quand il s'approche de sa femme: Au nom d'Allah, Seigneur.protège-nous du Démon et protèges -en ce que tu nous a accordé, si ensuite leur union donne une progéniture, le Démon ne lui nuira point» (Rapporté par Al-Boukhari et Moslim).

 

5- Les différences entre les Djinns et les Démons.

 

Les Djinns sont très différents des Démons. Pour éclaircir ce fait, il conviendrait de préciser que les créatures supérieures se divisent en quatre catégories: les Anges, les Humains, les Djinns et les Démons.

 

Les Anges constituent un monde spirituel autonome doté de ses propres caractéristiques, ses attributs et ses états.

 

Nous avons déjà détaillé la réalité de ce noble monde supérieur.

 

Les Djinns se subdivisent en deux sortes: Les Démons dont on n'espère aucun bien; les Djinns qui sont soit bons, soit maléfiques; à l'instar des hommes, ils se répartissent en obéissants et en désobéissants, en croyants et en incrédules. Pourtant à l'origine, les Démons étaient des Djinns, plus précisément, Iblis faisait partie des Djinns selon le verset coranique:

 

à l'exception d'Iblis qui était au nombre des Djinns et qui se révolta contre l'ordre de son Seigneur

Coran XVIII, 50

 

Lorsque Iblis devint démoniaque, fut chassé de la miséricorde divine et n'effectua plus de bonnes actions, toute sa descendance fut comme lui, maléfique par hérédité.

 

Citons pour exemple le fait que le serpent ne donne comme progéniture que des serpents. Aucun changement ne sera introduit à sa lignée afin qu'il donne la vie à des enfants sans venin ni hypocrisie.

 

Tout Djinn ou homme qui devient hypocrite, se révolte et n'effectue plus de bonnes œuvres est un Démon.

La preuve en est le verset coranique suivant:

 

Des hommes démoniaques et des djinns qui se suggèrent les uns aux autres le clinquant des paroles trompeuses

Coran VI,112

 

D'autres Djinns sont vertueux selon le verset qui dit:

 

Certains d'entre nous sont justes tandis que d'autres ne le sont pas

Coran LXXII, 11

 

Le Seigneur Tout Puissant dit avoir créé les Djinns et les hommes afin qu'ils L'adorent et Lui obéissent:

 

Je n'ai créé les Djinns et les hommes que pour qu'ils m'adorent. Je n'attends aucun don de leur part. Je ne désire pas qu'ils me nourrissent. Dieu est le Dispensateur de tous les biens; il est le Maître inébranlable de la force

Coran LI, 56-58

 

Dans la sourate de la vache, le Seigneur Tout Puissant indique que le Démon ordonne des turpitudes:

 

Le Démon vous menace de la pauvreté; il vous ordonne des turpitudes. Dieu vous promet un pardon et une grâce

Coran II, 268

 

Il dit aussi que le Démon égare celui qui le suit et le guide vers le châtiment de la Fournaise.

 

Tel, parmi les hommes, discute au sujet de Dieu sans détenir aucune science; il suit tout démon révolté dont il est écrit: «II égare quiconque le prend pour maître et le dirige vers le châtiment de la flamme brûlante»

Coran XXII, 3-4

 

On ne peut espérer aucun bien de ce genre de Djinns démoniaques, tels que Iblis, les malédictions d'Allah soient sur lui.

 

6- Les Djinns et les démons changent-ils de forme?

 

Il n'y a aucun doute que les Djinns autant que les Démons changent de forme et apparaissent sous différentes images.

 

Les récits entendus et la vision de ces formes et images en sont les preuves. Mais ce fait fait partie des possibilités logiques car on peut l'imaginer sans que cela ne pose des contradictions à notre raison.

 

Citons ci-après quelques récits désignant le changement de forme des Djinns:

 

1- Les hommes de Quraich étaient réunis au gouvernement de la Mecque en vue de se consulter au sujet du Prophète Mouhammad, ce Messager qui répandait l'Islam, suscitant leur grand désarroi. Ils convoquèrent cette réunion afin de trouver une solution à ce problème, soit en tuant le Prophète , qu'Allah le bénisse et le salue, soit en le mettant en geôle, soit en l'exilant. Alors qu'ils étaient en pleine discussion, le démon entra sous forme d'un noble vieillard de Najd. Il participa à leur réunion et avança une solution qui fut approuvée par la majorité: il suggéra ce que le plus minable et le plus maléfique des hommes pourra avancer: le meurtre du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue. Cet événement fut rapporté si fréquemment qu'il devint difficile de le réfuter ou même d'en douter.

 

2- Un des Djinns de la cité prophétique apparut à l'image d'un serpent.

 

Moslim rapporte que Abou Sa'id Al-Khodri dit: Nous étions sortis avec le Prophète d'Allah, qu'Allah le bénisse et le salue, au fossé (Khandaq); un d'entre nous était un jeune marié et demandait toujours des permissions de demi-journées afin qu'il aille voir son épouse. Il lui demanda un jour une permission d'un jour; le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, la lui accorda et lui dit:

- Prends ton arme car je crains sur ta vie de la part de Qorayza. L'homme prit son arme et rentra chez lui; il trouva sa femme dehors. Jaloux, il voulut la tuer de sa lance mais elle l'arrêta en disant:

- Arrête et entre dans la maison pour voir la raison qui m'en a fait sortir? Il entra et vit une énorme vipère, roulée sur le lit. Il abattit sa lance sur elle, l'en frappa, puis il la fit sortir sur le bout de sa lance qu'il planta dans le parvis de la demeure. La vipère qui n'était pas encore morte trembla et le mordit. On ignore la mort duquel des deux fut plus rapide: celle de la vipère ou de l'homme? (Rapporté par Moslim).

 

3- L'apparition du Démon à l'image d'un homme qui vola des dattes offertes en aumône.

 

Al-Boukhari rapporte un hadith d'après Abou Hourayra qui dit: Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, donna l'ordre à Abou Hourayra de garder les dattes de la zakat.

Le Djinn vint à l'image d'un homme et prit de ces dattes. Abou Hourayra l'arrêta et voulut le dénoncer. Le maudit lui présenta des excuses et fut libéré. Lorsque le maudit Démon revint pour la troisième fois, Abou Hourayra décida de l'amener au Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, mais le Démon s'excusa encore une fois, prétendit devoir assurer la subsistance de sa famille et demanda à Abou Hourayra de lui pardonner à condition qu'il lui apprenne un verset coranique le verset qui éloigne le Démon de celui qui le lit. Ce n'était que le verset du Trône. Abou Hourayra lui pardonna et le libéra.

Lorsque Abou Hourayra rencontra, le lendemain, le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, celui-ci lui demanda:

- Qu'a fait ton prisonnier hier? Et Abou Hourayra de répondre:

- Il a fait telle et telle chose.

- Il a dit la vérité, répondit le Prophète, mais il est un menteur!!!».

Puisque nous confirmons par ces récits que les Démons, à l'instar des Anges, changent de forme, rien ne nous indique la façon avec laquelle la transformation se fait. Il est possible que le Seigneur ait enseigné aux Anges, aux Djinns et aux Démons des noms ou des paroles qu'ils prononcent afin d'acquérir la forme désirée dans les limites permises car le Démon n'a pas la permission d'apparaître à l'image du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, qui dit à cet égard: «Quiconque me voit (en rêve) m'a réellement vu car le Démon ne prend pas mes traits »Rapporté par Moslim et Al-Boukhari.

 

7- Où habitent les Djinns?

 

Dans la plupart des cas, les Djinns et les Démons habitent dans les ruines, les ordures et les lieux d'aisance conformément au hadith rapporté par Abou Dawud: «Ces lieux d'aisance sont habités par les Démons. Si quelqu'un y va, qu'il dise: Je recherche la protection d'Allah contre les démons mâles et femelles».

 

Aussi les Démons apparaissent-ils aux hommes et femmes maléfiques parmi les pécheurs calomniateurs. Dieu le Très Haut a dit:

 

Vous ferai-je savoir sur qui descendent les dénions? Ils descendent sur tout pécheur calomniateur. Ils tendent l'oreille... Mais la plupart d'entre eux sont menteurs

Coran XXVI, 221-223

 

8- Les Djinns peuvent-ils écouter les chefs suprêmes?

 

Oui, le Seigneur Tout Puissant attribua aux Djinns et aux Démons la capacité de monter au Royaume Supérieur.

 

Aussi les Démons montent-ils, à l'instar des Anges, de la terre au ciel, tendent l'oreille pour écouter les paroles des Anges puis ils descendent de nouveau sur terre. S'ils ont des amis parmi les humains, ils leur racontent ce qu'ils ont entendu afin que les humains les répandent et soient tentés. La preuve en est le verset suivant:

 

Nous avions frôlé le ciel et nous l'avions trouvé rempli de gardiens redoutables et de dards flamboyants. Nous étions assis sur des sièges pour écouter; mais quiconque écoute rencontre aussitôt un dard flamboyant aux aguets. Nous ne savions pas si un mal est voulu pour ceux qui sont sur la terre, ou si leur Seigneur veut qu'ils se maintiennent sur la voie droite

Coran LXXII, 8-10

 

Cette réalité fut également confirmée par le hadith rapporté par Al-Boukhari et qui dit: «Les Anges descendent dans les nuages et parlent de l'affaire décrétée au ciel; les Démons tendent l'oreille et écoutent les paroles des Anges puis les révèlent aux devins qui les rapportent , en y mêlant cent mensonges de chez eux.. »

 

9- Les Djinns sont moins importants et d'une dignité inférieure par rapport aux hommes.

 

Tous les Djinns, même les vertueux, sont moins dignes que l'homme. Le créateur spécifia l'honneur accordé aux humains en disant:

 

Nous avons ennobli les fils d'Adam-Nous les avons portés sur la terre ferme et sur la mer. Nous leur avons accordé d'excellentes nourritures. Nous leur avons donné la préférence sur beaucoup de ceux que nous avons créés

Coran XVII, 70

 

Un tel ennoblissement ne fut point accordé aux Djinns dans un des Livres célestes, ni exprimé par un de Ses messagers, le salut soit sur eux. Nous ne pouvons donc que conclure que l'homme est plus noble que les Djinns.

 

La preuve en est le sentiment d'infériorité exprimé par les Djinns et leur faiblesse vis-à-vis des humains. En outre, ajoutons que lorsque les hommes cherchaient la protection des Djinns, ceux-ci, s'enorgueillissaient et devenaient plus incrédules et tyranniques. Les Seigneur dit à cet égard:

 

mais il y avaient des mâles parmi les humains qui cherchaient la protection des mâles parmi les Djinns, et ceux-ci augmentaient la folie des hommes

Coran LXXII, 6

 

En effet lorsque l'homme les implore en jurant par les nobles des Djinns, ceux-ci exaucent son désir car ils se sentent faibles et minables à l'égard du noble fils d'Adam qui croit en Allah Tout Puissant, l'adore convaincu de Sa divinité, de Ses noms et de Ses attributs. Sinon, l'homme serait pareil au Djinn. Plus encore, les Djinns vertueux seront meilleurs et plus nobles que les hommes incrédules et polythéistes.

 

10- Les Djinns vertueux entrent-ils au Paradis?

 

Nous avons déjà précisé que contrairement à la descendance d'Iblis, les Djinns furent créés, à l'instar des fils d'Adam, pour adorer le Seigneur et Lui obéir.

 

Ils se divisent également en vertueux et maléfiques.

 

Les Djinns vertueux sont les gens de la croyance et de la piété et sont introduits au Paradis où ils jouissent des bienfaits au cas où ils meurent croyants, monothéistes n'ayant exécuté que de bonnes actions.

 

Les généralités citées dans le Coran sont à citer comme arguments:

 

Il y aura pour ceux qui auront cru et qui auront accompli des œuvres bonnes, des Jardins où coulent les ruisseaux: voilà le bonheur suprême!

Coran LXXXV, 11

 

et aussi

 

Le zèle du croyant qui accomplit des œuvres bonnes ne sera pas effacé car nous l'inscrivons

Coran XXI, 94

 

Dieu a promis à ceux qui croient et qui font le bien un pardon et une récompense sans limites

Coran V, 9

 

Ces promesses sont adressées à quiconque remplit les conditions posées:

 

Homme et Djinn seront pardonn"s et introduits au Paradis.

 

II y aura deux Jardins destinés à celui qui redoutait le lieu où se dressera son Seigneur

Coran LV, 46

 

11- Les Djinns portent-ils préjudice aux hommes?

 

Il est impossible de nier le préjudice porté par les Djinns aux humains. Les récits et les preuves d'appréhension le prouvèrent; de même la raison conçoit sa possibilité. S'il n'y avait eu les Anges chargés par le Seigneur Tout Puissant de protéger les humains, personne n'aurait été préservé des préjudices des Djinns et des Démons.

 

Etant donné qu'ils sont invisibles aux yeux des humains, capables de se mouvoir rapidement et sans qu'on le sente, les Djinns font sûrement du tort à quelques-uns des hommes qui leur auraient auparavant porté préjudice soit en versant de l'eau chaude sur eux, en urinant sur eux ou en s'installant dans une de leurs maisons; leur faire du tort serait leur vengeance.

 

Mais il arrive que les Djinns agissent maléfiquement sans raison et font du tort au hommes tout comme ceux-ci font du tort à d'autres hommes sans raison mais parce que leur innéité est altérée, leur volonté faible et leur raisonnement détérioré. Nous avons déjà cité le hadith authentique relatif au jeune Ansari qui poignarda le Djinn qui avait pris la forme d'une vipère. Mais celle-ci ne mourit qu'une fois vengée et après avoir tué son assassin. Abous Sa'id dit: «On ne sut la mort duquel des deux fut plus rapide, celle de la vipère ou de l'homme». Rapporte par Moslim et AL-Boukhari.

 

Pour ajouter un deuxième exemple à cette réalité acceptée par tous, citons un autre événement qui avait eu lieu dans notre maison et dont les conséquences causèrent notre souffrance:

 

Enfant, je jouais avec Sa'diya, ma sœur ainée et nous transportions les dattes vers le toit de notre maison avec une corde au bout de laquelle une grappe de dattes était accrochée. Un jour, ma sœur souleva la grappe mais ne réussit pas à poursuivre sa tâche. Elle tomba sur le djinn sur le sol et lui fit ainsi tort sans le vouloir. Blessé, le Djinn se vengea: il venait à elle dans son sommeil deux ou trois fois par semaine et l'étouffait. Ma sœur tentait de se libérer en donnant des coups de pieds mais en vain, il ne la laissait qu'une fois quasi-morte. Il exprima la cause de son agir par son intermédiaire en précisant le jour et le lieu du jour où elle tomba sur lui. Il continua à la torturer jusqu'à ce qu'elle ne put supporter la souffrance. Elle mourut, dix ans plus tard, lors d'une de ses visites nocturnes. Elle donna des coups de pieds et trembla au point qu'elle rendit l'âme. Qu'Allah lui pardonne!

 

UN GRAND AVANTAGE

 

Nous concluons notre étude relative aux Djinns et Démons par un grand avantage, à savoir la possibilité de s'immuniser contre les Démons. Cette immunité est acquise par l'un des septs agirs suivants:

 

1- L'imploration de la protection de Dieu, Tout Puissant qui dit:

 

Si le Démon t'incite au mal, cherche la protection de Dieu: il est celui qui entend et qui sait tout

Coran XLI, 36

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, quant à lui, dit à cet égard: «Je connais une formule que si l'homme avait prononcée, il se serait débarrassé du démon: «Je cherche la protection du Seigneur contre le Démon» Rapporté par Moslim et Al-Boukhari.

 

2- La récitation des deux sourates talismaniques:

 

Dis: Je cherche la protection du Seigneur de l'aube

Coran CXIII

 

et

 

Dis: «Je cherche la protection du Seigneur des hommes»

Coran CXIV

 

conformément au hadith rapporté par An-nassa'i et autres d'après Abou Houraira et dont la chaîne de transmission est jugée comme bonne: Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue a dit: «O Ibn 'Abbas, veux-tu que je t'indique une des meilleurs formules de la protection divine?

- Oui, Messager d'Allah.

- Dis: Je cherche la protection du Seigneur de l'aube et dis: Je cherche la protection du Seigneur des hommes».

 

3- La récitation du verset du Trône:

 

Dieu! Il n'y a de Dieu que lui: le Vivant; celui qui subsiste par lui-même... jusqu'à la fin du verset.

Coran II, 255

 

conformément au hadith rapporté par Moslim dans son Sahih d'après Abou Hourayra qui dit:

«Lorsque Abou Hourayra arrêta le Démon, celui-ci lui dit:

- Libère-moi et je t'enseignerai un verset qui éloigne le Démon de celui qui le récite.

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, approuva ses dires en disant:

- Il a dit la vérité mais ce n'est qu'un menteur».

 

4- La récitation de la totalité de la sourate «de la vache» conformément au hadith rapporté par Moslim. «Ne transformez pas vos domiciles en cimetières; le Démon fuit la maison où est récitée la sourate de la vache».

 

5- La récitation de la formule suivante: «II n'y a point de dieu qu'Allah, il n'a pas d'associés, la royauté Lui appartient et c'est à Lui qu'on doit les louanges. Il est capable de tout» cent fois par jour. Quiconque le fait aura l'équivalent de l'affranchissement de dix esclaves, cent bonnes actions lui seront inscrites; cent mauvaises actions seront effacées; il sera protégé du Démon tout au long de la journée jusqu'au soir; personne ne méritera mieux que lui que s'il effectue plus d'oeuvres» Al-Lou’Lou’ wa Morjane.

 

6- L'invocation d'Allah Tout Puissant selon le hadith rapporté par Tirmidhi: Yahya bin Zakaria dit: «Je vous ordonne d'invoquer Allah Tout Puissant car vous serez alors tel l'homme poursuivi par un ennemi qui a trouvé rapidement une forteresse où il se réfugia et se protégea de ses poursuivants. Aussi l'esclave ne se protège-t-il du Démon qu'en invoquant le Tout Puissant».

 

7- Effectuer les ablutions lors de la colère. Lorsque l'homme se met en colère, il devrait effectuer ses ablutions afin de se préserver de Démon qui l'exhorterait à commettre des actes inconvenables ou prononcer des paroles illicites. La preuve en est le hadith rapporté par Abou Dawud: «La colère provient du Démon, le Démon du Feu. Puisqu'on éteint le feu avec l'eau, effectuez vos ablutions lorsque vous vous mettez en colère»Rapporte par Abou Dawoud et Ahmed.

 

La Foi du Croyant

Par Abou Bakr Jaber Al Jazaeri

Commenter cet article

dida 24/09/2013 07:31

02:30
Didouchka Mania
as salamualeykum j'ose vous lancer un sos car je suis malgré diverses tentatives de roqya possédée par une créature qui me mord en bas du dos dès que je suis en priére ou que j'écoute des roqyas ils me disent que c'est moi qui cherche..qui est ton maitre...j'ai 34 ans et un passé très lourd de décès hors du commun parmi mes plus proches allah y rahmoum
Chacun de mes pas étant freinés je multiplie mes salat douloureusement et me rend au jamaa autant que possible
Je suis seule sur paris et chaque fois que je me rend chez ma famille en bretagne je suis sois agressée sois je tombe et me fait très mal et mon pere qui me fuit comme de la peste
j'ai une foi immense mais je vis ds le 18ème dans une residence ou d'étranges ondes me font vivre dans une autre dimension, je ne vois pas le temps passé j'ai des visions apocalyptiques, je vois parfois des entités hors du commun tres monstrueuses
un jour j'ai enfanté très douloureusement une créature démoniaque tout ces évenements dans une solitude immense car à qui parler?? ils m'ont volé mon visage j'étais jolie aujourd'hui mon visage est taché de plaques noirs
j'ai grandis dans la rue j'ai été égarée et ai attisé bcp de jalousie dans monpassé cela fait 1 an que je prie je suis voilée et chaque pas vers Allah me fait L'adorer extraordinairement comme un retour si attendu
je souffre physiquement malgré que je prend soin de moi , je mene une vie simple j'ai abandonner la dunya mais malgré tout jevis un massacre al hamdoulillah j'ai sauvé mon ame grace a une roqya en juillet dernier qui m'a réveillée mais comme d'habitude ce ces créatures bloquent mes pas et les freres ne sont plus revenus .. je vous épargne bien des détails
ils parlent à travers moi monoeil gauche il s'en servent pour me demander de la nourriture , me provoque des nausées quand je mange des dattes; du miel...
Baraka Allahoufikum
un détail et pas des miondres lorsqu'ils essayent d'abuser de moi je les entends et pire je les sens concretement : je fais de suite mes ablutions + sourates préservatrices mais des fois sa ne suffit vraiment pas et une entité dégageant une chaleur extreme dans mon corps me provoque des bouffées de chaleur malgré moi
je suis sans cesse sous leur menace
mais al hamdoulillah je lis mon Coran mais en français mais j'apprends les sourates en arabe et suis les conseils de sajidine.com

baba 08/01/2014 13:39

je ne peux retenir mes larmes en lisant ce temoignage,j ai vecu cela a travers ma propre fille , je vous dis courage , je vous assure que Dieu vous attend et il volera a votre secours sous peu de temps , beaucoup de nafila nocturne entre 3h et 5h du matin vous allez voir ca vous fera beaucoup de bien ;

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents