Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les épouses des habitants du Paradis

Publié par Baladislam sur 5 Avril 2012, 22:01pm

Catégories : #Le Paradis

 fond écran noms allah (36)

 

« Les gens du Paradis seront, ce jour- là, dans une occupation qui les remplit de bonheur »

(Sourate 36, verset 55).

 

Ibn Kathir -qu’Allah lui fasse Miséricorde- commentant la parole du Très Haut : « ‘Abdoullah Ibn Massoud, Ibn Abbas, Said Ibn al-Moussayyib, Ikrima, Hassan, Qatada, al-A'mash, Soulayman at-Taymi et al-Awzai ont tous dit : "Leur occupation consiste à déflorer des vierges". » Source Tafsir Ibn Kathir, tome 3, page 564

 

La femme sera avec son mari au Paradis, elle y sera rejointe par sa progéniture des deux sexes pourvu qu'elle soit musulmane.

 

Ceci est fondé sur les propos du Très-Haut :

 

« Ceux qui auront cru et que leurs descendants auront suivis dans la foi, Nous ferons que leurs descendants les rejoignent. Et Nous ne diminuerons en rien le mérite de leurs œuvres, chacun étant tenu responsable de ce qu'il aura acquis »

(Sourate 52, verset 21)

 

Elle sera l'épouse de son dernier conjoint

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- : « Toute veuve qui se remarie appartiendra dans l'au-delà à son dernier mari. » Vérifié par al-Albani dans Sahih al-Djami et dans As-sisila as-Sahiha n°1281

 

At-Tabarani -qu’Allah lui fasse Miséricorde- dit : « "Bakr nous a rapporté d'après Muhammad Ibn Abi Sura al-Asqualani qu'il a dit : Al-Walid Ibn Mouslim nous a rapporté d'après Abou Bakr Ibn Abdallah Ibn Abi Maryam d'après Attiya Ibn Quays al- Koulaï qui a dit : Mouawia Ibn Abi Soufyan a demandé la main d'Oum Darda après la mort d'Abou Darda, et la veuve lui a dit : "J'ai appris auprès d'Abou Darda qu'il avait entendu le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dire : "Quand une veuve se remarie, elle appartiendra à son dernier époux dans l'au-delà" et moi je ne suis pas prête à te préférer à Abou Darda". Ensuite Muawia lui a ecrit pour lui recommander le jeûne comme un moyen de neutraliser ses désirs sexuels. » Source : Al-Madjmou‘ al-Awsat, tome 3, page 275

 

Ahmad Ibn Ishaq al-Djawhiari nous a raconté qu'Ismaïl Ibn Abi Zourara leur a raconté d'après Abou Malih ar-Riqqi d'après Maymoun Ibn Mahran qui le tenait d'Oum Darda qu'Abou Dawoud -qu’Allah les agrée- a entendu le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dire : « La femme appartiendra à son dernier mari. » Source : Tabaquat al-Mouhaddithin bi Asfahan, tome 4, page 36

 

Muhammad Ibn Abdallah al-Hafiz nous a rapporté d'après Abou Abbas Muhammad Ibn Ya'qoub d'après Yahya Ibn Abi Talib d'après Ishaq Ibn Abi Talib d'après Ishaq Ibn Mansour d'après Issa Ibn Abd ar-Rahman as-Soulami d'après Ishaq d'après Sila qui le tenait de Hodhayfa -qu’Allah l’agrée- qu'il avait dit à son épouse : « Si tu veux être mon épouse au Paradis, ne te remarie pas après ma mort car, au Paradis, la femme sera l'épouse de son dernier mari ici-bas. Voilà pourquoi Dieu a interdit aux épouses du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- de se remarier, car elles seront ses épouses au Paradis. » Source : Al-Bayhaqi dans as-Sunan, tome 7, page 69

 

Selon 'Ikrima, Asma bint Abi Bakr raconte que son marie la traitait sévèrement et que quand elle allait se plaindre auprès de son père, celui-ci lui disait : « Sois patiente. Quand un époux pieux décède et que sa femme ne se remarie pas, on les réunira au Paradis ». Rapporté par Ibn ‘Assakir 19/193/1.

 

Deux autres avis faibles

 

1) Le premier dit que la femme vivra au Paradis avec l'ancien époux qui avait le meilleur caractère et qui lui réservait le meilleur traitement.

 

Al-Qurtoubi dit : « Abou Bakr Ibn an-Najjad a dit : "Djafar Ibn Muhammad Ibn Shakir nous a rapporté d'après Oubayd Ibn Ishaq al-Attar d'après Sanan Ibn Haroun d'après Houmayd qui le tenait d'Anas qu'Oum Habiba, épouse du Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : "Ô messager de Dieu! Il arrive qu'une femme épouse deux hommes successivement, puis ils meurent , puis ils se réunissent au Paradis : lequel d'entre eux sera son mari, le premier ou le dernier?

Il dit : il sera avec celui qui possédait le meilleur caractère pour elle, Ô Oum Habiba. La bonté du caractère représente le bien ici-bas et dans l'au-delà". » Source : At-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira, 2/272.Ce hadith est très faible

 

2) Le deuxième dit qu'elle aura à choisir entre ses anciens époux.

 

Dans At-Tadhkira fi ahwal al-mawta wa al-akhira, tome 2, page 278, la question a été abordée en ces termes : « "On lui laissera le choix si elle s'était mariée". Al-Adjlouni dit : "Elle appartiendra à celui qui possède le meilleur caractère. On dit aussi elle choisira...." ».

 

Les Houris

 

Allâh -qu'Il soit exalté et magnifié- a dit :

 

« ils auront là des épouses pures »

(Sourate 2, verset 25)

 

« Et auprès d'eux seront les belles au regard chaste, toutes du même âge. »

(Sourate 38, verset 52)

 

« Nous leur donnâmes pour épouses des houris aux grands yeux. »

(Sourate 44, verset 54)

 

« On les croirait de rubis et de corail. »

(Sourate 55, verset 38)

 

« Partout de belles au regard chaste, qu'homme ni djinn n'aura souillé. »

(Sourate 55, verset 56)

 

« Et ils auront des houris aux yeux, grands et beaux, pareilles à des perles en coquille. »

(Sourate 56, verset 22-23)

 

« C'est Nous qui les avons créées à la perfection, et Nous les avons faites vierges, gracieuses, toutes de même âge »

(Sourate 56, verset 35-37)

 

« et des (belles) aux seins arrondis, d'une égale jeunesse »

(Sourate 78, verset 33)

 

Selon Abou Hourayra -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Leurs épouses seront les Houris aux beaux yeux [...] Chacun d'eux aura deux épouses tellement belles qu'on voit la moelle des os de leurs jambes de derrière la chair. » Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- :« Le Croyant y a aussi des épouses qu'il visite successivement sans qu'elles se voient les unes les autres. »Rapporté par Al-Boukhâri, Mouslim

 

Anas Ibn Malik -qu’Allah l’agrée- a dit : « J'ai entendu le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- dire :"Si une femme du Paradis apparaissait aux occupants de la terre, elle aurait éclairé l'espace compris entre le ciel et la terre et l'aurait parfumé. Le voile dont elle se coifferait a plus de valeur que ce bas monde et son contenu". » Rapporté par Al-Boukhâri n°2587

 

Ali Ibn Abi Talib -qu’Allah l’agrée-, a rapporté que l'envoyé de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- à dit : « Il y aura au Paradis une communauté de houris qui parlera d'une voix haute, tel que les humains n'en ont jamais vu de semblables. Elles diront : "Nous, les éternelles, nous ne disparaîtront jamais ! Nous, les douces, nous ne seront jamais tristes ! Nous, les satisfaisantes, nous ne seront jamais mécontentes. Heureux celui qui sera pour nous et pour qui nous serons". » At-Tirmidhi

 

Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Chacune de ses chambres contient des lits, des épouses et des servantes. La moindre de celle-ci est une Hourie vêtue de soixante-dix habits. La moelle sera visible à travers la chair, les os et même les habits de cette houri. Son cœur sera un miroir pour elle et réciproquement. A chaque fois qu'il s'en éloigne un moment, elle deviendra soixante-dix fois plus belle à ses yeux et il lui dira :"Je jure par Dieu que je vous trouve soixante-dix fois plus belle qu'avant". Elle lui répondra pareil". » Rapporté par Ibn Abi Dounya, Tabarani et Al-Hakim. Al-Albani a dit : authentique

 

Selon Mouàdh Ibn Jabal -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit :« Toutes les fois qu'une femme fait du tort à son mari dans ce monde, la Houri qui sera son épouse dans l'autre dit : "Ne lui fais pas du tort, que Dieu te combatte! Il n'est chez toi qu'à titre de passager et il ne va pas tarder à te quitter pour nous". » Rapporté par At-Tirmidhi

 

Elles seront plus belles de vendredi en vendredi

 

Selon Anas -qu’Allah l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Il y a au Paradis un marché où les gens viennent le vendredi. A ce moment souffle un vent du Nord qui jette une poussière sur leurs visages et leurs vêtements. Leur beauté en devient plus resplendissante. Ils retournent alors auprès de leurs épouses et les trouvent, elles aussi, plus belles et plus resplendissantes.

Leurs épouses leur disent : "Par Dieu, vous êtes devenus plus beaux et plus resplendissants".

Et ils leur disent : "Vous aussi, par Dieu, vous êtes devenues plus belles et plus resplendissantes". » Rapporté par Mouslim

 

La puissance sexuelle sera multipliée par cent

 

D'après Anas -qu’Allah l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Au Paradis, l'homme aura une puissance sexuelle si grande"

- "ô Messager de Dieu ! Sera-t-il si puissant ?"

- "Il aura une puissance sexuelle centuplée". » Rapporté par At-Tirmidhi n°2459 et déclaré par lui "authentique et étrange"

 

D'après Zayd Ibn al-Arqam -qu’Allah l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallam- a dit : « Un homme des occupants du Paradis aura une force égale à celle de cent hommes par rapport au manger, au boire et au plaisir sexuel. » Rapporté par Ahmad n°18509, et ad-Darami n°2704  

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents