Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les évocations et les invocations après les salutations.

Publié par Baladislam sur 23 Février 2011, 23:00pm

Catégories : #La femme en Islam

Fond écran islam coran (153)

 

D'après Thawbane, lorsque le Prophète (Saw) terminait sa prière, il demandait pardon à Allah trois fois puis disait:

 

«Mon Dieu, Tu es la Paix et de Toi vient la Paix ! Béni sois-Tu O Doué de majesté et de générosité !»

« allahoumma anta-s-salam waminka-s-salam tabarakta wata'alayta ya dhal-jalali wal'ikram » Rapporté par Mouslim et autres.

 

Il demandait pardon a Allah trois fois et disait : «Allah est Grand» trois fois.

 

De son coté, Abou Hourayra rapporte que le Prophète (Saw) a recommandé aux pauvres

 

de louer Allah soubhana-llah trente trois fois,

de L'exalter wallhamdou lillah trente trois fois

et de Le glorifier wallahou akbar trente trois fois

avant de dire a la centième fois:

« La ilaha illa-llah wahdahou la charika lah lahou-l-moulkou walahou-l-hamd wahouwa 'ala koulli chay'in qadîr »

«Il n'y a de dieu qu'Allah, l'Unique qui n'a pas d'associé ; Il possède le royaume et Il possède la louange et Il est Omnipotent.»

 

« Celui qui répète cela, ajoute-t-il, il lui sera pardonné ses péchés même s'ils sont équivalents à l'écume de mer.» Rapporté par Ahmed, Al-Boukhari et Mouslim.

 

'Ali rapporte de son coté que le Prophète (Saw) a dit: «Celui qui récite le verset du Trône après une prière prescrite sera sous la protection d'Allah jusqu'à la prochaine prière.» Rapporté par Et-tabarani.

 

II y a de nombreuses autres invocations.

 

Concernant ces invocations, Chaker Ben Belkacem ar Raouafi a dit : D'après Abou Oumama : Quand le Prophète (Saw) fut interrogé sur le moment ou l'invocation est susceptible d'être exaucée, il répondit: «Vers la dernière partie de la nuit et après chaque prière obligatoire.» Et-termidhi.

 

Les nobles hadiths se rapportant a ces invocations sont nombreux.

 

Entre autres : D'après Al-Moughira Ibn Chou'ba ,lorsque le Prophète (Saw) terminait sa prière, il se mettait adire:

 

la ilaha illa-llah, waIJdahou ta charika lah, lahou-lmoulkou walahou-l-IJamd, wahouwa caia koulli chay'in qadir, allahoumma lti manica lima aCfayta wala mouc{iya lima manacta wala yanfacou dha-l-jaddi minka-l-jadd

«Il n'y a nulle autre divinité en dehors d' Allah, l'Unique qui n'a pas d'associé. A Lui appartiennent la Royauté et la louange et Il est Omnipotent. O Allah, ce que Tu as donné nul ne peut l'empêcher (de parvenir à destination) et ce que Tu retiens, nul ne peut l'accorder, et le sort, sans Ton consentement ne saurait être favorable à l'homme chanceux.» Hadith ayant fait l'objet de consensus.

 

Abou Hourayra rapporta que le Messager d'Allah (Saw) a dit: «Celui qui, a l'issue de chaque prière, loue Allah (soubhanallah), trente trois fois, puis L'exalte (allahou akbar) trente trois fois, puis Le glorifie (alhamdou lillah), trente trois fois, puis dit à la fin:

 

« là ilâha illa-llâh, wahdahou là charîka lah, lahou-l-moulkou walahou-l-hamd, wahouwa 'alâ koulli chay'in qadîr »

«II n'y a nulle autre divinité en dehors d' Allah, l'Unique, qui n'a pas d'associé, II possède le royaume, est digne de louange et Il est capable de tout.»

 

verra tous ses péchés pardonnés, même s'ils sont équivalents (en abondance) à l'écume de la mer.» Rapporté par Moslem.

 

Abou Hourayra rapporta aussi que le Messager d'Allah (Saw) a dit: «Celui qui récite le verset du «Trône» (alkoursiy) après chaque prière, il n 'y aura entre lui et le paradis que la mort. » Rapporté par Annasâi.

 

allâhou là ilàha illà houwa-l-hayyou-l-qayyoûm, là ta'khoudhouhou sinatoun walà nawm, lahou mà fi-ssamàwàti wamà fi-l-ard, man dhà-l-ladhi yachfa'ou 'indahou illà bi'idhnih, ya'lamou mà bayna aydîhim wamâ khalfahoum, walà youhîtoûna bichay'in min 'ilmihi illà bimà chà' a, wasi'a koursiyyouhou-s-samàwâti wal'ard, walâ ya'oudouhou hifdhouhoumâ wahouwa-l-'aliyyou-l-'adhîm Verset du trône

 

Mu'adh Ibn Jabal rapporta qu'un jour l'Envoyé d'Allah le prit par la main et lui dit: «O Mu'adh, je jure (par Allah) que je t'aime.» Mu'adh répondit: « Je jure (par Allah) que moi aussi je t'aime, Ô Messager d'Allah.» Il dit: « Je te recommande, Ô Mu'adh de ne pas oublier de formuler après chaque prière:

 

« allâhoumma acinnî calâ dhikrika wachoukrika wahousni 'ibâdatik »

« Ô Allah, aide-moi à me rappeler de Toi, à Te louer et à T'adorer de la meilleure façon qui soit.» Rapporté par Abou Daoud.

 

D'après al-Barrâ Ibn 'Azeb qui dit: À chaque fois qu'on accomplissait la prière derrière le Messager d'Allah (Saw) on préférait se placer à sa droite pour qu'il tourne son visage vers nous. Il ajouta: Je l'ai entendu dire:

 

« allâhoumma qinî cadhâbaka yawma tabcathou cibâdak »

«Seigneur épargne-moi de Ton supplice, le jour où Tu feras ressusciter (ou rassembler) Tes serviteurs.» rapporté par Moslem.

 

Abou Hourayra rapporta que quand ils demandèrent à Abou Sa'ïd s'il avait appris quelque chose que le Prophète (Saw) formulait après les deux salutations finales, il répondit par oui avant de continuer: Il aimait répéter:

 

« soubhâna rabbika rabbi-l-'izzati 'ammâ yasifoûn, wasalâmoun 'ala-l-moursalîn, walhamdou lillâhi rabbi-l'âlamîn »

«Gloire à ton Seigneur, le Seigneur de la puissance. Il est au dessus de ce qu'ils décrivent! Et paix sur les Messagers, et louange à Allah, Seigneur de l'Univers.» Rapporté par Abou Ya'la.

Commenter cet article

Blog archives

We are social!

Recent posts