Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les mosquées

Publié par Baladislam sur 11 Avril 2011, 22:05pm

Catégories : #La Salat

fond islam (45)

 

1 -Dieu a donné à cette nation une spécifiée en lui rendant la terre purifié en mesure d'être comme mosquée. Alors chaque musulman peut exécuter la prière là où son moment lui parvient.

 

Abu Dharr a dit: J'ai demandé au prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui). -O Messager de Dieu, quelle mosquée est bâtie la première? -La mosquée Sacrée à Mecque, répondit-il. -Puis, laquelle redemandai-je. -Puis la mosquée de Jérusalem. -Combien d'années les séparent? lui dit-il. -Quarante ans répondit-il puis il répliqua: là où tu es tu peux exécuter la prière, car c'est une mosquée. Dans une autre version: tout lieu est une mosquée. El Jama'a ont rapporté ce hadith.

 

2 -Le mérite qu'on obtient en les construisant:

 

a -D'après Uthman; le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Celui qui construit une mosquée pour l'amour de Dieu, Dieu lui construira une maison au paradis». Ce hadith fait l'objet d'un accord.

 

b -Ahmad, Ibn Hibban et Bazzar ont rapporté selon une chaine authentique d'apres Ibn Abbas que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Celui qui construit une mosquée pour l'amour de Dieu, très médiocre qu'elle soit, Dieu lui construira une maison au paradis.»

 

3 -L'invocation qu'on prononce en se dirigeant vers elles:

 

En se dirigeant vers les mosquées, il est de la sunna de prononcer les invocations suivantes:

 

a -Umm Salama a dit: le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) disait chaque fois qu'il sortait de chez lui: «Au nom de Dieu, Je me remets à Dieu, O Seigneur je me réfugie près de toi contre l'égarement du droit chemin que je subisse ou qui peut m'être imposé, contre les fautes que je commette ou qui me soient imposées contre l'injustice que je peux faire ou qui me soit imposée.» Les auteurs des livres «Sunan» ont rapporté ce hadith, Tirmidhy l'a authentifié.

 

b -De même les trois auteurs des livres«Sunan» -ont rapporté d'après Anas le hadith suivant que Tirmidhy a considéré comme bon: Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: -«Celui qui dit en sortant de chez lui: Au nom de Dieu, je me remets à Dieu, il n'y a ni force ni puissance qu'en Dieu. On lui répond: ça suffit!... Tu es guidé, satisfait et protégé. Et le démon s'éloigne de lui.»

 

c -Bukhary et Muslim ont rapporté d'après Ibn Abbas que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) avait invoqué en sortant pour la prière: «O mon Dieu, illumine mon cœur, illumine ma vue, illumine mon ouïe, illumine ma droite, illumine derrière moi, illumine mes nerfs, illumine ma chair, illumine mes larmes, illumine mes cheveux, illumine mon peuple».

 

Dans la version de Muslim: «O mon Dieu, illumine mon cœur, illumine ma langue, illumine mon ouïe, illumine ma vue, illumine derrière moi, illumine devant moi, illumine en dessus de moi, illumine en dessous de moi, O mon Dieu accorde moi une lumière.»

 

d -Ahmad, Ibn Khuzayma et bin Maja ont rapporté un hadith considéré comme bon par El Hafez d'après Abu Saïd qui dit que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: Si l'homme sort de chez lui pour la prière et dit: «O mon Seigneur, je te demande par le droit qu'ont les demandeurs sur Toi, et par le droit de ma sortie ici, je ne suis pas sorti pour être ingrat ni pour mépriser ta grâce, ni pour être hypocrite, je suis sorti pour me protéger de Ta colère et pour Te faire plaisir, je Te demande de me sauver de l'enfer et de me pardonner mes fautes car nul ne pardonne les fautes sauf Toi.» Dieu chargera soixante dix milles anges pour lui,demander le pardon et sera satisfait de lui jusqu'à ce qu'il termine sa prière.

 

4 -L'invocation qu'on prononce en les entrant et en sortant d'elles:

 

Il est de la tradition prophétique d'entrer aux mosquées par le pied droit et dire: «Je me réfugie auprès de Dieu le Majestueux, et auprès de son visage généreux, et son autorité éternel contre le maudit Satan. Au nom de Dieu, O mon Seigneur accorde Ta bénédiction à Muhammad, O mon Seigneur pardonne mes fautes et ouvre moi les portes de Ta miséricorde.»

 

Et de sortir par le pied gauche et dire: «Au nom de Dieu, O mon Seigneur accorde Ta bénédiction à Muhammad, O mon Seigneur pardonne mes faute set ouvre moi les portes de Ta grâce. O mon Seigneur préserve moi du maudit Satan».

 

5 -Le mérite à obtenir en se dirigeant vers elles et en s'asseyant au dedans:

 

a -Ahmad et les deux cheikh ont rapporté d'après Abu Hurayra que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «celui qui va à la mosquée et revient Dieu lui préparera au paradis une auberge à chaque fois».

 

b -Ahmad, Ibn Maja, Ibn Khuzayma, Ibn, Hibban et Tirmidhy ont rapporté ce hadith que Tirmidhy a considéré comme bon et Hakem a authentifié d'après Abu Saïd: «Si vous voyez un homme fréquentant les mosquées, ceci veut dire qu'il a de la foi, Dieu à lui l'omnipotence et la majesté a dit: «Ceux qui croient en Dieu et le jour dernier sont ceux qui fréquentent les mosquées».

 

c ~Muslim a rapporté d'après Abu Hurayra que le prophète: (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Celui qui fait ses ablutions chez soi et se dirige vers l'une des maisons de Dieu pour accomplir un des devoirs prescrit par Dieu, un de ses pas efface de ses péchés et l'autre soulève sa situation chez Dieu d'un degré.»

 

d -Tabarany et Bazzar ont rapporté d'après Abu Darda selon une chaîne de transmission authentique que le prophete (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «La mosquée est la maison de chaque pieux, alors Dieu garantira à celui qui la fréquente le repos, la miséricorde et la traversée du droit chemin à l'agrément de Dieu: le paradis».

 

e -On a déjà cité le hadith: «Est ce que je vous indique une chose que Dieu tient en considération pour effacer les péchés et élever les degrés des personnes?» .

 

6 -Le salut de la mosquée:

 

El Jama'a ont rapporté d'après Abu Qatada que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Si l'un de vous entre dans la mosquée qu'il fasse deux génuflexions avant de s'asseoir».

 

7 -La meilleure des prières:

 

a -Bayhaqy a rapporté d'après Jaber que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «une prière faite à la mosquée sacrée vaut cent mille prières, celle faite dans ma mosquée vaut mille prières et celle faite à la mosquée «AI Aqsa» en vaut cinq cent.» Suyuty a considéré ce hadith comme bon.

 

b -Ahmad a rapporté d'après le prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui): «Une prière dans ma mosquée ici vaut mille autres dans d'autres mosquées exceptée la mosquée sacrée dans laquelle la prière vaut cent de celles accomplies dans ma mosquée.»

 

c -El Jama'a ont rapporté d'après le prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui): «Ne désignez pas des voyages pieux que vers ces trois mosquées: La mosquée sacrée, ma mosquée et la mosquée "Al Aqsa."»

 

8 -La décoration des mosquées:

 

a -Ahmad, Abu Dawud; Nasa'y et Ibn Maja ont rapporté d'après Anas (Ibn Hibban l'a authentifié) que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «L'heure de la résurrection n'aura pas lieu avant que Ie moment où les gens se vantent par la décoration de leurs mosquées n'arrive».

 

La version de Ibn Khuzayma: «Il arrivera un temps où les gens se vanteront par la décoration de leurs mosquées et ne les fréquenteront que rarement».

 

b -Abu Dawud et Ibn Hibban (qui l'a authentifié) ont rapporté d'après Ibn Abbas que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Je n'ai pas eu l'ordre de très élever les mosquées.» Abu Dawud a ajouté: Ibn Abbas a dit: «ni de les décorer comme le font les juifs et les chrétiens».

 

c -Ibn Khuzayma a rapporté et authentifié que Omar a donné l'ordre suivant pour la construction des mosquées: «Abritez les gens de la pluie: et ne coloriez jamais l'intérieur pour ne pas distraire les exécuteurs de la prière». Bukhary a rapporté ce hadith et l'a considéré comme muallaq.

 

9 -Comment les nettoyer et les parfumer:

 

a -Ahmad, Abu Dawud, Tirmidhy, Ibn Maja et Ibn Hibban ont rapporté selon une chaine de transmission bonne d'après Aicha que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) avait donné l'ordre de construire les mosquées parmi les maisons et de les nettoyer et les parfumer.

 

La version de Abu Dawud: «Il nous donnait l'ordre de bien construire les mosquées et de les bâtir parmi nos maisons. Abdullah faisait bruler de l'encens lorsqu'il s'asseyait sur sa chaire».

 

b -D'après Anas, le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: «Les récompenses de ma nation m'ont été montrées: même pour le brin de paille que l'homme enlève de la mosquée». Abu Dawud et Tirmidhy ont rapporté ce hadith, Ibn Khuzayma l'a authentifié.

 

10 -Comment les entretenir:

 

Les mosquées sont des maisons d'adoration il faut les entretenir et les préserver des saletés et des mauvaises odeurs.

 

Chez Muslim, le prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: « Ces mosquées ne sont pas faites pour l'urine et la saleté; elles sont plutôt faites pour les invocations et la récitation du Coran».

 

Chez Ahmad selon une chaine de transmission authentique, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Lorsque l'un de vous crache qu'il l'enterre et fait attention à ce que le crachement n'atteigne pas un croyant ou ses vêtements et les salisse.»

 

Il a de même rapporté ainsi que Bukhary d'après Abu Hurayra que le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Lorsque vous êtes dans la prière ne crachez pas devant vous parce que Dieu (à lui l'omnipotence et la majesté) vous fait une confidence tant que vous êtes encore dans la mosquée, ni à votre droite parce qu'il y a un ange à votre droite, crachez à votre gauche ou sous vos pieds et enterrez le immédiatement.»

 

Jaber nous raconte un hadith qui fait l'objet d'un accord: «Celui qui a mangé des oignons, de l'ail ou des poireaux qu'il n'approche pas des mosquées car les anges souffrent de ce qui nuit aux hommes.»

 

Un vendredi, Omar fit un sermon, il dit: «O hommes! Vous mangez deux choses qui sont très génantes; l'oignon et l'ail. Or le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) ordonnait à celui qui a une de ses odeurs de bien s'éloigner, alors si vous les faites mourir en les cuisant». Ahmad, Muslim et Nasay ont rapporté ce hadith.

 

11 -L'abomination de la demande sur une chose perdue, de la vente, de l'achat et de la poésie.

 

Abu Hurayra a rapporte d'après le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Celui qui entends quelqu'un demander une chose qui est perdue ,qu'il lui réponds: Que Dieu ne te la fasse pas retrouver, les mosquées ne sont pas faites pour cela.» Muslim a rapporté ce hadith.

 

D'après lui également, le prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: «Si vous rencontrez quelqu'un qui vend ou qui achète quelque chose dans la mosquée, dites lui: Que Dieu ne te fasse pas gagner de cette marchandise». Nasa'y a rapporté ce hadith,ainsi que tirmidhy qui l'a considéré comme bon.

 

D'après Abdullah bin Omar: «Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a interdit la vente et l'achat dans les mosquées; il a de même interdit qu'on y récite des poèmes ou qu'on demande la perte d'une chose. Il a interdit également qu'on fasse des assemblées juste avant la prière les jours du vendredi» les cinq ont rapporté ce hadith Tirmidhy l'a authentifié.

 

Les poèmes qui sont interdits sont ceux qui contiennent un dénigrement pour un musulman ou une glorification d'un tyran ou des choses semblables. Quant aux poèmes concernant l'Islam et ses vertus ou une incitation sur la bienfaisance, ils sont permis.

 

D'après Abu Hurayra; Omar était une fois passé par la mosquée où Hassan récitait des poèmes,il le regardait du coin de l'œil, Hassan lui dit: «Il y avait quelqu'un meilleur que toi qui n'a rien dit puis il se retourna vers Abu Hurayra et lui dit: «Par Dieu, n'as-tu pas entendu le Messager de Dieu(sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dire: «Réponds de ma part, O mon Seigneur fais le soutenir par le saint esprit (cad Jibril)». -Si, répondit-il. Ce hadith fait l'objet d'un accord.

 

12 -La demande dans les mosquées:

 

Le cheikh de l'Islam Ibn Taymiya a dit: II est interdit de demander une chose dans les mosquées, sauf pour une urgence. Si l'on demande une chose urgente et que cette demande ne nuit à personne et si Il demandeur ne ment pas dans ce qu'il raconte ou qu'il demande au moment où l'Imam fait son sermon et les gens écoutent une leçon importante qui les intéresse comme la science par exemple. Dans ce cas la demande est permise.

 

13 -Le fait d'élever la voix:

 

I lest interdit d'élever la voix dans la mosquée de manière à déranger Ies autres même si c'est une récitation du Coran. A l'exception d'une leçon scientifique.

 

D'après Ibn Omar: le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu). Entra dans la mosquée: les gens élevaient leurs voix dans la récitation. Il leur dit: «l'individu s'adresse à son Seigneur (à lui l'omnipotence et la majesté) alors qu'il fasse attention à ce qu'il dit et ne dérange pas les autres dans leur récitation.» Ahmad a rapporté ce hadith selon une chaine authentique.

 

Abu Said Khudty avait rapporté qu'une fois le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) s'etait retiré dans un coin de la mosquée; il entendit la voix des hommes s'élever et déranger les uns les autres, alors il ouvrit le rideau et leur dit: «Chacun de vous s'adresse à son Seigneur alors ne vous dérangez pas les uns les autres en haussant la voix dans la récitation». Abu Dawud, Nasay, Bayhqy et Hakem ont rapporté ce hadith. Hakem dit qu'il est authentique selon les conditions des deux cheikhs.

 

14 -Le fait de parler dans les mosquées:

 

Nawawy a dit: Il est permis de se parler dans les mosquées sur les problèmes qui sont licites même si cette conversation mène à un rire.

 

Jaber bin Samura dit: «Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) ne quittait pas l'endroit où il avait fait la prière de l'aube avant que le soleil se lève». Il ajouta: «Les hommes se parlaient, ils racontaient ce qu'ils faisaient à l'époque ante islamique en riant, et le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) souriait». Muslim a transcrit ce hadith.

 

15 -La permission de manger, boire et dormir dans les mosquées:

 

D'après Ibn Omar: «A l'époque du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), nous étions encore jeune, nous faisions la sieste dans les mosquées».

 

Nawawy a dit: Il y a preuve que les gens de suffa, de Ura, Ali, Safuwan bin Umayya et beaucoup des compagnons faisaient la sieste dans les mosquées, et que Thumama dormait la nuit dans la mosquée avant sa convertion à l'Islam et c'était à l'époque du Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui).

 

Chafiy dans «Al Umm:» a dit: Si le polythéiste le droit de dormir dans la mosquée, alors le musulman le fait certainement. Il a dit dans «Al mukhtasar»: «Il est permis au polythéiste de dormir dans toutes les mosquées à l'exception de la mosquée sacrée».

 

Abdullah bin el Hareth a dit: «Nous mangions à l'époque du Messager de Dieu (que la bénédiction et le paix de Dieu soient sur lui) de la viande et du pain dans les mosquées». Ibn Maja a rapporté ce hadith selon une chaine de transmission bonne.

 

16 -Le fait d'entremêler ses doigts:

 

II est abominable d'entremêler ses doigts en sortant pour la prière et dans la mosquée en attendant son moment. Ils est permis dans tout autre moment même dans la mosquée.

 

D'après Ka'b: le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: «Lorsque l'un de vous accomplit bien ses ablutions puis se dirige vers la mosquée pour la prière qu'il n'entremêle pas ses doigts en ce moment parce qu'il est en prière». Ahmad, Abu Dawud et Tirmidhy ont rapporté ce hadith.

 

D'après Abu Said Khudry: «Nous sommes entrés, le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) et moi dans la mosquée, il y avait un homme assis en croisant les pieds et entremêlant les doigts,le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) lui fit signe mais l'homme ne comprit pas alors il s'adressa aux hommes et dit: «Lorsque vous êtes dans la mosquée n'entremêlez pas les doigts car cela est du démon, et l'homme dans la mosquée est considéré en état de prière jusqu'à ce qu'il sorte ». Ahmad a rapporté ce hadith.

 

17 -La prière entre les pylônes:

 

L'Imam et le solitaire ont seuls la permission de prier entre les pylônes d'après ce que Bukhary et Muslim ont rapporté d'après Ibn Omar: «Le prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu:) avait fait la prière dans la Kaba entre deux pylônes».

 

Said bin Jubayr, Ibrahim Taymy et Suwayd bin Ghafla dirigeaient la prière en se mettant entre les piliers.

 

Quand aux exécuteurs en commun, il leur est abominable de prier entre les piliers ou les pylônes pour ne pas couper les rangs mais si l'endroit est trop étroit et ne peut contenir tout le nombre alors ceci est permis.

 

D'après Anas: « Nous fûmes interdit de prier entre les pylônes. »

 

Mu'awiya bin Qurra a rapporté d'après son père: «A l'époque du Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui), on nous interdisait de prier entre les pylônes et on faisait cela». Ibn Maja a rapporté ce hadith. Dans sa chaine il y a un transmetteur anonyme.

 

Said bin Mansur a rapporté cette interdiction dans son livre «Sunan» d'après Ibn Massud, Ibn Abbas et Hudhayfa. "

 

Ibn Sayed Ennas a dit: «Aucun compagnon ne leur contredisait. »

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents