Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les moyens de se rapprocher d'Allah

Publié par Baladislam sur 5 Mai 2012, 22:01pm

Catégories : #La foi en Islam

 Fond coran et paysages (18)

 

La définition:

 

Le moyen est un terme considéré comme synonyme au grade ou au degré. Il fut également donné pour désigner le degré le plus élevé au Paradis conformément au hadith prophétique suivant:«Implorez Dieu qu'il m'accorde la place éminente: c'est un degré au Paradis accordé à un seul esclave parmi les esclaves d'Allah: j'espère que cet esclave sera moi; quiconque implore le Seigneur de m'accorder la place éminente, obtiendra mon intercession en sa faveur» Rapporté par Moslim

 

Du point de vue religion, le moyen est l'œuvre accomplie par le croyant en vue qu'elle serve comme intermédiaire pour qu'il voit son désir exaucé.

 

Le moyen désigne également le rapprochement du Seigneur Tout Puissant par une bonne œuvre pour gagner Son estime, exaucer un désir ou se protéger d'un mal. Ce moyen légal se base sur trois facteurs:

 

1- Celui qu'on implore, à savoir le Seigneur qui accorde les bienfaits.

2- Celui qui implore, à savoir l'esclave faible qui recherche à se rapprocher du Seigneur ou qui désire se voir octroyé un bien ou protégé d'un mal.

3- L'intermédiaire ou la bonne œuvre qui sert de moyen pour se rapprocher du Seigneur. Pour que ce moyen soit bénéfique et utile, il faut qu'il observe les conditions essentielles suivantes:

 

1- L'esclave implorateur doit être un croyant vertueux.

2- L'œuvre accomplie doit être conforme aux prescriptions citées par le Seigneur à cette fin.

3- L'œuvre licite doit constituer un rapprochement du Seigneur et compatible avec l'œuvre effectuée par le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue.

 

Aussi l'œuvre accomplie par un non-croyant ne remplit-elle pas ces conditions. Il en est de même pour toute innovation. Le moyen, dans le vrai sens du terme, est recommandé et employé à divers endroits et moments. Le Seigneur dit à cet égard:

 

O vous qui croyez! Craignez Dieu! Recherchez les moyens d'aller à lui! Combattez dans son chemin! -Peut-être serez-vous heureux-

Coran V, 35

et aussi

 

Ceux -là mêmes qu'ils invoquent, recherchent le moyen de se rapprocher de leur Seigneur, à qui sera le plus proche de lui. Ils espèrent sa miséricorde; ils redoutent son châtiment

Coran XVII, 57

 

Dans le premier verset, le Seigneur ordonne et exhorte les croyants à se rapprocher de lui en accomplissant des actes bénéfiques, outre les devoirs et les obligations. La piété se réalise en fait en observant les interdictions et exécutant les ordres; celui qui effectue ses actes sera protégé du supplice. La recherche du moyen ou le rapprochement du Seigneur pour gagner sa faveur, se réaliserait par l'exécution d'œuvres surérogatoires (Nafl) tels que le jeûne, la prière, l'aumône, le petit et le grand pèlerinage, le Jihad et autre..

 

Dans le deuxième, le Seigneur rapporte l'histoire d'un groupe d'Arabes qui adoraient un groupe de Djinns. Ces derniers embrassèrent l'Islam, adorèrent leur Seigneur et se rapprochèrent de Lui en effectuant de bonnes œuvres tandis que les Arabes ne surent pas que les Djinns ont embrassé l'Islam et continuèrent à les adorer. Le Seigneur révéla ce verset pour attirer l'attention sur leur erreur et leur égarement.

 

Le moyen permis et interdit

 

II est des moyens autorisés et d'autres interdits.

 

Le moyen autorisé est celui qui fait l'objet d'une autorisation recommandée ou tolérée, de la part du législateur. Le moyen interdit est celui qui ne fait l'objet d'aucune autorisation.

 

L'autorisation et l'interdiction des moyens se rapportent tant aux affaires de la vie présente que de l'au-delà. Nous citons des affaires du bas-monde les exemples suivants:

 

1- Un homme désire faire fortune et recherche un moyen pour accomplir son désir.

Il avait un frère riche dont il était le seul héritier et pensa la tuer.

Est-il permis de recourir à ce moyen pour obtenir la fortune désirée?.

La réponse est sûrement négative car le moyen est interdit.

 

2- Un homme prétendit à la main d'une femme qui déclina son offre. Il pensa recourir à un magicien ou un imposteur qui usera de sa magie pour qu'elle l'aime et accepte de l'épouser. Est-ce un moyen autorisé?

Sûrement pas car la loi religieuse l'interdit.

 

3- Un homme perdit une somme d'argent et ne sut qui la lui vola. Il se dit: Je vais demander à un devin de découvrir l'identité du voleur par l'intermédiaire des Djinns.

Ce moyen est-il permis? Non, puisque la religion l'interdit.

 

4- Un homme tenta de guérir son frère malade mais en vain. On le conseilla d'aller au tombeau d'un tel et lui demander d'intercéder en faveur de son frère pour qu'il guérisse. Est-il permis au croyant de demander à un mort d'intercéder en faveur d'un malade? Non, car ce sera associer quelqu'un à Allah.

 

5- On conseilla à un homme malade de boire un verre de vin pendant près de sept nuits afin qu'il guérisse.

Est-il permis de recourir à un tel médicament? La réponse est sûrement négative.

 

6- On rapporta au gouvernement d'un Etat islamique l'existence de chiens policiers capables de rattraper les criminels et découvrir les preuves cachées.

Est-il permis de recourir à ces animaux? Sûrement pas. C'est un moyen interdit. Comment pourrait-on se fier au jugement d'un chien alors qu'il faut le témoignage de deux hommes intègres musulmans pour confirmer une preuve?

 

7- Une femme voulut se marier, on lui conseilla de recourir à une occultiste pour obtenir sa permission en matière de ce mariage. Est-il permis à cette femme de recourir à cette occultiste? Non, c'est un moyen interdit par la religion.

 

Aussi tous les moyens ne sont-ils par permis pour obtenir des bénéfices de ce bas monde. Seuls sont autorisés ce que le législateur permis: le commerce, l'agriculture et l'industrie sont des moyens bénéfiques pour gagner de l'argent. Mais ce n'est point le cas de l'usure, du dol, du vol et de l'espionnage.

 

Il est permis d'utiliser les médicaments pour guérir des maladies mais il est interdit de recourir aux poisons, aux souillures et aux interdits.

 

Il est également permis de rechercher les criminels, les voleurs et d'utiliser les moyens licites pour dévoiler leur identité mais il est interdit d'utiliser les chiens policiers, les devins, les occultistes et autres moyens illicites.

 

L'on pourrait implorer le Seigneur en matière d'affaires divines réparties en deux catégories.

 

- La première catégorie et la plus noble: la recherche à se rapprocher d'Allah, gagner Son estime et occuper un grade élevé

auprès de Lui.

- La deuxième catégorie: exaucer les désirs en obtenant un bien ou repoussant un mal. En d'autres termes, ce serait implorer le Seigneur pour obtenir un bienfait dans la vie ou l'au-delà ou se protéger d'un mal dans la vie ou l'au-delà.

 

L'imploration du Seigneur doit prendre la forme d'un culie imposé par le Seigneur à Ses esclaves afin qu'ils se rapprochent de Lui. Toute imploration effectuée par un autre moyen est donc illicite et inutile. Il faudrait donc citer comme exemples des moyens légaux, licites et bénéfiques suivis par des moyens illicites et interdits en vue d'avertir les croyants.

 

Il faudrait auparavant attirer l'attention sur le grand nombre des cultes prescrits par le Seigneur aux croyants afin qu'ils les utilisent pour se rapprocher de Lui: citons la croyance et les œuvres pies. Le meilleur moyen est en fait la croyance en Allah et en Ses Messagers puis exécuter les devoirs imposés par le Seigneur et abandonner tous les actes interdits et détestés.

 

Le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, a dit a cet égard le hadith divin suivant: «Les meilleurs moyens que Mon esclave utilise pour se rapprocher de Moi sont ceux que Je lui ai imposés; je ne ferai que l'aimer encore plus quand il se rapproche de Moi au moyen de «Nafl» (œuvres surérogatoires» Rapporté par Boukhari

 

La Foi du Croyant

Par Abou Bakr Jaber Al Jazaeri

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents