Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les traditions de la prière partie 10: Ce qu'on invoque lorsqu'on se redresse d'une inclinaison

Publié par Baladislam sur 3 Mars 2011, 23:03pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (69)

 

10 -Ce qu'on invoque lorsqu'on se redresse d'une inclinaison

 

II est recommandé à l'exécuteur de la prière qu'il soit solitaire, accompagné ou Imam, de dire en se redressant d'une inclinaison: «Dieu écoute ceux qui le louent». Et lorsqu'il sera dans une position bien droite qu'il réplique: «Notre Seigneur, à Toi les louanges». Ahmad et les deux cheikhs ont rapporte ce hadith.

 

Dans le livre de Bukhary d'après Anas: «Lorsque l'Imam dit: «Dieu écoute ceux qui le louent», répondez: «Notre Seigneur, à Toi les louanges»

 

Certains ulémas trouvent que ceux qui prient derrière un Imam n'ont pas à dire: «Dieu écoute ceux qui le louent». Ils ont plutôt à répondre derrière l'Imam lorsqu'il la prononce: «Notre Seigneur à Toi les louanges».

 

Cet avis est bâti sur le hadith de Anas et sur le hadith de Abu Hurayra que Ahmad et d'autres ont rapporté: Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) avait dit: Lorsque vous entendez l'Imam dire «Dieu écoute ceux qui le louent» répondez: «Notre Seigneur à Toi les louanges». Celui que sa réponse coïncide avec celles des anges, Dieu lui pardonnera tous ses péchés passés»

 

Mais le dire du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Exécutez la prière comme Vous me l'avez vu faire» exige que l'exécuteur glorifie Dieu et le loue à la fois même s'il exécute sa prière derrière un Imam.

 

Or ceux qui disent que celui qui suit un Imam ne doit pas joindre la glorification et la louange, on leur répond parce que Nawawy a dit: «Ils ont dit: dites: Notre Seigneur à Toi les louanges» comme réponse à ce que vous avez déjà entendu le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dire parce le croyant n'entends pas cette formule que le Messager de Dieu (sur lui la benediction et la paix de Dieu) prononce a voix basse et la première est bien entendue. Parce qu'il y avait une tradition de prononcer la première a voix haute et la seconde a voix basse.»

 

Et puis il est bien connu que le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) avait demandé qu'on le suive d'une manière absolue, et puisqu'il avait l'habitude de prononcer la première formule à haute voix, les ulémas ont demandé de répéter la seconde en secret.

 

Ces formules sont le minimum des louanges qu'on peut prononcer. Il est recommandé d'ajouter comme suit:

 

a -Rafa'a bin Rafe' a dit: «Nous faisions un jour la prière derrière le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu), alors lorsqu'il a prononcé:«Dieu écoute ceux qui le louent». Quelqu'un a répondu: Notre Seigneur à Toi les louanges, des louanges agréables et bénis». Après la prière, le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a demandé: «qui a dit cette formule» l'homme lui répondit «c'est moi, O Messager de Dieu». Alors il lui dit: «J'ai vu plus de trente anges l'un chercher à l'écrire avant les autres». Ahmad, Bukhary, Malek et Abu Dawud ont rapporté ce hadith.

 

b -D'après Ali (Que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait en se redressant d'une inclinaison: «Dieu écouté ceux qui le louent, notre Seigneur à Toi les louanges, des louanges qui remplissent les cieux et la terre et tout ce qui est entre eux et qui remplissent tout ce que Tu désires après» Ahmad, Muslim, Abu Dawud et Tirmidhy ont rapporté ce hadith.

 

c -D'après Abdullah bin Abu Awfa, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait dans une autre version: «Seigneur à Toi les louanges, des louanges qui remplissent le ciel et la terre et tout ce que tu désires après. O mon Dieu, purifie moi par la glace, la grêle et l'eau froide, O mon Dieu purifie moi des péchés et nettoie moi comme on nettoie la robe blanche de la saleté». Ahmad, Muslim, Abu Dawud etIbn Maja ont rapporté ce hadith. Le sens de cette invocation c'est la demande d'une purification absolue.

 

d -D'après Abu Said Khudry, Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) disait à la suite de «Dieu écoute ceux qui le louent», «Seigneur à Toi les louanges, des louanges qui remplissent les cieux et la terre et tout ce que tu désires après. O gens qui aiment l'hommage et la distinction, ce que l'adorateur peut invoquer de plus méritant et nous sommes tous Tes adorateurs: Rien ne peut empêcher ce que Tu donnes, ni donner à ce que Tu empêches, un homme important et sérieux ne peut nous servir, l'importance appartient à Toi». Muslim, Ahmad et Abu Dawud ont rapporte ce hadith.

 

e -Aussi on avait rapporte que le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait: «A mon Seigneur les louanges, à mon Seigneur les louanges» d'une manière que le temps pris pour son inclinaison et celui pour son redressement soient égaux.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents