Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les traditions de la prière partie 13: La durée de la prosternation et ses invocations

Publié par Baladislam sur 4 Mars 2011, 23:05pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (91)

 

13 -La durée de la prosternation et ses invocations:

 

II est recommandé au prosterné de dire: «Gloire a mon Seigneur le très haut».

 

Uqba bin Amer a dit: «Lorsque le verset «Glorifie le nom de. ton Seigneur le très haut» fut révélé, le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dit: «Dites le dans vos prosternations.» Ahmad, Abu Dawud, Ibn Muja et Hakem ont rapporté ce hadith. Sa chaine de transmission est bonne.

 

D'apres Hudhayfa: «Le Mess~ger de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait dans ses prosternations: «Gloire à mon Seigneur le Très Haut». Cette tradition est rapportée par Ahmad,Muslim et les auteurs des Sunans. Tirmidhy a dit: «il est bon et authentique».

 

Cependant, il faut que le nombre de glorifications dans l'inclinaison et la prosternation ne dépasse pas trois. Tirmidhy a dit: «Les ulémas pratiquent cela, ils recommandent que le nombre des glorifications dans l'inclinaison et la prosternation, ne soit pas moins que trois».

 

En effet, une seule glorification est suffisante, on a déjà mentionné que le moment obligatoire necessaire pour se sentir à l'aise est le moment nécessaire pour une seule glorification.

 

En outre, le nombre parfait des glorifications est dix, comme l'indique le hadith de Said bin Jubayr qui a dit d'après Anas: «Je n'ai vu une prière plus similaire à celle du Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) que celle de ce jeune homme.(Il parlait de Omar bin Abdul'aziz) Il glorifiait Dieu dix fois dans ses inclinations et dix fois dans ses prosternations». Ahmad, Abu Dawud et Nasa'y ont rapporté ce hadith selon une chaine bonne.

 

Chawkany a dit «Celui qui dit que le nombre de dix fait une perfection n'a pas raison, car l'exécuteur solitaire peut augmenter le nombre a sa guise. Il aura une récompense à chaque augmentation.»

 

II y a beaucoup de hadiths authentiques qui disent que le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) augmentait beaucoup ses glorifications.

 

Quant à l'Imam, il est préférable qu'il augmente ses glorifications si cela ne nuit pas a ceux qui accomplissent leur prière derrière lui». Ibn Abdulbarr a dit: «Chaque Imam doit diminuer ses glorifications pour l'ordre du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) même s'il connait que les gens priant derrière lui sont bien forts parce qu'il ne sait pas ce qui peut leur arriver».

 

Ibn el Mubarak a dit: «Ce qui est recommandé a l'Imam c'est glorifier cinq fois pour que ceux qui sont derrière lui puissent glorifier trois fois au moins. De même il n'est pas recommandé de se contenter par les glorifications mais il doit ajouter quelques invocations, parce qu'il y a un hadith authentique qui dit: «En vous prosternant, vous êtes tout près de votre Seigneur? alors invoquez tant que vous pouvez».

 

Il a dit également (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «J'ai eu l'ordre de ne pas réciter le coran dans mes inclinations et mes prosternations. Dans les inclinaisons glorifiez Dieu et dans les prosternations invoquez tant que vous le pouvez parce que ces invocations seront répondues». Ahmad et Muslim ont rapporté ce hadith.

 

Il y a beaucoup de hadiths concernant ce sens, nous les citons dans ce qui suit:

 

a -D'après Ali (Que Dieu l'agrée): Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) disait dans ses prosternations: «Seigneur, je me prosterne pour Toi, je crois en Toi, je me soumets à Toi, mon visage se prosterne pour celui qui l'a crée et qui l'a bien formé et lui a donne de l'ouïe et la vue: «Gloire à Dieu le meilleur créateur».

 

b -D'après Ibn Abbas (Que Dieu les agrée), en décrivant la prière nocturne du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «Puis il sortit pour la prière et dit dans ses prosternations: Seigneur, illumine mon cœur, illumine mon ouïe, illumine ma vue, illumine ce qui est à la droite, illumine ce qui est au-dessous de moi, fais de moi une lumière».

 

Chu'ba a rapporté: Il a dit «Fais pour moi une lumière». Muslim, Ahmad et d'autres ont rapporté ce hadith.

 

Nawawy a dit: Les ulémas ont dit: «Il a demandé la lumière à tous ses organes et ses alentours, il voulait demander la réalité, la raison et le bon chemin, alors il a demandé que tous ses organes soient illuminés ainsi que son comportement, sa nature, ses alentours pour que rien n'en dévie».

 

c -D'après Aïcha(Que Dieu l'agrée) une nuit elle avait senti l'absence du Prophète (sur lui la bénédiction et Ia paix de Dieu), elle l'avait cherché par ses mains il était prosterné et disait: «Seigneur donne a mon âme sa piété, et purifie la, Tu es le meilleur qui peut la purifier, Tu es son tuteur et son maitre». Ahmad a rapporté ce hadith.

 

d -D'après Abu Hurayra: Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait dans ses prosternations: «O mon Dieu,pardonne-moi tous mes péchés, les petits et les grands, le premier et le dernier, ce qui est connu et ce qui est secret». Muslim, Abu Dawud et Hakim ont rapporté ce hadith.

 

e -D'après Aïcha: je cherchais le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): il était prosterné,ses pieds étaient dressés, il disait: «O Seigneur,je me réfugie auprès de ton agrément contre ta colère, je me réfugie auprès de ton pardon contre ta punition, je me réfugie auprès de Toi contre Toi je ne peux Te faire l'éloge comme Tu l'as fais toi même.» Muslim et les auteurs des Sunan ont rapporté ce hadith.

 

f -D'après elle également, elle l'avait cherché une fois croyant qu'il l'avait quittée pour aller chez une de ses autres femmes. Mais il était prosterné ou incliné, en disant: «Gloire à Toi mon Dieu, louanges à Toi, il n'y a de Dieu que Toi». Elle lui a dit alors: «O Messager de Dieu je sacrifie par mon père et ma mère pour toi, je pense a une chose et tu fais une autre». Ahmad, Muslim et Nasay ont rapporté ce hadith.

 

g -Il (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait également dans ses prosternations: «O mon Dieu, pardonne mon péché et mon ignorance, mon abus dans mes affaires, et dans ce que Tu connais plus que moi, O mon Seigneur pardonne mon sérieux et mon plaisant, ma faute, mes intentions. Gloire à mon Seigneur le très haut et tout cela est en moi. O mon Dieu, pardonne moi ce que j'ai fait et ce que je vais faire, ce que j'ai commis en secret et en public. Tu es mon Seigneur, il n'y a de Dieu que Toi».

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents