Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les traditions de la prière partie 16: Comment se tient-on en prononçant la formule de tachahhud

Publié par Baladislam sur 4 Mars 2011, 23:02pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (80)

 

16 -Comment se tient-on en prononçant la formule de tachahhud:

 

Lorsqu'on s'assoit pour prononcer la formule de tachahhud (j'atteste qu'il n'y a de Dieu qu'Allah et que Muhammad est son Messager) il faut suivre les traditions suivantes:

 

a -Mettre les mains sur les endroits indiqués dans les hadiths suivants:

 

D'après Ibn Omar (que Dieu les agrée): Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) posait sa main gauche, lorsqu'il s'asseyait pour prononcer la formule de tachahhud sur son genou gauche et la main droite sur son genou droit en joignant ses doigts et dressant son index (le pouce et le majeur se rencontrent sous son index). Dans une autre version: Il fermait tous ses doigts et dressait celui qui suit le pouce (c.a.d. l'index). Muslim a rapporte ce hadith.

 

D'après Wa'il bin Hojr: «Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a posé sa main gauche sur sa cuisse et son genou gauche, il avait le coude droit sur sa cuisse droite, il a fermé ses doigts sans les serrer tout en faisant un cercle. Dans une autre version: il a fait un cercle avec le pouce et le majeur et dressé son index; puis leva son doigt, je l'ai vu le bouger en invoquant par lui». Ahmad a rapporté ce hadith.

 

Bayhaqy a dit: «Il est probable que le levage est fait pour la formule de tachahhud et non pas comme un signe répété »

 

Ibn Zubayr a dit: «Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dressait son doigt pour invoquer sans le mouvoir». Abu Dawud a rapporté ce hadith d'après une chaine authentique. Nawawy l'a cité.

 

D'après Zubayr (Que Dieu l'agrée): «Lorsque le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) s'asseyait pour dire la formule de tachahhud il posait sa main droite sur sa cuisse droite et sa main gauche sur sa cuisse gauche, dressait son doigt et ne regardait pas plus loin que la ou son doigt se dirigeait». Ahmad, Muslim et Nasa'y ont rapporté ce hadith.

 

Dans ce hadith il y a contentement de poser la main droite sur la cuisse sans fermeture des doigts en dressant l'index droit. Ce hadith comporte qu'il est de la sunna de ne pas éloigner le regard de la direction du doigt. Ces trois manières sont authentiques on peut exécuter n'importe laquelle.

 

b -Dresser l'index droit avec une petite courbure jusqu'à la salutation dernière:

 

D'après Numayr Khuzay; «J'ai vu le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) assis en priant, posant la main droite sur la cuisse droite, levant son index en le courbant un peu, il était en train d'invoquer.» Ahmad, Abu Dawud, Nasay, Ibn Maja et Ibn Khuzayma ont rapporté ce hadith d'après une chaine bonne.

 

D'après Anas bin Malek (Que Dieu l'agrée): Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) est passé une fois par Sa'd qui priait, il dressait pour la formule de tachahhud deux doigts alors il lui dit: «Unifie O Sa'd». Ahmad, Abu Dawud, Nasay et Hakem ont rapporté ce hadith.

 

On avait posé la question sur Ibn Abbas à propos de l'homme qui invoque en dressant son doigt. il a répondu: C'est le dévouement. Anas bin Malek a dit: c'est la supplication même. Mujahed a dit: C'est la repression du démon.

 

Les chafi'ites trouvent qu'il faut dresser le doigt une seule fois lorsqu'on arrive à «que Dieu» de la formule de Tachahhud, chez les hanafites il faut lever le doigt lorsqu'on arrive à la négation (c.a.d. Il n'y a de Dieu) et le rendre lorsqu'on arrive à «que Dieu». Chez les malekites, ils bougent le doigt à droite et à gauche jusqu'à la fin del a prière. Les hanbalites trouvent qu'on dresse le doigt à chaque fois qu'on cite le nom de Diu! comme signe de l'unicité sans le bouger.

 

c -s'asseoir sur le pied gauche plié et dresser le pied droit en dirigeant le bout de ses orteils vers la direction de la Qibla:

 

Ceci pendant la première formule de tachahhud. Dresser le pied droit en dirigeant les orteils vers la direction de la Qibla et plier le pied gauche sous le pied droit et s'asseoir sur son derrière par terre. Ceci pendant la deuxième formule de tachahhud.

 

D'après le hadith de Abu Humayd concernant la manière de la prière du Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): Lorsqu'il s'assoit après la deuxième raka pour prononcer la formule de tachahhud, il s'assoit sur le pied gauche et dresse le pied droit, et lorsqu'il s'assoit pour la deuxième formule c.a.d à la fin de la prière, il avance il pied gauche, dresse l'autre et s'assoit sur son derrière. Bukhary a rapporté ce hadith.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents