Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les traditions de la prière partie 19: L'invocation après la dernière formule de tachahhud et avant la salutation dernière

Publié par Baladislam sur 5 Mars 2011, 23:04pm

Catégories : #La Salat

Fond écran islam coran (46)

 

19-L'invocation après la dernière formule de tachahhud et avant la salutation dernière:

 

Il est recommandé d'invoquer après la deuxième formule de tachahhud et avant la salutation dernière ce qu'on veut des biens de la vie ici bas et de l'au-delà.

 

D'après Abdullah bin Massud; le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) leur a appris la formule de tachahhud puis dit: «puis invoquez ce que vous voulez». Muslim a rapporté ce hadith.

 

L'invocation est recommandée d'une manière absolue, qu'elle soit mémorisée ou non; malgré que l'invocation mémorisée est meilleure nous citons ci suit quelques unes:

 

1 -D'après Abu Hurayra: «Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a dit: «Lorsque quelqu'un parmi vous termine la dernière formule de tachahhud qu'il demande refuge auprès de Dieu contre quatre choses: qu'il dise: O mon Dieu, je me réfugie auprès de Toi contre le châtiment de l'enfer et des tombes et contre la séduction de la vie d'ici-bas et de l'au-delà et du faux messie » Muslim a rapporté ce hadith.

 

2 -D'après Aicha (Que Dieu l'agrée); le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) invoquait dans ses prières: «O mon Dieu, je me réfugie auprès de Toi contre le châtiment des tombes, je me réfugie auprès de Toi contre la séduction du faux messie, je me réfugie auprès de Toi contre le péché et l'excès des dettes» Ce hadith fait l'accord de Muslim et Bukhary.

 

3 -D'après Ali (Que Dieu l'agrée), «Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) invoquait entre la dernière formule de tachahhud et la salutation dernière: O mon Dieu pardonne moi mes péchés passés et futurs, ce que j'ai fait en secret et en public, ce que j'ai abusé, ce que Tu connais plus que moi, Tu es celui qui avance et celui qui retarde. Il n'y a de divinité que Toi». Muslim a rapporté ce hadith.

 

4 -D'après Abdullah bin Amr: «Abu Bakr avait demandé au Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu): «O Messager de Dieu apprends moi une invocation que je prononce dans ma prière. «Dis répond-t-il: «O mon Dieu, j'ai été extrêmement injuste envers moi même et personne ne peut pardonner les péchés sauf Toi, alors pardonne moi de chez Toi et accorde moi Ta miséricorde. C'est Toi le pardonneur et le miséricordieux».» Ce hadith fait l'objet d'un accord.

 

5 -D'après Handhala bin Ali: Mihjan bin l'adra m'a dit: «Le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) est entré une fois à la mosquée, il y avait un homme qui était à bout de terminer sa prière il prononçait la formule de tachahhud puis dit: «O mon Dieu, je demande à Toi mon Seigneur, le seul, l'absolu qui n'a jamais engendré, n'a été engendre non plus, et nul n'est égal à Lui, de me pardonner mes péchés c'est Toi le pardonneur, le miséricordieux» Alors le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) lui répondit: .«Il t'a pardonné à trois reprises.» Ahmad et Abu Dawud ont rapporté ce hadith.

 

6 -D'après Chaddad bin Aws: «Le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) disait dans ses prières: O mon Dieu, je Te demande de m'accorder le raffermissement et la fermeté de la droiture, je Te demande de m'accorder la gratitude de Ta grâce et la bonne adoration, Je Te demande de m'accorder un cœur saint, une langue sincère et véridique, je Te demande de m'accorder les biens que Tu connais et je me réfugie auprès de Toi contre le mal que Tu connais et je demande pardon pour ce que Tu connais de mes fautes». Nasa'y a rapporté ce hadith.

 

7-D'après Ibn Mijliz: Ammar bin Yaser faisait l'imam de l'une de nos prières. Il l'a faite légère, alors les gens n'étaient pas contents de lui, Il leur dit; «N'ai-je pas accompli les inclinaisons et les prosternations?» «Si -répondirent les hommes» «N'ai-je pas invoqué répliqua t-il, ce que le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu) invoquait? «O mon Seigneur qui connait le mystère et le secret et qui a la puissance de la création, donne-moi la vie si tu vois que la vie m'accorde du bien, et fais moi mourir si tu vois que la mort m'est meilleure. Je te demande de m'accorder la crainte et la foi aux mondes, saisissables et insaisissables et de m'accorder la puissance de dire la vérité en états de colère et de satisfaction, de me retourner vers toi en état de richesse et de pauvreté; le plaisir de Te contempler (le jour de la résurrection) et le désir de Ta rencontre. Je me réfugie auprès de Toi contre un mal nuisible; une zizanie qui nous égare, ,O Mon Dieu orne nous par la foi et fais que nous soyons des guides éclairés.» Ahmad et Nasay ont rapporté ce hadith selon une chaine bonne.

 

8-D'après Abu Saleh d'après un compagnon «Le Prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) avait demandé à un homme: «Qu'est-ce que tu invoques dans ta prière?» «Je prononce la formule de tachahhud, répliqua t'il, puis je dis: O mon Seigneur je Te demande de m'accorder, le paradis et je me réfugie auprès de Toi contre le châtiment de l'enfer. Mais je ne comprend pas tes paroles indistinctes et celles de Muadh.» «Nous balbutions à propos de ces sujets lui repondit-il.» Ahmad et Abu Dawud ont rapporté ce hadith.

 

9 -D'après Ibn Massud; le Prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) lui a appris cette invocation: «O mon Dieu, assemble nos cœurs, rétablit nos désunions, dirige nous vers la bonne voie, délivre nous de l'obscurité et rends nous la lumière. Éloigne-nous de la monstruosité qu'elle soit apparente ou cachée, bénis nos ouïes, nos vues, nos cœurs, nos époux (ses) nos descendances, accepte nos repentirs; Tu es le pardonneur, le miséricordieux; fais que nous remercions Ta grâce et que nous l'acceptons, et accomplie la sur nous». Ahmad et Abu Dawud ont rapporté ce hadith.

 

10 -D'après Anas: «J'étais avec le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui), un homme priait à nos cotés, lorsqu'il s'est incliné et a prononcé la formule de tachahhud, il a invoqué de la façon suivante: «O mon Dieu, je Te demande que c'est à Toi les louanges et qu'il n'y a de divinité que Toi le munificent. Le créateur unique des cieux et de la terre, celui à qui appartient la majesté et la vénération, celui qui est toujours vivant et qui est unificateur de l'univers c'est à Toi que je m'adresse». Alors Ie Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) dit à ses compagnons: «Savez-vous par quoi a-t-il invoqué?» «Dieu et son Messager le savent», répondirent ils. -«Par celui qui tient l'âme de Muhammad entre les mains il l'a invoque par son nom majestueux, celui par lequel si on L'appelle il répond et si on Lui demande Il donne».Nasay a rapporté ce hadith.

 

11 -D'après Umayr bin Sad: Ibn Massud nous apprenait la formule de tachahhud, puis dit: Lorsque vous terminez la formule dites: O, mon Dieu, je Te demande de tout le bien, ce que je connais et ce que je ne connais pas, je me réfugie auprès de Toi contre tout le mal, ce que je connais et ce que je ne connais pas. O mon Dieu, je Te demande du bien que tes adorateurs pieux ont demandé, et je me réfugie auprès de Toi contre le mal que tes adorateurs pieux ont demandé refuge contre lui. O mon Dieu accorde nous des biens en ce bas monde et des biens dans la vie future et préserve nous du châtiment de l'enfer». Il dit: cette invocation concerne toute chose que tout prophète ou homme pieux peut demander en invoquant». Rapporté par Ibn Abu Chayba et Sa'd bin Mansur .

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents