Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Les versets qui nécessitent une prosternation

Publié par Baladislam sur 19 Mars 2011, 23:03pm

Catégories : #La Salat

fond islam (13)

 

Celui qui récite au entend un verset qui nécessite une prosternation, lui est recommandé de prononcer la formule du takbir et de se prosterner puis de prononcer la formule du takbir pour se relever de la prosternation. Ceci s'appelle la prosternation des versets coraniques, on ne prononce pas la formule de l'attestation de l'unicité de Dieu ni on ne fait la salutation dans cette prosternation.

 

Nafé' a rapporté d'après Ibn Omar «Le Prophète (sur lui la bénédiction la paix de Dieu) nous récitait souvent du Coran; il prononçait la formule du takbir chaque fois qu'il arrivait à un verset qui nécessite une prosternation puis se prosternait et nous nous prosternions avec lui». Abu Dawud, Bayhaqy et Hakem ont rapporté ce hadith. Hakem a dit que ce hadith est authentique selon les conditions des deux cheicks. Abu Dawud a rapporté d'après Abdulrazzak: AI-Thawry estimait bien ce hadith.

 

Abu Dawud a dit: D'après Abdullah bin Massud: lorsque tu récites un verset nécessitant une prosternation, prononce la formule du takbir puis prosterne toi et prononce la formule du takbir lorsque tu te redresses.

 

1 -Son mérite:

 

D'après Abu Hurayra; Le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a dit: «Lorsqu'un individu récite un verset qui nécessite une prosternation et se prosterne le démon se retire et pleure en disant: Malheur à moi; il a eu l'ordre de se prosterner et il s'est prosterné il aura le paradis quand a moi j'ai eu l'ordre de me prosterner mais j'ai refusé alors j'aurai l'enfer» Ahmad, Muslim et Ibn Maja ont rapporté ce hadith.

 

2 -Son statut:

 

La plupart des ulémas trouvent que la prosternation des versets coraniques est une tradition prophétique pour celui qui récite et celui qui écoute.

 

D'après Bukhary, Omar avait récité la sourate «des, abeilles » sur sa chaire un vendredi. Arrivé au verset qui nécessite une prosternation, il descendit et se prosterna et les gens se prosternèrent. Le vendredi suivant il récita la mémé sourate, arrivé au même endroit il dit: «O vous les gens, nous ne sommes pas obligés de nous prosterner, celui qui le fait aura du bien et celui qui ne le fait pas n'aura rien à craindre ».

 

Dans une autre version: «Dieu ne nous a ordonné de nous prosterner que si on le désire».

 

La plupart des ulémas à l'exception de Ibn Maja ont rapporté d'apres Zayd bin Thabet: J'ai récité devant le Prophète(que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) la sourate «l'étoile», il ne s'est pas prosterné.

 

Dans la version de Darqutny: «Et personne parmi nous ne s'est prosterné».

 

Hafez dans son livre «Fateh» a tenu pour probable l'idée que le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) ne s'est pas prosterné pour faire croire aux gens la permission de cet abandon. Chaffy a affirmé cet avis.

 

Bazzar et Darqutny ont rapporté d'après Abu Hurayra ce qui l'affirme également; il a dit: «Le Prophète (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) a fait une prosternation dans la sourate «l'étoile» et nous l'avons fait également». Hafez dans son livre «Fateh» dit: Les transmetteurs de la chaine sont dignes de confiance.

 

D'après Ibn Masud, le Prophète (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) a récité la sourate «L'étoile», il se prosterna et tous ceux qui étaient avec lui se prosternèrent. Un vieux Quraychite a pris une poignée de sable ou de cailloux, l'a soulevé jusqu'à Son front et dit: ceci me suffit. Abdullah a dit: Il a été ensuite tué mécréant. Muslim et Bukhary ont rapporté ce hadith.

 

3 -Les endroits des prosternations:

 

II y a quinze endroits dans le coran où il faut se prosterner.

 

D'après Amr bin el As; le Messager de Dieu (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) lui a fait réciter quinze versets nécessitant une prosternation, trois dans les petites dernières et deux dans la sourate «le pèlerinage». Abu Dawud. Ibn Maja, Hakem et Darqutny ont rapporté ce hadith Mundhiry et Nawawy l'ont considéré comme bon.

 

Les versets sont:

 

1 -Ceux qui sont au ciel ne dédaignent pas d'adorer ton Seigneur. Ils le glorifient et se prosternent à ses pieds [Araf 206].

 

2 -Tout ce qui palpite dans les cieux et la terre glorifies Dieu de gré ou de force. Jusqu'à leurs ombres qui s'inclinent matin et soir [La foudre 15].

 

3 -Tout ce qui vit dans les cieux et sur la terre, les anges aussi, se prosternent humblement devant Dieu [Les abeilles 49].

 

4 -Dis, croyez au Livre ou n'y croyez pas. Les gens d'Écriture se prosternent la face contre terre quand on le leur récite [Le voyage nocturne 107].

 

5 -Lorsqu'on leur récite les versets de leur Seigneur, ils se prosternent à Terre en pleurant. [Marie 58].

 

6 - Ne vois-tu pas que tout ce qui peuple les cieux et la terre, le soleil, la lune, les étoiles, les montagnes, les arbres, les animaux; et une grande partie des hommes adorent Dieu. D'autres ont encouru son châtiment. Ceux que Dieu abat, personne ne pourra les relever. Dieu fait ce qu'Il lui plait [Le pèlerinage 18].

 

7 -O vous qui croyez, inclinez vous, prosternez vous et adore; votre Seigneur pratiquez Il bien, si vous voulez faire votre salut. [Le pèlerinage 77].

 

8 -Si on les convie à se prosterner devant le Miséricordieux, ils objectent: Qui est le miséricordieux? allons nous sur ton ordre, nous prosterner devant n'importe qui? Et leur rébellion s'en trouve accrue [La distinction 60].

 

9 -Ils n'adorent pas Dieu qui divulgue les secrets des Cieux et de la terre, qui sait ce qu'eux mêmes dissimulent ou ce qu'ils laissent voir [Les fourmis 25].

 

10 -Ceux, croient à nos preuves, qui tombent prosternes à terre lorsqu'on les mentionne, qui louent leur Seigneur et ne s'enorgueillissent pas [La prosternation 15].

 

11 -Dawud comprit que cette histoire le visait. Il implora le pardon de son maitre, il tomba face contre terre et se repentit [Sad 24].

 

12 -La nuit et le jour, le soleil et la lune sont parmi les preuves de l'existence de Dieu. Ne prosternez vous pas ni pour le soleil ni pour la lune mais prosternez vous pour Dieu, leur créateur, si vous avez la foi [des développements 37].

 

13 -Prosternez vous pour Dieu et adorez le [L'étoile 62]

 

14 -Pourquoi ne se prosternent ils pas à la lecture du Coran [Le ciel qui se fend 21].

 

15 -et prosterne toi et approche de lui [Le caillot de sang 19].

 

4 -Les conditions:

 

Les ulémas ont mis comme conditions pour la prosternation des versets coraniques ce qu'ils ont mis pour la prière ,se purifier, envisager la Qibla et se voiler. Chawkany a dit: Il n'y a parmi tous les hadiths concernant la prosternation des versets coraniques qui indique que le prosterné doit faire ses ablutions. Tous ceux qui écoutaient le Messager de Dieu (sur lui la bénédiction et la paix de Dieu) réciter du coran se prosternaient avec lui sans qu'il n'ordonna une fois aucun d'eux d'aller faire les ablutions malgré qu'il est fort loin à croire qu'ils aient tous leurs ablutions faites. De même les polythéistes se sont prosternés avec lui des fois et ceux ci sont impurs et leurs ablutions ne peuvent être acceptés.

 

Bukhary a rapporté d'après Ibn Omar qu'il se prosternait sans faire ses ablutions. Ibn Abu Chayba a rapporté une version semblable.

 

Bayhaqy a rapporté d'après Ibn Omar dans son livre «Fateh» selon une chaine de transmission qu'il considère comme authentique: «L'homme ne peut se prosterner s'il n'est pas pur», Bayhaqy joigne entre les deux hadiths comme El Hafez et dit que la purification désignée est la purification du corps. Ainsi il n'y a dans les hadiths ce qui désigne la purification des habits ou de l'endroit.

 

Quant au voilement et à l'envisagement de la Qibla si cela est possible; tous disent qu'ils sont en accord à ce propos. Dans son livre Fateh il dit: Personne autre que Cha'aby n'a été en accord avec Ibn Omar qu'il est permis de se prosterner sans ablutions. Ibn Abu Chayba l'a rapporté d'après lui selon une chaine authentique. Il a de même rapporté d'après Abu Abdulrahman Salamy qu'il récitait le verset nécessitant la prosternation puis se prosterne sans faire les ablutions, et sans envisager la Qibla, il faisait des signes par Ia tête en marchant. Ceux qui sont en accord avec Ibn Omar; Abu Taleb et Mansur billah.

 

5 -L'invocation dans la prosternation:

 

Celui qui fait la prosternation de la récitation peut invoquer ce qu'il veut. Il n'y a des hadiths à ce propos autre que celui de 'Aicha: Le Messager de Dieu (que Ia bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui) invoquait dans la prosternation des versets coraniques: «mon visage se prosterne pour celui qui l'a crée, qui a crée son ouie et sa vue par sa puissance et sa force, gloire à Dieu le meilleur createur». Les cinq a l'exception de Ibn Maja ont rapporté ce hadith, Hakem l'a rapporté également, Tirmidhy l'a authentifié ainsi que Ibn Sakan qui a dit: à trois reprises et il faut dire «gloire à Dieu le très haut» dans la prosternation.

 

6 -La prosternation des versets coraniques dans la prière même:

 

Il est permis à celui qui prie solitaire et à l'Imam seulement de se prosterner s'ils arrivent dans la prière a un verset nécessitant une prosternation que la prière soit à voix haute ou basse.

 

Bukhary et Muslim ont rapporté d'après Abu Rafe': J'ai fait la prière du soir avec Abu Hurayra:, il a récité «le ciel qui se fend» et s'est prosterné alors je lui ai demandé: -O Abu Hurayra, qu'est ce que c'est que cette prosternation? -Je l'ai fait avec Abu-l-Qassem (que la bénédiction et la paix de Dieu soient sur lui), répondit-il, et je la ferai jusqu'à le revoir. Hakem l'a rapporté et authentifié selon les conditions des deux cheicks.

 

D'après Ibn Omar que le Prophète (sur lui la benediction et la paix de Dieu) s'est prosterné dans la prière du midi a la première raka. Ses compagnons ont dit qu'il avait récité la sourate «la prosternation».

 

Nawawy a dit: La récitation de la sourate «la prosternation» n'est pas abhorré pour I'Imam ni pour l'exécuteur solitaire, que la prière soit à haute haute ou à voix basse. Il peut se prosterner lorsqu'il en arrive. Malek a dit: elle est abhorrée dans les deux cas. Abu Hanifa a dit: elle est abhorrée dans la prière faite a voix basse et permise dans la prière faite a haute voix. L'auteur du livre «Bahr» dit: selon notre doctrine il est recommandé de retarder la prosternation jusqu'à la fin de la prière pour ne pas semer le désordre entre les exécuteurs.

 

7 -L'entremêlement des prosternations:

 

II se peut que les prosternations s'entremêlent, le récitant peut alors accomplir une seule prosternation s'il répète le verset de la prosternation ou s'il l'entend plus d'une fois à la même mosquée à condition de retarder la prosternation après la dernière récitation. S'il se prosterne après la première récitation. Les hanafites disent qu'elle suffit; Malek, Ahmad et Chafi'y disent qu'il répète la prosternation pour la répétition de la cause.

 

8 -Son jugement:

 

La plupart des ulémas trouvent qu'il est recommandé de se prosterner immédiatement après le verset de la prosternation, si la prosternation se retarde un peu cela ne fait rien mais si elle se retarde pour une longue durée elle sera annulée même si elle s'exécute.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents