Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Rassembler deux prières en raison de justificatifs divers

Publié par Baladislam sur 15 Juin 2011, 22:03pm

Catégories : #La femme en Islam

fond article femme (15)

 

Rassembler deux prières consiste à faire deux prières en un seul horaire, comme celle du dhouhr et celle du asr, à titre d'avancement pour l'horaire du dhouhr ou à titre de retardement pour l'horaire du asr, ou celle du maghreb et celle du ichâ' à titre d'avancement ou de retardement.

 

Cependant, ces prières doivent être accomplies complètement dans leur intégralité contrairement aux prières du voyageur.

 

On peut rassembler des prières sous certaines situations comme des contraintes naturelles, à l'image de pluies torrentielles ou de vents violents et dévastateurs empêchant d'aller à la mosquée, comme la malade à qui les ablutions répétées portent préjudice, comme la femme victime de métrorragie, comme celui qui a peur pour ses biens ou comme celui dont le travail ne lui permet pas de la faire régulièrement, à l'image du chauffeur et d'autres métiers nouveaux qui ne permettent pas à leurs auteurs de les abandonner pour aller prier au risque de provoquer des défaillances dans leur travail. Certains jurisconsultes ajoutent d'autres métiers comme celui de cuisinier et de boulanger.

 

Certes, nous n'irons pas jusqu'à dire que rassembler deux prières est autorisée pour tout le monde, mais chacun a ses contraintes et ses raisons particulières. Ces personnes ont été autorisées par le législateur à rassembler deux prières, puisque la religion est facile à pratiquer et non contraignante.

 

Quant à la femme qui se trouve parfois dans des situations particulières comme le fait de se trouver à l'université, d'être dans des réunions importantes des entreprises dans lesquelles elle travaille et qu'elle ne peut rater, de même que pour celle qui étudie la médecine et autres sciences et qui ne peut s'absenter au risque de perdre beaucoup d'avantages, celle-ci peut émettre l'intention d'avancer ou de retarder les prières précitées, sans aucun inconvénient pour elle.

 

En effet, selon Ibn 'Abbâs le Prophète a rassemblé des prières à Médine, sans raison de crainte ou de pluie. Dans une autre version: «Sans raison de peur ou de voyage.» «Pourquoi a t-il fait cela ?» fut-il dit à Ibn 'Abbâs. «Pour ne pas mettre sa communauté dans la gêne!» répondit-il.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents