Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Règle sur la célébration de la fête des mères

Publié par Baladislam sur 20 Décembre 2011, 23:07pm

Catégories : #Rappels sur les pêchés

fond islam (16)

Question: Tous les ans, nous célébrons un jour spécial les 21 mars connu sous le nom de fête des mères; des fêtes sont organisées par les gens. Est-ce permis ou interdit, et doit la fêter ou pas, et offrir des cadeaux?

 

Chaque fête contredisant les fêtes islamiques est une innovation récente qui n’était pas connu à l’époque des pieux prédécesseurs. Cela peut venir des non musulmans à l’origine, dans ce cas, en plus d’être une innovation, c’est une imitation des ennemis d’Allah, Le Glorifié, Le Très Haut.

 

Les fêtes légales sont bien connues pour les musulmans; elles sont: 'Eid Al-Fitr, 'Eid Al-Adhha et le 'Eid hebdomadaire (c'est-à-dire le vendredi). Il n’y a pas d’autre fête en islam en dehors de ces trois là. Chaque 'Eid innovée en addition à celles-ci est rejetée de la part de ses innovateurs et est invalide aux yeux de la loi d’Allah, Le Glorifié, Le Très Haut, d’après le Hadith du Prophète (Salallahou ‘aleyhi wa salam) qui dit: “Quiconque innove dans nos affaires ce qui n’y appartient pas, verra son innovation rejetée ” (Al-Boukhari no. 2697 et Mouslim no. 1718).

 

Ce qui veut dire que ce sera rejeté sur lui et non accepté par Allah. Et dans une autre narration: “Quiconque fait un acte qui n’est pas de nos affaires, le verra rejeté ”(Mouslim no. 1718).

 

Puis que ceci est clair, il n’est pas permis dans la fête mentionnée par la dame qui pose la question – que l’on appelle la fête des mères – d’innover quoi que ce soit des symboles du 'Eid, de montrer de la joie par exemple, de donner des cadeaux etc..

 

Il incombe au musulman d’être fier de sa religion, de s’en satisfaire, et de se confiner aux limites posées par Allah et Son Messager (Salallahou ‘aleyhi wa salam) dans cette estimée religion qu’Allah, Le Très Haut a choisi pour ses adorateurs. On ne doit rien y ajouter ni rien y soustraire. Il incombe aussi au musulman de pas être un pleurnicheur insensé, suivant n’importe qui; plutôt, il doit former sa personnalité conformément à la loi d’Allah, Le Glorifié, Le Très Haut, afin de devenir un leader, pas un suivant, et afin de devenir un bon exemple, non pas celui qui suit l’exemple des autres. Ceci, parce que la loi d’Allah est complète – Louanges à Allah – en tout point, comme Allah dit :

 

Aujourd'hui, J'ai parachevé pour vous votre religion, et accompli sur vous Mon bienfait. Et J'agrée l'Islam comme religion pour vous” (Al-Ma'idah 5: 3).

 

La mère a le droit d’être honorée plus d’une fois dans l’année; en fait, la mère à le droit que ses enfants s’occupent d’elle, de ses besoins, lui obéissent en tout point en tout temps et en tout lieu, tant que cela n’entraîne pas de désobéissance à Allah, Le Tout Puissant, Le Majestueux.

 

Ibn 'Uthaimin

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents