Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Tafsir sourate 60 : L'éprouvée

Publié par Baladislam sur 18 Septembre 2011, 22:01pm

Catégories : #Explication des sourates

21

 

60:1: Ô vous qui avez cru! Ne prenez pas pour alliés Mon ennemi et le vòtre, leur offrant l'amitié, alors qu'ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité. Ils expulsent le Messager et vous-mêmes parce que vous croyez en Allah, votre Seigneur. Si vous êtes sortis pour lutter dans Mon chemin et pour rechercher Mon agrément, leur témoignerez-vous secrètement de l'amitié, alors que Je connais parfaitement ce que vous cachez et ce que vous divulguez? Et quiconque d'entre vous le fait s'égare de la droiture du sentier.

commentaires : Révélée tout entière à Médine à la suite de la sourate des Coalisés O vous qui avez cru, ne prenez pas pour alliés les incrédules de La Mecque qui sont Mes ennemis et les vôtres, en leur communiquant l'intention du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) de conquérir La Mecque qui vous l'a confiée, mais, plus tard, il l'a simulée par l'expédition de Hounaïn. Il s'agit de Hateb Ben Abi Balta'a selon le récit cité en marge. Car ces gens-là n'ont pa cru à la vérité: l'Islam et le Coran. Ils explusent le Prophète et vous-mêmes de La Mecque en vous contraignant, parce que vous avez cru en Dieu, votre Seigneur. Si vous sortez pour combattre dans Ma voie et pour rechercher Ma satisfaction, ne les prenez pas comme tels en leur exprimant en secret votre amitié. Je connais parfaitement ce que vous cachez et ce que vous divulguez. Quiconque, parmi vous, leur transmet le secret du Prophète, s'est trompé sur le chemin de la Bonne Direction.

 

Ali rapporte: Le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce pt Sa paix) m'a chargé d'une mission avec Al-Zoubayr et Al-Miqdad Ben Al-Aswad, et nous dit: «Partez jusqu'à ce que vous arrivez à la mare de Khakh où vous trouverez une femme ayant avec elle une lettre. Prenez d'elle cette missive et apportez-la-moi!» Nous partîmes et, arrivés au lieu indiqué, nous rencontrâmes la femme. Nous lui dîmes: «Remets-nous la lettre. Je n'ai aucune lettre! nia-t-elle.» Nous lui dîmes alors: «Tu dois nous la donner, sinon nous te déshabillerons.» Elle la fit sortir de la natte de ses cheveux. Nous la prîmes et la remîmes au Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix). Cette lettre fut envoyée de Hateb Ben Abi Balta'a à des gens idolâtres à La Mecque dans laquelle il les mit au courant de l'intention du Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix). Celui-ci manda Hateb et lui demanda: «Que signifie ceci, ô Hateb? -O Messager de Dieu, s'écria l'homme, ne te hâte pas de te prononcer contre moi. Je suis rattaché aux Qoraïchites bien que je ne suis pas l'un des leurs. Ceux qui ont fait l'émigration avec toi avaient des proches parents à La Mecque pour protéger leurs familles et leurs biens. Quant à moi, n'ayant pas de parents parmi eux, j'ai voulu leur rendre un service afin qu'ils épargnent mes proches. Je n'ai agi ainsi ni par incrédulité ni par apostasie.» Le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) le crut, et Dieu fit descendre: «O croyants, ne vous alliez pas à Mes ennemis et aux vôtres...»(Boukhari et Mouslim)

 

60:2: S'ils vous dominent, ils seront des ennemis pour vous et étendront en mal leurs mains et leurs langues vers vous; et ils aimeraient que vous deveniez mécréants.

commentaires : S'ils vous prennent en leur pouvoir, leur adversité pour vous se manifestera et ils vous feront du tort par leurs actes en vous frappant et en vous tuant, et aussi par leurs langues en vous insultant. Ils aimeraient que vous soyez des incrédules comme eux.

 

60:3: Ni vos proches parents ni vos enfants ne vous seront d'aucune utilité le Jour de la Résurrection, Il [Allah] décidera entre vous, et Allah est Clairvoyant sur ce que vous faites.

commentaires : Ni vos liens familiaux, ni vos enfants idolâtres que,vous avez pris comme prétexte pour diffuser la nouvelle [de l'expédition] ne vous préserveront contre le châtiment de l'au-delà . Au jour de la résurrection, Dieu tranchera entre vous: Il fera entrer les croyants au Paraids et les impies à l'Enfer. Dieu voit tout ce que vous faites.

 

60:4: Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple: ‹Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah, seul›. Exception faite de la parole d'Abraham [adressée] à son père: ‹J'implorerai certes, le pardon [d'Allah] en ta faveur bien que je ne puisse rien pour toi auprès d'Allah›. ‹Seigneur, c'est en Toi que nous mettons notre confiance et à Toi nous revenons [repentants]. Et vers Toi est le Devenir.

commentaires : Vous avez un bon exemple à suivre Ibrahim, en actes et paroles, et en ceux qui ont cru avec lui, lorsqu'ils dirent à leur peuple: «Nous vous désavouons, vous et les divinités que vous adorez en dehors de Dieu. Que l'adversité et la haine apparaissent à jamais entre vous et nous jusqu'à ce que vous croyiez en un Dieu Unique, -sauf ce qu'a dit Abraham à son père:«Je vais implorer pour toi le pardon de Dieu», et vous ne devez pas l'imiter pour demander le pardon aux impies. Et Abraham de poursuivre: «Bien que je ne puisse rien pour toi auprès de Dieu: soit de Son châtiment, soit de Sa récompense». Donc tout ce qu'il pouvait faire c'est de demander le pardon et rien d'autre. Et ceci eut lieu avant qu'Abraham vît clairement que son père était un ennemi de Dieu. Abraham et ceux qui étaient avec lui dirent: «Notre Seigneur, nous nous fions à Toi, nous revenons à Toi, et c'est vers Toi que sera le retour.

 

60:5: Seigneur, ne fais pas de nous [un sujet] de tentation pour ceux qui ont mécru; et pardonne-nous, Seigneur, car c'est Toi le Puissant, le Sage›

commentaires : Notre Seigneur, ne fais pas de nous un sujet de séduction pour les incrédules, c'est-à-dire: ne fais pas qu'ils nous dominent afin qu'ils ne croient pas qu'ils sont dans la vérité et alors ils seront tentés. «Pardonne-nous Notre Seigneur, Tu es le Puissant et le Sage dans Ton royaume et dans tout ce que Tu fais».

 

60:6: Vous avez certes eu en eux un bel exemple [à suivre], pour celui qui espère en Allah et en le Jour dernier: mais quiconque se détourne... alors Allah Se suffit à Lui-même et est Digne de louange.

commentaires : O communauté de Mohammad, vous avez un bon exemple en Abraham et en ceux qui ont cru avec lui pour celui qui espère en Dieu et au jour dernier. En d'autres termes: celui qui les redoute, ou qui croit au châtiment et à la récompense. Quant à celui qui prend pour maître les incrédules [ou suivart une autre exégète: celui qui ne prend pas Abraham pour exemple], qu'il sache que Dieu peut se passer de toutes Ses créateurs et qu'il est digne de louanges.

 

60:7: Il se peut qu'Allah établisse de l'amitié entre vous et ceux d'entre eux dont vous avez été les ennemis. Et Allah est Omnipotent et Allah est Pardonneur et Très Miséricordieux.

commentaires : Peut-être Dieu fera-t-11 établir une affection entre vous et les idolâtres de La Mecque qui étaient vos ennemis, en les guidant vers la foi, et ainsi ils seraient vos alliés. Dieu est, certes, capable à tout. En effet, il fut ainsi après la prise de La Mecque. Dieu leur pardonna ce qu'ils ont commis et leur fit miséricorde.

 

60:8: Allah ne vous défend pas d'être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables.

commentaires : Quant aux incroyants qui ne vous combattent pas et ne vous chassent pas de vos maisons, Dieu ne vous interdit pas d'avoir des relations avec eux, de les traiter avec bonté et d'être justes envers eux. Ceci fut dit avant que les fidèles n'aient reçu l'ordre de les combattre. Dieu aime les justes.

 

Abdullah Ben Al-Zoubayr rapporte: Qatyla vint rendre visite à sa fille Asma', la fille d'Abou Bakr, avec un présent, à savoir qu'Abou Bakr l'avait répudiée du temps de la Jahiliah. Asma' refusa de recevoir le présent et d'accueillir sa mère, et envoya quelqu'un chez 'Aicha pour demander au Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) si elle devait recevoir sa mère et accepter son cadeau. Le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) lui ordonna de faire l'un et l'autre. Dieu fit descendre à cette occasion: «Dieu ne vous interdit pas d'être bons et justes envers ceux qui ne vous attaquent pas...» (Ahmad, Al-Bazzar et Al Hakem).

 

60:9: Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes.

commentaires : Dieu vos interdit seulement de prendre pour alliés ceux qui vous combattent à cause de votre religion, vous chassent de vos demeures et qui prennent part à votre expulsion. Ceux qui les prennent pour alliés, voilà ceux qui sont injustes.

 

60:10: Ô vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; si vous constatez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites [en tant qu'épouses] pour eux, et eux non plus ne sont pas licites [en tant qu'époux] pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé (comme mahr). Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes. Réclamez ce que vous avez dépensé et que (les mécréants) aussi réclament ce qu'ils ont dépensé. Tel est le jugement d'Allah par lequel Il juge entre vous, et Allah est Omniscient et Sage.

commentaires : Selon les clauses du pacte de Houdaybya, les musulmans devaient rendre aux idolâtres les croyants qui viennent au camp des fidèles. Quant aux femmes musulmanes, si elles quittent les impies pour venir aux fidèles comme immigrantes, Dieu ordonne qu'on les éprouve en les faisant jurer qu'elles avaient quitté leurs maris par désir de l'Islam sans avoir aucune haine contre les époux, ni par amour pour quelqu'un des musulmans, comme le Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) agissait. Dieu, certes, connaît la vérité de leur foi.

 

60:11: Et si quelqu'une de vos épouses s'échappe vers les mécréants, et que vous fassiez des représailles, restituez à ceux dont les épouses sont parties autant que ce qu'ils avaient dépensé. Craignez Allah en qui vous croyez.

commentaires : Si, quand elles font ce serment, vous constatez qu'elles sont de vraies croyantes, ne les renvoyez pas vers les impies. Car, dans ce cas, elles ne sont plus licites pour eux, et eux ne sont plus licites pour elles. Donnez alors à leurs maris incrédules ce qu'ils avaient payé pour elles comme dot. On ne vous reproche rien si vous les épousez à condition de les doter. Ne retenez pas les femmes qui restent incroyantes et que vous aviez épousées avant que vous n'ayez embrassé l'Islam, ou celles qui apostasient pour rejoindre les impies, car votre union avec elles devient illicite. Réclamez aux impies la dot que vous avez versée à celles qui ont rejoint les idolâtres, et que ces derniers fassent de même en réclamant ce qu'ils ont versé comme dot aux femmes immigrantes. Tel est le jugement de Dieu par lequel II tranche entre vous. Dieu est Savant et Sage. Si certaines de vos épouses apostasient et s'enfuient chez les incrédules, puis que vous combattiez ceux-là en faisant un butin, donnez-en à ceux [des musulmans] dont les épouses sont parties ce qu'ils avaient versé comme dot, étant donné qu'ils ne peuvent pas le réclamer aux incrédules. Craignez Dieu en qui vous croyez. Les croyants exécutèrent cet ordre divin, puis il fut abrogé

 

Abdullah Ben Abi Ahmad rapporte: Oum Koulthoum, la fille de 'Oqba Ben Abi Ma'ît, émigra pendant le traité de paix (conclu à Houdaybya). Ses deux frères 'Imara et Al-Walid vinrent alors trouver le Messager de Dieu (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) et lui parlèrent au sujet de leur sœur lui demandant de la leur rendre. Dieu alors (révéla à Son Prophète) d'annuler le pacte quand il s'agit de femmes croyantes et de ne plus les rendre aux polythéites. Dieu fit descendre à cette occasion le verset concernant l'épreuve.(Tabarani)

 

D'après Ibn Abbas, 'Omar Ben Al-Khattab se convertit mais sa femme tarda à le faire. Dieu fit descendre:«Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes».(Ibn Mani')

 

Al-Hassan a dit que le verset: «Et si quelqu'une de vos épouses s'échappe vers les mécréants...» fut révélé au sujet de Oum Al-Hakam la fille d'Abou Soufian qui apostasia et épousa un homme de Thaqif. Elle était la seule femme parmi les Qoraichites qui avait apostasie. (Ibn Abi Hatem) .

 

Al-Hassan a dit que le verset: «Et si quelqu'une de vos épouses s'échappe vers les mécréants...» fut révélé au sujet de Oum Al-Hakam la fille d'Abou Soufian qui apostasia et épousa un homme de Thaqif. Elle était la seule femme parmi les Qoraichites qui avait apostasie. (Ibn Abi Hatem)

 

60:12: Ô Prophète! Quand les croyantes viennent te prêter serment d'allégeance, [et en jurent] qu'elles 'associeront rien à Allah, qu'elles ne voleront pas, qu'elles ne se livreront pas à l'adultère, qu'elles ne tueront pas leurs propres enfants, qu'elles ne commettront aucune infamie ni avec leurs mains ni avec leurs pieds et qu'elles ne désobéiront pas en ce qui est convenable, alors reçois leur serment d'allégeance, et implore d'Allah le pardon pour elles. Allah est certes, Pardonneur et Très Miséricordieux.

commentaires : O Prophète, lorsque les croyantes viennent à toi en te prêtant serment d'allégeance qu'elles ne donnent aucun associé à Dieu, qu'elles ne volent pas, qu'elles ne commettent point l'adultère, qu'elles ne tuent pas leurs enfants -comme on le faisait du temps de l'Ignorance en enterrant les filles vivantes de peur de la pauvreté et de la honte-, qu'elles n'attribuent pas à leurs maris, par mensonge et par infamie, des enfants qui ne sont pas les leurs, et qu'elles ne te désobéissent pas en tout acte de bien: comme l'interdiction des lamentations sur les morts, de déchirer les encolures de leurs vêtements, de mettre des cheveux rapportés, etc. Accepte leurs serments d'allégeance, et demande pardon pour elles. Dieu est l'Absoluteur et le Miséricordieux.

 

60:13: Ô vous qui avez cru! Ne prenez pas pour alliés des gens contre lesquels Allah est courroucé et qui désespèrent de l'au-delà, tout comme les mécréants désespèrent des gens des tombeaux.

commentaires : O vous qui avez cru, ne prenez pas pour alliés les gens du Livre -les juifs-qui ont encouru la colère de Dieu et qui désespèrent de la récompense de la vie future en s'opposant au Prophète (Que Dieu lui accorde Sa grâce et Sa paix) malgré qu'ils sachent qu'il est sincère, comme les incrédules qui gisent dans leurs tombes. Car ces derniers n'auront aucune récompense dans l'au-delà, à savoir, qu'en mourant, on leur exposerait leurs places au Paradis s'ils avaient cru, mais leur sort ne sera que le Feu.

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents