Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


1O-Guide du Prophète (Saw) en jeûne

Publié par Baladislam sur 10 Février 2012, 23:01pm

Catégories : #Mohamed (Saw) Prophète de l'Islam

fond islam (60)

 

A- Sa guidée en jeûne du Ramadan:

 

1. Il avait coutume de ne décréter le mois du jeûne qu'après l'observation certaine du croissant lunaire ou sur la base de témoignage oculaire, sinon, il achevait les 30 jours du mois de Chaaban.

 

2. Quand le ciel nuageux empêchait de voir le croissant, il complétait les jours de Chaaban. Il ne jeûnait jamais le jour au cours duquel le ciel était couvert de nuages et n'ordonnait pas de le faire. Il n'annonçait la fin de Chaaban que sur la base de deux témoignages.

 

3. Si deux témoins oculaires attestent avoir vu le croissant, ne serait-ce après la fin de l'heure de la prière de l'Aïd, il ordonne de rompre le jeûne et accomplit le lendemain la prière de l'Aid.

 

4. Il se hâtait de rompre le jeûne et incitait à agir de la sorte. Il prenait le Souhour (nocturne avant l'aube) et appelait à ne le prendre que Fard avant l'aube. Il rompait le jeûne avant de prier et prenait des dattes blettes. A défaut, sinon, il prenait des dattes.

 

5. S'il n'a pas de dattes, il boit quelques gorgées d'eau.

 

6. Il disait après avoir rompu le jeûne: "La soif est partie, les veines se sont mouillées et la rétribution est confirmée, si Allah le veut".

 

7. Il avait pour habitude au mois de Ramadan de multiplier les types de culte voué à Allah. L'archange Gabriel étudiait avec lui le Saint Coran au cours de ce mois béni.

 

8. Il y multipliait la charité, les bonnes œuvres, la récitation du Saint Coran, les prières, le rappel d'Allah et la retraire pieuse (Itikaf).

 

9. Il consacrait au mois de Ramadan les types de culte qu'il ne consacrait pas aux autres mois au point d'y jeûner plusieurs jours de suite sans rupture de jeûne mais il interdisait à ses compagnons de faire comme lui et ne les autorisait à poursuivre leur jeûne que peu de temps avant l'aube.

 

B- Sa guidée concernant le licite et l'illicite en jeûne:

 

1. Il interdisait au jeûneur les rapports sexuels, les obscénités, les insultes et de répondre aux injures et ordonna de dire à celui qui nous insulte; "Je suis à jeun".

 

2. Il voyageait au mois de Ramadan et lui arrivait de jeûner et de ne pas jeûner et autorisait ses compagnons de faire ce qui leur convenait.

 

3. Il leur ordonne toutefois de rompre le jeûne s'ils s'approchent de I 'ennemi.

 

4. Il n'avait pas pour tradition de limiter la distance autorisant au jeûneur en voyage de rompre son jeune.

 

5. Quand ils décidaient de voyager, ses compagnons rompaient le jeûne sans tenir en considération la nécessité de s'être éloignés du lieu de leur résidence, informant les gens que c'était la tradition du Prophète, paix et salut d'Allah sur lui.

 

6. Il lui arrivait d'être en état d'impureté rituelle (pour la prière). Il prenait alors un bain rituel après l'aube et jeûnait.

 

7. Il embrassait certaines de ses femmes à jeun au mois de Ramadan.

 

8. A jeun, il se curait les dents, se rinçait la bouche et le nez et se versait de l'eau sur la tête.

 

9. Il avait pour coutume de ne pas demander à celui mangeait ou buvait au mois de Ramadan à son insu de jeûner un autre jour en compensation.

 

10. Il autorisait le malade et le voyageur de rompre le jeûne et de compenser le jeûne rompu tout autant que la femme enceinte, la femme qui allaitait si jamais elles craignaient pour leur santé.

 

C- Sa guidée concernant le jeûne facultatif:

 

1. Sa guidée parfaite dans ce chapitre permet d'atteindre en toute aisance les objectifs escomptés.

 

2 - si elles craignaient aussi pour leur; enfants, elles devraient nourrir un pauvre pour chaque journée de jeûne rompue, selon ce qui a été rapporté par Ben Omar et Ben Abbas et selon les avis des imams Al Chafiyi et Ahmed.

 

Il avait pour tradition de jeûner des jours de suite au point que les gens disaient qu'il ne rompait point le jeûne. Il ne jeûnait pas parfois au point que l'on disait qu'il ne jeûnait jamais (jeûne facultatif). Il ne jeûna pas de mois en entier à part le mois de Ramadan. Il jeûnait au mois de Chaaban plus que dans tout autre mois et il ne manquait jamais de jeûner quelque jours de chaque mois.

 

Il avait pour tradition de ne pas apprécier que l'on jeûne le vendredi spécifiquement.

 

Il jeûnait toujours les jours de pleine lune, que ce soit en zone sédentaire ou en voyage et il appelait les musulmans à jeûner ces jours.

 

Il jeûnait au début de chaque mois trois jours.

 

Il disait concernant le jeûne des six jours de Shawal:"Jeûner ces jours après le Ramadan c'est comme si l'on jeûnait tout le temps". Il tenait en particulier au jeûne d'Achoura plus que toute autre journée.

 

Il disait de la journée de Arafa: " Son jeûne absout les péchés de l'année écoulée et de l'année en cours". Il ordonnait de ne pas jeûner la journée de Arafa pour ceux qui étaient à Arafat.

 

Il n'avait pas pour tradition de jeûner sans interruption et disait:"Quiconque jeûne tout le temps n'a point jeûné, ni rompu de jeûne".

 

8. il projetait des fois de jeûner volontairement puis il mangeait et il lui arrivait d'aller voir ses femmes leur demandant de quoi manger. Quand elles n'avaient rien à manger, il disait:"Je suis alors à jeun".

 

9. Il dit aussi;" Si l'un d'entre vous est invité à manger alors qu'il est à jeun, qu'il dise: "Je suis à jeun".

 

D- Sa guidée concernant "L'Itikaf" (la retraite pieuse):

 

1. Il passait toujours les dix derniers jours de Ramadan en retraire pieuse jusqu'à sa mort. Il ne suivit pas cette sunna une fois mais la compensa au mois de Shawal.

 

2. Il fit retraite pieuse une fois au cours des dix premiers jeun de Ramadan, puis au cours des dix jours du milieu puis au cours des dix derniers jours en vue de tomber sur la Nuit du Destin. Il se rendit compte ensuite que cette nuit grandiose était dans les dix derniers jours, alors il s'habitua à y faire retraite pieuse jusqu'à ce qu'il rejoignît le Tout-Haut.

 

3. Il ne fit de retraite pieuse qu'étant à jeun.

 

4. Il ordonnait qu'on lui installe dans la mosquée une tente dans laquelle il se retirait.

 

5. Quand il décidait de faire retraire pieuse, il accomplissait la prière de l'Aube puis se retirait sous sa tente.

 

6. on lui mettait sa couchette et ses couvertures dans sa tente où il se retirait seul.

 

7. Il ne rentrait à la maison que pour ses besoins

naturels.

 

8. Il introduisait sa tête dans la maison de Aïcha qui lui peignait les cheveux et la barbe alors qu'elle avait ses menstrues.

 

9. Certaines de ses femmes lui rendaient visite dans sa retraite. A leur départ,il les raccompagnait la nuit.

 

10. Il ne contractait pas de relation sexuelle avec ses femmes alors qu'il était en retraite pieuse. Il ne les embrassait même pas.

 

11.Chaque année,il passait dix jours en retraite pieuse à part la dernière année où il décéda,il y passa vingt jours.

 

Source : Guidée du Prophète Mohamed dans son culte, ses transactions et sa morale

30 domaines du bon exemple tirés de sa biographie

Sélection faite de l'ouvrage Provisions pour l'au-delà de l'Imam Ibn Qayyim

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents