Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baladislam

Terre d'IslamVous guide vers le chemin de la vérité


Supplices de la Géhenne

Publié par Baladislam sur 21 Mai 2012, 22:00pm

Catégories : #L'enfer

Fond coran et paysages (46)

 

La température du Feu de la Géhenne

 

La température du Feu de la Géhenne est susceptible de faire fondre tout qu'on y jette. En outre, le Feu ne fait que s'enflammer selon le verset suivant:

 

Leur asile sera la Géhenne. Chaque fois que le feu s'éteindra, nous en ranimerons, pour eux, la flamme brûlante. Voilà leur rétribution pour n'avoir pas cru à nos Signes et pour avoir dit: «Quand nous serons ossements et poussière, serons-nous ressuscites en une nouvelle création?». Ou bien ne voient-ils pas que Dieu qui a créé les cieux et la terre a aussi le pouvoir de les créer de nouveau? Il leur a fixé un terme, sans aucun doute

Coran XVII, 97-99

 

Nous ne pouvons pas estimer la température de la Géhenne en fonction d'une échelle que connaissent les gens, quand ils prennent la température de n'importe quel corps bouillant.

 

Nous avons, pour ce faire, pris en considération le hadith rapporté dans les deux Sahih et selon lequel le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, dit:

«Le feu qu'allume le fils d'Adam est une des soixante-dix parties du feu de la Géhenne». On lui demanda:

- Par Dieu! Notre feu nous suffit, O Envoyé de Dieu.

- Le feu de la Géhenne, répliqua-t-il a en plus que le feu terrestre, soixante-neuf parties dont chacune d'elles a l'ardeur du feu terrestre» (Rapporté par Moslim, Boukhari, Lou'Lou' wal Mourjane et Mouatta').

 

Si nous connaissons la température du feu aujourd'hui et la multiplions par les pourcentages cités dans le hadith, nous arriverons à connaître, approximativement, le Feu de la Géhenne.

 

La couleur du Feu de la Géhenne

 

Nous savons que le feu est un corps thermique enflammé et luisant. On le voit ainsi quand on l'allume pour en profiter. Mais nous ne connaissons rien du Feu de la Géhenne et nous ne pouvons le connaître que par l'intermédiaire de la révélation exclusivement. Si nous voulons savoir sa couleur, nous serons incapables de la connaître que par une révélation. Mais Malek, que la miséricorde d'Allah soit sur lui, rapporte dans son Mouatta un hadith authentique qui nous permet de connaître la couleur du Feu, une couleur noire plus foncée que celle du goudron: - «Croyez-vous que le Feu de la Géhenne est rouge comme le feu que voici? Elle est plus noire que le goudron».

 

Tirmizi raconte dans son sahih d'après Abou Hourayra, qu'Allah l'agrée, que le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, a dit: «Mille années furent allumées sur le feu jusqu'à ce qu'il eût rougi, ensuite mille années furent allumées jusqu'à ce qu'il blanchisse, puis mille années jusqu'à ce qu'il noircisse; il est donc noir obscur».

 

Nous avons donc connu la couleur du feu de la Géhenne grâce à ce hadith et je sus, au cours de la rédaction de cette étude, que les savants ont confirmé cette réalité compte tenu de leurs observations des soleils immenses dans ce vaste univers qui se trouve au-dessous du ciel inférieur.

 

La profondeur de l'abîme de la Géhenne

 

La Géhenne est un des degrés de la demeure de la perdition. Seule la Révélation divine peut nous indiquer la profondeur de son abîme, car il nous est impossible de la comparer à un des fours de la vie présente, quoiqu'il soit, même à l'époque des fours atomiques et les fours à hydrogène, compte tenu de la différence de la nature de la vie présente et l'au-delà et entre la création du Seigneur et celle de la faible créature.

 

Pour cerner en quelque sorte la profondeur de la Géhenne, nous citons le hadith du Messager d'Allah, qu'Allah le bénisse et le salue: «Une pierre sera jetée dans la Géhenne et tombera durant soixante - dix ans et n'atteindra pas le fond de l'abîme». (Rapporté par Tirmizi).

 

Moslim rapporte dans son Sahih le hadith suivant d'après Abou Hourayra: «Nous étions en compagnie du Messager d'Allah, qu'Allah le bénisse et le salue, quand il entendu le bruit d’une chutte.

-Savez-vous d'où provient ce bruit? demanda-t-il.

- Dieu et Son Messager sont les plus informés, fut notre réponse.

Et le Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, d'ajouter:

- C'est une pierre jetée il y a soixante-dix années, elle tombait dans le Feu et c'est maintenant qu'elle atteint son abîme».

 

'Omar bin Al Khattab, qu'Allah l'agrée, dit dans son discours: «Mentionnez souvent la Fournaise car sa chaleur est intense, son abîme extrêmement profond et ses fouets sont en fer» (Rapporté par Tirmizi).

 

Les vallées de la Géhenne

 

La Demeure de la perdition est un monde très vaste aux dimensions illimitées. Mais si nous voulons avoir une idée sur son etendue, nous pouvons nous baser sur le hadith du Prophète, qu’Allah le bénisse et le salue, qui dit: «La canine de l'incrédule résidant dans la Géhenne sera pareille au Mont d'Ouhoud dont la longueur dépasse cinq miles et l’altitude un mile complet».

 

Daprès Moslim. «la dent ou la canine de l'incrédule sera pareille à Ouhoud; l'épaisseur de sa peau sera équivalente à trois (jours) de marche»

 

Le monde des malheurs ou de la perdition est sans doute constitué de vallées et de montagnes conformément aux versets révélés qui le décrivent; selon un grand nombre d'ulémas, les différentes formes de tortures citées dans ces versets désignent des vallées de la Géhenne, telle que l'égarement total (Ghay) dans le verset:

 

Leurs successeurs après eux délaissèrent la prière et suivirent leurs passions. Ils trouveront l'égarement total

Coran XIX, 59

 

la vallée du péché dans le verset:

 

Celui qui agit autrement rencontre le péché

Coran XXV,68

 

la vallée du malheur dans le verset:

 

Malheur aux fraudeurs!

Coran XXXIII, 1

 

et dans le verset:

 

Malheur aux incrédules

Coran XV, 2

 

Citons également le hadith authentique qui dit: «Le malheur (Wayl) est une vallée dans la Géhenne où l'incrédule tombera durant quarante ans avant qu'il n'atteigne le fond de son abîme».

 

Les chaînes et les carcans de la Géhenne

 

Les chaînes, les carcans et les câbles sont des instruments de torture essentiels. En effet, il est difficile d'imaginer un homme subir des tortures sans qu'il ait été auparavant enchaîné.

 

C'est la raison pour laquelle il devrait avoir des chaînes et des carcans dans la Géhenne. Le Seigneur Tout Puissant confirme ce fait dans différents versets du Noble Coran dont nous citons:

 

Nous avons préparé pour les incrédules des chaînes, des carcans et un Brasier

Coran LXXVI, 4

 

Nous détenons, en vérité, des chaînes, une fournaise, une nourriture qui reste dans la gorge, un châtiment douloureux

CoranLXXIII, 12-13

 

Ceux qui ont traité de mensonge le Livre et les messages nos prophètes sauront bientôt, lorsque carcan au cou, ils seront traînés avec des chaînes, dans l'eau bouillante, et précipités ensuite dans le Feu

Coran XL, 70-72

 

«Saisissez-le! Qu'on lui mette un Carcan! Jetez-le dans la fournaise et liez-le ensuite, avec une chaîne de soixante-dix coudées». Il ne croyait pas en Dieu l'Inaccessible; il n’encourageait personne à nourrir le pauvre

Coran LXIX, 1-34

 

Un bon nombre des premiers ulémas rapportent, selon des chaînes de transmission considérées comme bonnes, que la chaîne est introduite dans la bouche de l'incrédule et sort de son postérieur au point qu'il sera pareil au grain de collier introduit dans le fil.

 

Les vipères et les scorpions de la Géhenne

 

Si la Géhenne, qu'Allah nous en préserve, est le lieu du supplice et le monde des malheurs et vu l'existence de l'immense variété des supplices dans notre vie présente, il doit sûrement avoir à la Fournaise des supplices inimaginables. La présence de vipères mortelles ou de scorpions fatals capables de mordre les habitants de la Géhenne ne doit point nous surprendre.

 

En effet, Ibn Abbas, qu'Allah les agrée, a cité ces animaux quand il a expliqué le verset suivant:

 

A ceux qui écartent les hommes du chemin de Dieu, nous infligerons châtiment sur châtiment, pour prix de la corruption qu'ils ont semée

Coran XVI, 88

 

Les châtiments en surplus seront les morsures des scorpions.

 

Il ne serait pas impossible que l'interprétation de ce verset soit celle du Prophète, qu'Allah le bénisse et le salue, et notamment le hadith rapporté et authentifié par Al Hakem: «II existe au Feu des vipères pareilles au cou des chamelles de Khourasane dont la morsure brûle durant soixante-dix ans; et il existe des scorpions pareils à de gros mulets dont la morsure demeure douloureuse durant quarante années». (Rapporté par Al-Hakem et dont la chaîne de transmission est considérée comme authentique).

 

La Foi du Croyant

Par Abou Bakr Jaber Al Jazaeri

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents